RAPPROCHEMENT. Syrie-Qatar: Lettre de l’émir du Qatar à…Bachar al-Assad

Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani et Bachar al-AssadL’ex émir du Qatar Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani et Bachar al-Assad

Ruse ? Défaite ? Quand même le maître du Qatar à savoir les Etats-Unis félicitent le président syrien Bachar al-Assad, c’est que quelque chose est entrain de se passer. Pourquoi le comité Nobel a plébiscité Ce petit article de la radio francophone iranienne est un indicateur.Toujours est-il que, quand on dîne avec le diable, meiux vaut se munir d’une longue cuillère. Méfaince donc, Damas !

IRIB- C’est sans doute un tournant !!

Selon les sources palestiniennes, l’un des membres du comité central du Fatah a rencontré il y a quelques jours le président syrien pour lui remettre le message du nouvel émir du Qatar Tamim. C’est le journal AsSafir qui fait l’écho de cette rencontre pendant laquelle Abbas Zaki s’est entretenu avec Bachar al-Assad tout en lui transmettant le message de Tamim. Dans son message, l’emir, mis de côté dans le dossier syrien par les Etats Unis qui ont préféré « déléguer leurs pouvoirs « (!!) aux saoudiens demandent à ce que les relations soient améliorées avec Damas.

La rencontre qui a eu lieu le 7 octobre n’avait, selon AsSafir, aucun rapport avec les conditions des Palestiniens de Ramallah ou des réfugiés palestiniens de Syrie et était exclusivement consacrée aux relations Qatar/Syrie. Toujours, à en croire AsSafir, l’emir Tamim avait rencontré Mahmoud Abbas au mois d’août dernier et lui avait demandé de tenter une reprise des liens auprès de Damas. Tamim aurait demandé à Abbas de dire à Assad que la politique étrangère du Qatar avait changé de nature et que l’émirat adopterait une approche différente en Syrie. Ceci se mettrait peu à peu en place.

WordPress:

J’aime chargement…

 

Une pensée sur “RAPPROCHEMENT. Syrie-Qatar: Lettre de l’émir du Qatar à…Bachar al-Assad

  • avatar
    15 octobre 2013 à 2 02 31 103110
    Permalink

    Aux USA les démocrates livrent une batailles a l’aile radicale des conservateurs, c’est a dire a la droite religieuse pro sionniste.

    L’Égypte se libère, maintenant le Qatar qui se rapproche de Damas.

    Tracer des lignes rouges peut faire en sorte que le monde se rappel qu’il y en as qui les ont dépassés souvent et depuis trop longtemps, peut-être.

    A suivre…

    Je reste vigilant

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *