TERRORISME INTELLECTUEL. Algérie: mais pour qui se prennent ces insulteurs sans argument ?

UN ŒIL SUR LE MONDE MUSULMAN

défouloirJ’aime de plus en plus les Algériens. Moi, qui suis d’origine camerounaise, j’ai de plus en plus l’impression que ce site est simplement algérien. Les posteurs et les posts sur l’Algérie ont toujours fait couler beaucoup d’encre et de salive. J’ai, c’est sûr, chevillé au corps la passion de l’Algérie, avec de nombreux amis, aussi bien Kabyle qu’Arabe. Mais, de grâce, je m’insurge contre ceux qui insultent. Ce n’est pas un argument. J’ai déjà fait les frais de ce genre d’imbécilité au moment où j’annonçais, au conditionnel, donc sans affirmer, la supposée mort du président Abdelaziz Bouteflika. Mais, je ne laisserai personne m’insulter, sans réagir. Le terrorisme intellectuel ne m’effraie nullement. Je veux dire aux insulteurs, caste d’inconscients et de ramollots, d’apporter juste une once de réponse, mais argumentée, à ce qui va suivre. 

Les Berbères ou Kabyles sont arrivés en Afrique il y a 9000 ans. Peu importe donc leur origine, romaine ou pas. Qu’ils aient été Lebu, Tehenu, Temehu, Perse ou Meshwesh et enfin Berbères, ça n’a aucune espèce d’importance. 9000 ans c’est beaucoup. Sans vouloir créer de polémique, faut-il que je précise ici, que, j’aime caresser les cons, jamais dans le sens du poil. Là, ils sont tous tombés comme des fruits mûrs. « Allain Jules anti machin-chouette-bidule ». Fichtre. Il y a eu des posts d’une haine abyssale, contre ma petite personne et contre les Kabyles. Pour moi, ils sont d’abord Algériens. Je ne fais pas de distinguo entre kabyle et arabe. Il faut vraiment être con pour interpréter cet article comme une attaque contre l’Algérie: ISLAM ET RAMADAN. Algérie: la révolte kabyle pour quel message idéologique ?. Au contraire même, c’est pour me moquer de ceux qui tentent de déstabiliser l’Algérie. Un peu de jugeote…

Contrairement à ce que certains veulent laisser croire, refouler l’histoire, elle vous revient en plein visage. S’il y a aujourd’hui des Kabyles arabisés et islamisés-vérité irréfragable-, ces faits ont été guidés par la force. On ne peut reprocher aux enfants ce que leurs pères ont fait. Pourquoi ça hérisse les poils de certains ? C’est l’histoire, avec un grand H. Dans ce cas, il ne faut pas que ces derniers critiquent la colonisation française, s’ils refusent de reconnaître la violence faite aux Berbères. C’est dit. Mais, ne nous y attardons pas. Souvenez-vous, nous postions ici, un article de notre chroniquer….Algérien, Djerrad Amar, sur le MAK. Alors, oser dire que je suis de mêche avec ces clowns, même comme je suis pour la libre expression, c’est grotesque.

Pour information, surtout à ceux qui veulent par tous les moyens triturer l’histoire, forme de négationnisme patent, l’Empire Arabo-musulman a conquis l’Afrique du nord (au départ l’Egypte , puis la Tripolie : Lybie , puis le Maghreb) au 7ième siècle de notre ère. Donc, il y a  1400 ans. A l’époque, le Maghreb et la Lybie étaient peuplés uniquement et essentiellement de peuplades dites Berbères, et issues de quelques éléments romains, phéniciens, juifs et vandales. Le berbère, l’égyptien et le sémitique, se rapprochent et par conséquent, ça confirme les données anthropologiques qui militent, elles aussi, en faveur d’une très lointaine origine orientale des Berbères. C’est beau d’être nationaliste mais, il faut faire preuve d’honnêteté intellectuelle pour ne pas être nationaliste de pacotille…

C’était mon petit défouloir !

ALLAIN JULES

avatar

Un oeil sur le monde musulman

Je médite l’Islam parce que ce phénomène historique, intellectuel et émotionnel durable, influençant plus d’un milliard d’humains, compte. Je le fais en athée et en philosophe matérialiste mais avec toute la déférence requise. Je ne suis pas un iconoclaste. Je ne suis pas un hagiographe non plus mais je m’intéresse à cette vision du monde pour ce qu’elle dit de l’humain et de son contexte culturel. Salut, solidarité et respect, dans la différence. - Paul Laurendeau (Ysengrimus)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *