Crises : le Moyen-Orient et quelques indicateurs utiles

Par The Saker − Source thesaker.is via Unz Review

 

2015-09-15_13h17_31-150x112Le Moyen-Orient est littéralement en train d’exploser : les Houthis ont porté un coup extrêmement efficace à la production de pétrole saoudienne qui, selon eux, a maintenant chuté de 50% avant de rebondir ; il y a des rumeurs persistantes selon lesquelles les Su-35S et S-400 russes ont menacé d’abattre un avion israélien attaquant la Syrie ; le Liban a déclaré qu’il se défendrait contre les attaques israéliennes. Le Hezbollah a menacé de lancer des frappes paralysantes sur Israël et même contre des responsables israéliens ; la Turquie a acheté des défenses anti-aériennes russes et affirme que si les États-Unis refusent de livrer leur F-35S, la Turquie envisagera les Su-35 et peut-être même les Su-57. Bibi Netanyahu a essayé d’utiliser Poutine pour sa campagne de réélection – enfin, il essaie vraiment désespérément d’éviter la prison – mais a dû rentrer chez lui les mains vides et, selon le Jerusalem Post, sa mission a été un échec.


 

Enfin, et pour nous assurer que les crises ne se limitent pas qu’au Moyen-Orient : les Polaks et la Cour européenne ont engagé des poursuites en justice pour tenter de contraindre la Russie à utiliser le transit de gaz par l’Ukraine ; les États-Unis invoquent d’anciens traités pour menacer le Venezuela; le Royaume-Uni va en enfer ; L’Europe – eh bien, l’Allemagne – ne peut même pas faire plier les Polaks au sujet du pipeline North Stream 2 – bon, ils se plient bien sûr, mais pour Oncle Shmuel, pas pour Angela Merkel ; L’Inde et le Pakistan se menacent l’un l’autre par Cachemire interposé. Ai-je oublié quelque chose ?

Ah oui, la RPDC lance de nouveaux missiles. Les États-Unis veulent blâmer l’Iran pour les attaques houthies ; la Chine rejette catégoriquement ces accusations, tandis que la Russie continue d’annoncer de nouvelles armes révolutionnaires reposant sur de nouveaux principes et prévoit de déployer le «Prométhée» S-500, histoire de s’assurer que l’Empire n’aura pas d’idées stupides pour tenter de frapper la Russie, ou ses alliés, qui achèteront le S-500 en 2021, selon des sources officielles.

Je suis sûr que j’en ai oublié beaucoup. Vraiment, l’Empire s’effondre sur tous les fronts et, à son tour, cela signifie que les chances de voir les bas-de-plafond ignorants de la Maison-Blanche faire quelque chose de très stupide, augmentent de façon spectaculaire.

Oui, je sais, Bolton a été viré. Et j’applaudis cela, mais étant donné que je crois que Pompeo est encore plus délirant et diabolique que Bolton – sans parler de son arrogance fantastique – ce n’est guère une raison d’espérer. Je viens de lire que Robert C. O’Brien succèdera à Bolton, il était l’envoyé spécial du président pour les affaires d’otages au département d’État ; je me demande si cela signifie encore plus d’enlèvements de ressortissants russes dans le monde… ? Il y a tellement de choses à couvrir ici que je vais me limiter à quelques points sur le Moyen-Orient qui, à mon avis, sont importants.


 

Premièrement, la destruction partielle des principales installations pétrolières saoudiennes est un énorme embarras pour les États-Unis. Rappelez-vous que le royaume RAS [Arabie Saoudite] est vraiment le « quartier général » du CENTCOM et même la raison de son existence pour « protéger » l’Iran de l’URSS, et protéger officiellement le Shah, mais en réalité, cela faisait également partie d’un accord majeur entre les États-Unis et le RSA : « Vous n’accepterez que les paiements en dollars et nous vous protégerons contre tout le monde ». Bien sûr, il existe une longue liste de comparses occidentaux auxquels une promesse similaire a été faite, notamment Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi, Manuel Noriega, Hosni Moubarak et bien d’autres ; la plupart sont maintenant morts, les autres en prison – si je me souviens bien. Maintenant, c’est au tour des Saoudiens, semble-t-il, non seulement les super Patriots «meilleurs que les S-300» n’ont pas arrêté les missiles des Houthis, mais toute la puissance combinée du CENTCOM a également échoué.

Deuxièmement, je ne peux qu’être d’accord avec ‘b’ l’auteur du blog  Moon of Alabamala guerre est terminée pour l’Arabie Saoudite. Qu’ils s’en rendent compte ou non ne fait aucune différence. D’accord, cela fera une différence dans le temps, mais dans le temps seulement. Les Saoudiens et leurs clients anglo-sionistes ont trois solutions :

  • Continuer plus ou moins comme avant : telle est la définition de la folie s’ils en attendent des résultats différents.
  • Escalader et frapper l’Iran, après quoi tout le Moyen-Orient va exploser avec des conséquences dramatiques.
  • Faire ce que les États-Unis font toujours : déclarer la victoire et partir.

De toute évidence, la troisième option est la seule raisonnable, mais qui a dit que Bibi, Trump ou Mohammed ben Salmane sont raisonnables ? Tulsi Gabbard s’est jointe à moi pour traiter Trump de pute, sauf que je dit que c’est une pute israélienne, alors que Gabbard pense pute saoudienne. Du pareil au même !

Il y a cependant un facteur restrictif : si Trump frappe l’Iran, il deviendra le «président jetable» des néo-conservateurs : l’Iran utilisera cette opportunité pour frapper Israël et Trump sera accusé pour cela – les néo-conservateurs ont, après tout, le contrôle total du Parti Démocrate et de nombreux comités clés du Congrès.

Donc, tout se résumera à éreinter Trump et à savoir s’il a les informations et les neurones nécessaires pour se rendre compte, d’abord qu’un assaut contre l’Iran détruirait sa présidence – qui est déjà foutue dans les grandes largeurs et attaquer l’Iran serait le clou sur le couvercle du cercueil – et ensuite qu’il serait à la fois mis en accusation et, bien entendu, jamais réélu.

Troisièmement, les Houthis auraient-ils pu le faire ? Absolument oui. L’Iran n’a pas eu à frapper directement, précisément parce que les Houthis étaient capables de le faire eux-mêmes. Découvrez cette exposition officielle de missiles balistiques houthis et de drones et voyez par vous-même ici et . En outre, les Houthis ressemblent beaucoup au Hezbollah et ils ont clairement appris à maîtriser les capacités avancées en matière de missiles et de drones, grâce à l’Iran, raison pour laquelle les Israéliens et les États-Unis sont si furieux. Maintenant, je répète, je ne dis pas que l’Iran n’a pas aidé, ou que cette frappe aurait eu le même succès si l’Iran n’avait pas fourni de renseignements, d’expertise technique, etc. Mais s’il existe la moindre preuve d’une implication directe de l’Iran, laissez le « lamantin malveillant » – c’est ainsi que Fred Reed a qualifié Pompeo – la montrer au monde entier, et il vaut mieux que la preuve soit plus solide que la merde qu’ils ont montrée pour Skripal, ou pour les coups montés d’armes chimiques en Syrie.

Quatrièmement, cela signifie pour le RSA et ses clients anglo-sionistes que les Houthis peuvent frapper n’importe où à l’intérieur du royaume saoudien en toute impunité. Et pas seulement là-bas. De plus, je soupçonne que l’Iran peut aussi frapper toutes les installations liées au pétrole ou au gaz situées au Moyen-Orient, tout comme il peut atteindre les objectifs américains / CENTCOM / OTAN / Israël qu’il souhaite. De plus, en cas de guerre totale au Moyen-Orient, vous pouvez vous attendre à ce que des missiles arrosent les installations américaines, non seulement au Yémen par les Houthis, et au Liban par le Hezbollah, mais aussi potentiellement en Syrie, en Irak et en Afghanistan.

Cinquièmement, peu importe où et ce que les États-Unis et / ou les Saoudiens et / ou les Israéliens enverront contre l’Iran, la réponse sera la même, du moins selon le professeur Marandi : ce sera énorme et la capacité d’exportation de pétrole et de gaz de tout le Moyen-Orient sera menacée. Il n’existe aucun moyen sûr, bon marché ou efficace de frapper l’Iran. Mais est-ce que les gens à Washington le réalisent ?


 

Ensuite, je voudrais faire quelques remarques sur l’interception présumée de F-35 israéliens par un Su-35S russe sur la Syrie.

Premièrement, nous n’avons pas vraiment les faits, alors attendons un peu. La plupart des histoires à ce sujet proviennent d’un journal en ligne arabe. Au cours des dernières 24 heures, il y a eu une « sorte de » confirmation de la part de la Russie, mais pas de la part des responsables. Ces informations ne donnaient pas tant de détails factuels, tels que la jubilation de voir Netanyahu revenir de Russie sans rien, la queue entre les jambes.

Deuxièmement, ma meilleure hypothèse est que cette histoire est probablement basée sur la réalité. Les Israéliens se comportent comme s’ils ne se souciaient pas de la présence russe en Syrie : ils ont donc recours à des frappes aériennes exclusivement à des fins de relations publiques – rappelez-vous que Bibi veut éviter la prison ! Et les Russes se sont probablement plaints, ont été ignorés, et finalement en ont eu marre.

Troisièmement, le fait que le Jerusalem Post ait dû publier un article horrifié sur cet événement prouve de manière concluante que ceux qui essayaient de nous convaincre que la Russie et Israël travaillaient main dans la main et que Poutine était le meilleur ami de Bibi étaient bien remplis de conneries, et leur piège à clics n’était que ça : un piège à clics.

Quatrièmement, il existe des passionnés de technologie qui essaieront toujours de prouver que le Su-35S est nettement supérieur au F-35 et que cette histoire est très crédible. Ceux qui expliqueront que le F-35 est nettement supérieur au Su- 35S et que cette histoire est une pure invention. La vérité est qu’il est  inutile de comparer deux aéronefs avancés «dans l’abstrait» ou de déclarer qu’un est bien meilleur que l’autre. Oui, oui, le Su-35S est supérieur au F-35 à de nombreux égards, mais certainement pas dans tous les scénarios possibles. En fait, nous aurions également besoin de savoir quels autres avions étaient dans les airs à ce moment là – y compris les AWAC, SEAD et EW – et nous devrons déterminer le rôle exact joué par les S-400 russes,  le cas échéant. De manière générale, je vous exhorte à ne pas vous engager dans le «comptage des haricots»  – en ne regardant que la quantité de matériel en présence, ou en effectuant des comparaisons directes entre avions de combat. Dans ce dernier cas, nous aurions besoin de savoir quel type – et combien – d’entraînements les pilotes ont reçu, de quel type d’armes ils disposaient, de quel type de capteurs ils se sont servis et comment, et plus généralement, comment les Israéliens ont décidé de structurer leur attaque et comment les Russes ont décidé de réagir. Enfin, nous devrions obtenir des détails sur la fusion des capteurs, les opérations de réseau, les liaisons de données, etc. Comme nous ne savons rien de tout cela, je recommande de ne pas nous attarder sur les appareils / radar / missile de X versus les aéronefs / radar / missile de Y. Cela ne vaut tout simplement pas la peine.


 

Revenons aux frappes sur les installations pétrolières saoudiennes, il y a déjà des rumeurs selon lesquelles il s’agirait d’une opération sous fausse bannière des Israéliens, des Britanniques, du RSA ou des États-Unis. Eh bien, je ne peux certes pas prouver le contraire, mais je ne vois aucune raison impérieuse de tirer de telles conclusions. D’abord, c’est une très mauvaise nouvelle pour l’Empire et, de plus, les Houthis ont déjà mené des actions similaires à plusieurs reprises et il n’y a aucune raison de penser qu’ils n’auraient pas pu faire ce qu’ils ont fait. Néanmoins, il est également indéniable que toute hausse du prix du pétrole profite à de nombreuses personnes – schiste américain, Russie, RSA, etc. Enfin, il y a toujours et par définition le risque des Israéliens et de leurs alliés néocons concoctant une sorte de faux drapeau pour déclencher enfin une attaque américaine contre l’Iran. Tous ces arguments ne sont toutefois qu’indirects, du moins jusqu’à présent. Le fait qu’un faux drapeau soit possible ne signifie pas qu’il s’est réellement produit, ne l’oublions jamais et ne tombons jamais dans des conclusions prématurées ou non fondées.

Maintenant, regardons les cibles elles-mêmes. Nous parlons d’installations pétrolières énormes, qui, dans la logique des États-Unis / OTAN / Israël – ou « Axe du Bien » – sont très certainement classées comme «infrastructures de soutien du régime» ou quelque chose de similaires. En outre, même dans le cadre d’une logique qui ne relève pas de l’« Axe du Bien », les lois de la guerre autorisent des frappes sur des infrastructures essentielles à l’effort militaire de l’ennemi. Ainsi, alors que les stations de télévision, les ambassades ou les hôpitaux ne sont pas des cibles légales, les installations pétrolières critiques le sont. La seule condition est que l’attaquant fasse un effort honnête dans la sélection des cibles et des munitions et tente d’éviter des pertes évitables. Autant que je sache, les Saoudiens n’ont mentionné aucune victime. Oui, c’est peu probable, mais c’est ainsi que les choses se passent pour le moment. Dans ce cas, la frappe des Houthis était tout à fait légitime, compte tenu en particulier du type de dévastation génocidaire que l’« Axe du Bien »et le SA ont déclenchée contre le Yémen.

Enfin, je vais tenter de comprendre pourquoi la défense aérienne américaine et saoudienne était si nulle : ils ne s’attendaient probablement jamais à une attaque du Yémen, du moins pas aussi sophistiquée. La plupart des défenses aériennes US / RSA sont déployées pour se défendre contre une attaque venant d’Iran, venant du nord. Le fait que cette frappe ait eu un tel succès suggère fortement qu’elle venait du sud, du Yémen.

Conclusion au 18 septembre 2019

J’allais conclure que, selon Russia Today, le ministre saoudien du Pétrole a déclaré que le RSA «ne sait pas encore qui est responsable» et que c’était une bonne nouvelle. Ensuite, j’ai vu ceci : «L’Arabie saoudite accuse l’Iran de parrainer une attaque contre une usine pétrolière, affirmant qu’elle n’aurait pas pu venir du Yémen», également sur RT. Pas bon. Pas crédible non plus.

D’une part, si cela avait été l’Iran, la frappe aurait été beaucoup plus massive et aurait fait partie d’une attaque à beaucoup plus grande échelle, non seulement contre les installations pétrolières saoudiennes, mais également contre toutes les installations et forces cruciales du CENTCOM. Il est hors de question que les Iraniens aient ouvert des hostilités majeures – et ces frappes ont été clairement décrites par les Saoudiens comme étant «majeures» – juste pour attendre des représailles massives US /RSA / Israël. Les Iraniens ne vont certainement pas répéter l’erreur cruciale de Saddam Hussein et laisser aux États-Unis / CENTCOM / OTAN / Israël / RSA le temps nécessaire pour se préparer à une attaque massive contre eux. Je surveille divers «indicateurs et avertissements» suggérant que les États-Unis sont prêts à faire un mauvais coup, et jusqu’à présent, je n’ai noté qu’un seul événement potentiellement inquiétant : le MSC Sealift [commandement du transport maritime militaire de l’US Navy] et le US Transportation Command ont ordonné une activation en mode turbo sans préavis de 23 à 25 navires sur les 46 de la Ready Force Reserve – RRF doit être prêt en 5 jours. C’est un nombre sans précédent depuis 2003 et cela pourrait signifier que quelqu’un prend des précautions ou que quelqu’un devient nerveux. Mais le mouvement est généralement en septembre, cependant pas d’une telle ampleur, plus de détails ici. Cependant, gardez à l’esprit que ces indicateurs ne peuvent être considérés isolément d’autres faits. S’il y en a plus, je ferai de mon mieux pour les signaler sur le blog.

Le fait que les défenses anti-aériennes US / RSA se soient si mal comportées ne signifie pas que les États-Unis n’ont aucune idée de « whodunit » [qui l’a fait ?]. Il existe de nombreux autres capteurs et systèmes – y compris dans l’espace – permettant de détecter un lancement de missile, en particulier un missile balistique ! Et certains modes radar permettent une détection à longue portée mais ne sont pas nécessairement capables de suivre une trajectoire en balayant ou de s’engager à longue distance. En outre, vous pouvez également surveiller les signaux de données et la télémétrie générale. Et comme les États-Unis disposent d’immenses bases de données contenant les «signatures» de toutes sortes de matériels ennemis, ils sont également en mesure d’évaluer avec précision le type de système utilisé. Juste dans ce cas, comme dans le cas du MH-17, le Pentagone sait exactement « whodunit ». Idem pour les Russes qui ont beaucoup de SIGINT / FISINT au Moyen-Orient – et dans l’espace.

Mais dans les derniers jours de l’Empire, les faits importent peu. Ce qui compte, c’est ce que les gens de la Maison-Blanche et d’Israël considèrent comme une solution politique. Mon plus grand espoir est que Trump découvre la vérité sur les frappes et qu’il ait encore assez de cervelle pour comprendre que s’il frappait l’Iran, il perdrait les élections et serait probablement même déposé.

Espérons que ses instincts narcissiques sauveront notre planète qui a tant souffert !

The Saker


Traduit par jj, relu par San pour le Saker Francophone

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

4 pensées sur “Crises : le Moyen-Orient et quelques indicateurs utiles

  • Ping :Les Voix du PANDA » Blog Archive » Crises : le Moyen-Orient et quelques indicateurs utiles

  • avatar
    5 octobre 2019 à 14 02 04 100410
    Permalink

    Le Saker dit à la fin et conclusion de son billet :  »Mon plus grand espoir est que Trump découvre la vérité sur les frappes et qu’il ait encore assez de cervelle pour comprendre que s’il frappait l’Iran, il perdrait les élections et serait probablement même déposé. »

    J’avoue franchement ne pas savoir quoi penser de ce Saker ! serait-il effectivement cet agent de la CIA qui vit aux états-unis qui la joue pro russe comme certains l’ont déjà accusé ? ou cet agent de Poutine implanté aux états-unis et que les américains utilisent aussi dans une sorte de deal pour faire croire à la liberté d’expression et la démocratie américaine !? car à la lecture de certains détails qu’il a toujours révélé et qui sont d’ordre stratégiques et secrets, qu’il soit impensable que les américains laissent quelqu’un les divulguer ou s’exprimer de la sorte sur leur propre territoire ! Ce type en tous cas est une machine et une usine d’info et probablement d’intox qui ressemble comme deux gouttes d’eau à toute machine infernale de contre espionage ne serait-ce que par le verbiage, les tentatives de persuasion, les sources extraordinaires dont il a toujours accès, et les messages qu’il tente de faire passer comme dans ce billet ou il lance on dirait plusieurs mises en garde aux américains et israeliens de ne pas attaquer l’Iran sinon ils le regretteraient et Trump perdrait sa place, et Bibi irait en prison de toute façon, et toute la frime que l’Iran + le hezbollah + les houtis réunis auraient selon lui de quoi terrasser la première armée du monde en plus de terrasser Israel, mettre le feu dans tout le moyen orient, et vaincre une guerre éclair en deux semaines pour l’Iran et ses alliés on dirait !!!!! Autrement dit, il faut comprendre qu’il travaille peut-être pour des espèces de Lobbyistes conservateurs américains qui supportent Trump, et le mettent en garde de suivre Bibi dans sa folie de vouloir attaquer l’Iran et tentent de lui faire peur avec un tel scénario !!!!

    Je m’amuse surtout donc lorsque j’active le mode de lecture  »décodage – décryptage’, à l’envers de tout ce que raconte ce sacré Saker, et je découvre des trucs hilarants à son sujet ! :))) comme les liens vidéo sur les missiles et drones houtis qu’il a mis dans son article, des images qui auraient très bien pu être tournées en Iran tout simplement, et même si elles étaient tournées au Yemen, il est quasiment impossible de dire que tous ces jouets exposés soient des vrais ou qu’ils volent même tellement ils ont l’air de ferraille soudée et peinte à la vieille peinture à l’huile au pinceau ou au pistolet à pression mal exécuté ! :))

    Bref, je ne le crois pas du tout surtout lorsqu’il tente d’être crédible en disant que les Houtis vont s’attaquer aux émirats arabes unis alliés des Saoudiens et Américains dans cette guerre au Yemen, puisque les Émirats ont déjà amorcé leur rapprochement en secret de l’Iran des ayatollahs depuis le début de l’année et sont comme on dit en arabe  » Beurre sur Miel » entre eux, ce qui explique la distance et la rupture entre Arabie Saoudite et émirats depuis des mois et presque 1 an ! et c’est aussi ce qui me fait dire aussi que si l’attaque des puits de pétrole est véritablement partie du Yémen, il lui aurait fallu la complicité d’un des acteurs de la guerre et l’embargo sur place comme les émirats pour permettre le traffic et le passage de ces missiles Iraniens sur place au Yemen, dans un pays ou même les médicaments ou la nourriture n’arrive pas à transiter ou passer les barrages de l’embargo, le Saker veut nous faire croire que les Houtis en fait ont développé eux mêmes leur technologies et leurs drones et missiles pour mener une telle attaque et d’autres dans le futur !!!!

    il se livre aussi à cet exercice d’éthique de la guerre, comme quoi les Houtis ont le droit de paralyser l’économie Saoudienne comme une cible légitime pendant une guerre tant qu’il ne tapent pas sur les civils et les stations de télévision, et chose que les Saoudiens et leur allié n’ont jamais respecté au Yemen, un peu comme si il était chargé de justifier la guerre des Houtis ou s’en faire le porte parole officiel à leur place, adressant un public inquiet des conséquences de la rupture des livraisons de pétrole Saoudien !!! et juste après il n’oublie pas d’embellir tout ça de sa vieille rhétorique pro Assad comme d’hab, et ses positions pro Poutine, comme si on en avait quelque chose à cirer de la guerre à laquelle se livre Poutine et ses ennemis ou qu’on soit assez dupes pour ne pas voir les dégâts que ce même Poutine autant ceux provoqués par les américains partout sur la planète causent comme désolation et destruction pour tous les peuples !

    Dans le monde de la guerre psychologique et électronique impitoyable et sans précédent auxquels se livrent les grands de ce monde, il est devenu impossible de parcourir l’actualité aujourd’hui sans se retrouver face à tous ces trolls et armées électroniques, agents et barbouzes de tous poils qui tentent tous de faire basculer dans un camps ou dans l’autre ! et c’est pas fini ! que vous alliez sur facebook, twitter, les journaux mondiaux en ligne, et dans la section commentaires surtout, ils sont là comme payés et surveillés pour accomplir leur boulot au point que vous prenez peur et vous vous dites si moi même j’ai la mauvaise idée de poster un commentaire je m’expose aux serveurs de la NSA ou ceux du FSB qui surveillent le monde entier sur ces sujets là, et je risque de me faire hameçonner et vous foutez le camps et ne lisez plus les commentaires ! d’ailleurs sur le site même su Saker, il ne tolère que très peu les critiques ou les suspicions des commentateurs, il les vire illico presto, en les accusant de trolls ! :)))

    Le Saker ne fait que confirmer depuis toujours que les guerres aussi ne sont pas celles qu’on s’imagine bêtement, car avant d’être des guerres de facade entre le clan américain et russe, ce sont avant tout des guerres de clans au sein de ces même grandes puissances entre partis conservateurs et libéraux ou démocrates qui essaient d’influer, se déchirent et se font la guerre entre eux pour le butin de la guerre et autres jackpots qui dorment dans les coffres, et les guerres de facade au final entre USA et Russie ne sont au final que des petites guéguerres par procuration dans le tiers monde qu’on sacrifie volontiers pour ses intérêts, son égo et ses petits calculs ! même si on doit détruire un pays en entier et décimer toute sa population, l’important est de gagner la guerre d’influence entre un Poutine qui n,aura visiblement jamais aucun problème de conscience qui l’empêchera de dormir la nuit, ou aller chasser l’ours de sibérie en quad et en hélico, et un président américain en exercice qui lui aussi, traite la guerre par procuration dans le tiers monde comme une séance de jeux de guerre durant l’après midi ou la soirée avant de retourner à ses moutons de la politique intérieure ou aller jouer au golf !

    Bref, le message du Saker est passé ! Messieurs dames au sein de la respectueuse et honorable administration Trump, s’il vous plaît, réfléchissez avant d’agir contre l’Iran, sinon vous risqueriez de perdre votre job qui est si cher à nous, et votre place indispensable pour l’amérique car on tient beaucoup à vous et on ne voudrait pas vous perdre ! Snif…quelques larmes…un mouchoir avec ça ?!!! :)))

    Qu’est ce qu’on se marre avec le Saker ! une véritable taupe dans le cul de la taupe ce mec ! et allez comprendre quelque chose là-dedans !:))) si ça se trouve, ils sont déjà entrain d’analyser mon profil sur leurs serveurs quelque part a Moscou ou a Washington pour avoir posté un tel commentaire, et ils sont entrain de passer en revue les photos de ma tante Zoubida elle aussi avec sa tête de betterave et ses pieds plats !:)))) Yallah circulez- y a rien à voir !

    Répondre
    • avatar
      5 octobre 2019 à 15 03 08 100810
      Permalink

      @ SAM

      Excellente analyse de la pseudo analyse du Saker Bravo. Félicitation tu mets le doigt sur les contradictions du bonhomme et tu poses les bonnes questions sur ses véritables intentions.

      Comme toi je ne sais pas s’il s’agit d’une taupe américaine en Amérique ou d’une taupe russe en Occident…. ce qui est peu probable car une taupe par définition reste habituellement sous terre – discrètement.

      Merci par ton post tu expliques à nos lecteurs ce qu’il faut penser de ce blogueur prétendument « progressiste », go-gauche, poutiniste, et pro-chnois… Il faut se défier et de la gauche et de la droite.

      Robert Bibeau

      Répondre
  • avatar
    5 octobre 2019 à 15 03 48 104810
    Permalink

    @ Robert

    Pas de quoi mon cher, mais les billets de ce sacré Saker m’ont toujours laissé un arrière goût de doute sur ma propre personne !:)) en plus d’être si bien écrits et constituent à mes yeux d’excellents polars d’espionage pour passer un dimanche !:)))

    le pire est qu’il a aussi raison quelque part, moindrement… mais tout de même…, défendre les Houtis n’est pas la pire des causes, surtout si ces derniers s’avéraient en faveur d’un Yemen uni qui englobe chiites et sunnites dans la paix et reconstruire leur pays ! Mais c’est jamais hélas aussi simple que ça ! et les machines de guerre autant que celles de propagande ont toujours des intérêts cachés pour le commun des mortels, prolétaires et autres troupeaux que nous sommes !

    Je lui tire mon chapeau en tous cas pour le style et l’exercice de nous épater ! et je ne sais pas ce qu’il fume, sniffe ou se tape pour être toujours aussi  »hot » et  »sharp », mais il bande grave et dur ce con :))) mieux que moi je le suspecte …hélas :)))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *