DEBAT. Le printemps arabe et son hypothétique transposition en Afrique subsaharienne

Louis-Magloire Keumayou et Allain Jules
-UN OEIL SUR L’AFRIQUE  (ALLAIN JULES)
Louis-Magloire Keumayou et Allain Jules

A la lumière des évènements dits « printemps arabe », alors qu’on parle de plus en plus d’un monde globalisé, y’a-t-il des entraves à l’émergence de toute forme de « peuple » en Afrique ? L’Afrique est-elle coupée du monde ou alors l’évolution des idées en Afrique ne consiste qu’à prôner la paix dans l’aliénation du peuple comme certaines théories semblent la privilégier, ou alors la nécessité de la lutte comme l’envisage le philosophe Charles Robert Dimi ? L’Afrique noire sujet de débat mais pas actrice ? Enfin, ne faut-il pas craindre ce scientisme doctrinaire qui tend à vouloir tout dicter ?

Idéologies, ruptures épistémologiques, postures politiques, réflexions et analyses sont donc au menu de ce jour. Pour en débattre, mes invités sont:

  1. Louis Magloire Keumayou (journaliste), président de l’APPA (association de la Presse Panafricaine), ancien journaliste à RFI et ex directeur de l’information sur Telesud.
  2.  Le Dr. Thomas Calvin Djombé, écrivain et philosophe,
  3. Christophe Junior Zogo, délégué du CODE en France et ex Commissaire de Police
Allain Jules, Thomas-Clément Djombé et Christophe Junior ZogoAllain Jules, Thomas-Clément Djombé et Christophe Junior Zogo

ALLAIN JULES

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *