Djihadistes soutenus par l’OTAN à Genève

Titre original : DJIHADISTES SALAFISTES SOUTENUS PAR L’OTAN DU JAICH AL-ISLAM AU CŒUR DE LA « REBELLION » SYRIENNE !

Luc MICHEL pour LES 7 DU QUEBEC/

Avec SANA – AFP – PCN-SPO. 14.03.2016.  https://www.facebook.com/syria.committees/

 

Résumé

 

« Finalement ces p’tits gars (le Jabaat al-Nosra, al-Qaida en Syrie … intégrée à l’ASL/CNS pro occidentale) font plutôt du bon boulot »  –  Laurent Fabius, ministre français des affaires étrangères, déc. 2012).   Au cœur de la soi-disant « rebellion syrienne » (ASL et CNS) : les chefs d’un groupe terroriste djihadiste : le Jaich al-Islam, « armée de l’Islam » ou « Armée de la reconquête ». Derrière le théâtre occidental de la « guerre au terrorisme », les liaisons dangereuses, le scénario du diable et la Géostratégie du Chaos des géopoliticiens US.

 

 lm1

 

DECEMBRE 2015 : ZAHRANE ALLOUCHE, LE CHEF DU JAICH AL-ISLAM, EST TUÉ PAR UN RAID DE L’AVIATION SYRIENNE !

 

Syrie. Fin décembre 2015. Zahrane Allouche, le chef du plus important groupe rebelle de la région de Damas, Jaich al-Islam (une milice islamiste salafiste … soutenue par Washington, Paris et Riyad), était tué par des raids à l’est de la capitale.

 

« La mort de Zahrane Allouche est l’une des pertes les plus significatives de l’opposition »,  indiquait alors sur Twitter Charles Lister, un des principaux « experts » atlantistes des groupes rebelles en Syrie. Soutenu par l’Arabie saoudite, Jaich al-Islam contrôlait une partie de la banlieue est de la capitale, régulièrement bombardée par les forces gouvernementales. Le groupe est accusé, preuves à l’appui, par le gouvernement de bombarder la capitale, frappes sauvages et aveugles au mortier et au missile sur les zones civiles.

 

« Zahrane Allouche, chef de Jaich al-Islam, et cinq autre dirigeants (du groupe) ont été tués » lors de frappes aériennes près de Damas, indiquait aussi une officine des services secrets britanniques MI6 et MI5 camouflée en « ong », le pseudo OSDH (sic), qui citait comme sources « de hauts responsables » de la formation djihadiste salafiste. Ces raids avaient été menés par l’aviation syrienne ou par la Russie.

 

LES DJIHADISTES DE L’OTAN

lm2

Appelé d’abord « Bataillon de l’Islam » (Liwa al-Islam, en arabe), le groupe a pris le nom d’Armée de l’Islam en novembre 2013, lorsqu’il s’est allié avec une soixantaine d’autres mouvements de la rébellion, sous l’égide des USA, des Français et des Saoudiens. Sa propagande immonde montre des exécutions de prisonniers style DAECH, sans que celà semble émouvoir ses mentors occidentaux où les presstitutes de l’OTAN qui pleurèrent sans honte en décembre dernier la mort de leur chef. Zahrane Allouche, 44 ans, avait été arrêté en 2009 et libéré en juin 2011 lors d’une amnistie, trois mois après le début du conflit qui a fait plus de 250.000 morts.

 

Sa mort survenait au moment où l’armée syrienne, appuyée par l’aviation russe, avait lancé une très grande opération contre son fief sur tout le flanc est de la capitale. Opération victorieuse qui verra in fine l’ONU négocier l’évacuation des djihadistes vers le Nord !

 

Le mouvement avait assisté début décembre 2015 à Ryad à une réunion des principaux groupes de l’opposition politique et armée. Les participants avaient annoncé le 10 décembre leur accord pour des négociations avec Damas mais exigé « le départ du président Bachar al-Assad avec le début d’une éventuelle période de transition » (sic). Ce mouvement d’inspiration salafiste – les pseudo « modérés » de l’OTAN –  sont partisan d’un Etat islamique (gouverné par la sharia)  et excluant les nombreuses minorités religieuses syriennes.

 

LA « GUERRE AU TERRORISME » OCCIDENTALE : LA GRANDE COMEDIE

 lm4

Khaled Khoja, dirigeant de la Coalition nationale syrienne (CNS), la principale formation de l’opposition fantoche en exil, organisée par les occidentaux et les saoudiens, avait aussi confirmé la mort de Zahrane Allouche sur son compte Twitter.

 

 

MARS 2016 : MOHAMED ALLOUCHE, LE FRERE DU DEFUNT CHEF DU JAICH AL-ISLAM, DIRIGE LA DÉLÉGATION DES « REBELLES » A GENÈVE !

 

MARS 2016. Genève. Revoilà la famille Allouche. Le frère de Zahrane Allouche, Mohamed, lui aussi djihadiste salafiste, lui aussi dirigeant du groupe terroriste Jaich al-Islam, arrive à Genève. Où il dirige en chef la délégation des « rebelles » !

 

« Personnalité plutôt discrète, Mohamed Allouche est sorti de l’ombre fin janvier lorsqu’il a été nommé négociateur en chef de la principale coalition de l’opposition syrienne, le Haut comité des négociations (HCN), commente La Libre Belgique (Bruxelles, ce 14 mars). A 45 ans, ce rebelle syrien originaire de la région de Damas sera sous les feux de la rampe dès ce lundi à Genève, où est prévu le début des discussions entre le pouvoir syrien et l’opposition. L’objectif est de parvenir à un accord politique devant mettre fin au conflit syrien, qui bouclera ce jour-là sa cinquième année. »

 

Né en 1970, Mohamed Allouche a étudié le droit islamique dans la capitale Damas, avant d’aller parfaire ses connaissances à la célèbre université islamique de Médine, en Arabie saoudite. L’obédience salafiste n’a rien d’un hasard. Dans la famille Allouche, originaire de Douma (banlieue nord-est de Damas) figure un prédicateur salafiste, Abdullah Allouche.

 

« Sa sortie de l’ombre, ajoute le quotidien bruxellois, Mohamed Allouche la doit, d’une certaine manière, à la mort de son cousin Zahrane, le chef du puissant groupe rebelle Djaïch al Islam (l’armée de l’islam, en arabe), tué le 25 décembre dernier (…) Sa nomination interviendra moins d’un mois après, non sans faire l’objet de critiques. Certains voient d’un mauvais œil que la direction des négociations soit confiée à un membre d’un groupe armé qui bombarde la capitale syrienne. »

 

Mohamed Allouche fait partie du comité politique de ce groupe d’obédience salafiste, qui combat le régime de Bachar al Assad et qui est soutenu par l’Arabie saoudite. Djaïch al Islam fait partie des multiples groupes de l’opposition armée et politique qui se sont réunis sous la bannière du HCN (et sous l’impulsion de l’Arabie saoudite).

 

A part çà les rebelles de la pseudo ASL seraient des « modérés » et les occidentaux, USA et France en tête, soutiennent un groupe armé islamiste aux portes mêmes de Damas …

 

Luc MICHEL

 

PHOTOS qui accompagnent l’article

Mohamed Allouche, Zahran Allouche, les logos et propagandes djihadistes de Jaich al-Islam et du Bataillon de l’Islam (Liwa al-Islam, en arabe) dont il est issu …

________________________________

# Vous soutenez ASSAD et POUTINE dans leur juste combat en Syrie ?

ALLEZ LIKER LA PAGE DES SYRIA COMMITTEES/COMITES SYRIE !

Un seul objectif : la victoire totale de la Syrie ba’athiste …

https://www.facebook.com/syria.committees/

 

 

2 pensées sur “Djihadistes soutenus par l’OTAN à Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *