Doit-on s’en remettre à l’État Desmarais ?

Été morose, effets moroses. Je refais une lecture de notre situation collective à l’aube de ce petit lundi de juillet quand nul soleil ne pointe encore à l’horizon et je vous fais part de mes malheureuses constatations.

1) Pour ses propos irréfléchis au sujet d’Iggy lors du G-8, pour avoir invité le prince Charles et sa Camilla à venir nous écoeurer au Québec en novembre du haut de leur royauté moyenâgeuse, pour l’ensemble de son « oeuvre » en général. « l’hostie » d’Harper n’est pas digne de gouverner.

2) Pour ses positions rigides excluant de redonner au Québec ( dont il méconnaît la culture) les pouvoirs qui lui ont été spoliés, Michael Ignatieff n’est pas digne de gouverner.

3) Pour ses pitreries démagogiques et ses relations qui entravent sa liberté, Jack Layton n’est pas digne de gouverner.

4) Pour avoir pactisé avec le diable, la face de rat Stéphane Dion, pour ne pas avoir constaté que la date de péremption de son parti était dépassée, pour avoir muselé ses députés les plus souverainistes, Gilles Duceppe n’est pas digne de gouverner. Le serait-il qu’il ne le pourrait pas car il s’est trompé de parlement…

5) Pour avoir fait fi, tout comme André Boisclair, des résolutions sur le projet de pays adoptées lors du dernier congrès général de son parti, pour avoir ainsi bafoué la démocratie et les militants, ainsi que pour sa stratégie passéiste de la stratégie des petits pas, Pauline Marois n’est pas digne de gouverner.

6) Pour ses indécisions, son manque de fermeté et de vision, pour avoir laissé s’installer un système de corruption à l’Hôtel de ville de Montréal, Gérald Tremblay n’est pas digne de gouverner.

7) Pour avoir choisi de s’associer avec un petit roitelet de quartier fédéraliste qui ne rêve que de dépenses somptuaires (voir son passé), Louise Harel n’est pas digne de gouverner.

8) Reste Richard Bergeron, le troisième candidat à la mairie de Montréal, qui a de bonnes idées, mais qui n’a aucune chance de gagner parce que la population l’ignore.

Avons-nous ce que nous méritons ? Confort et indifférence favorisent la prolifération aux commandes de l’État et de la Cité de gens qui ne sont mus que par l’ambition du pouvoir pour le pouvoir.
Été morose, constatations moroses. Petit peuple qui deviendra probablement peuplade avant la régression au statut de tribu.

Ne reste-t-il donc que la Solution Desmarais: faire administrer toutes nos institutions publiques par le privé ? Robin Philpot l’avait probablement pressenti en signant son essai intitulé L’État Desmarais.

16 pensées sur “Doit-on s’en remettre à l’État Desmarais ?

  • avatar
    17 juillet 2009 à 7 07 36 07367
    Permalink

    Excellent article,

    Vous écrivez :

    Ne reste-t-il donc que la Solution Desmarais: faire administrer toutes nos institutions publiques par le privé ?

    À mon avis, la solution Desmarais serait plutôt de faire administrer toutes nos institutions publiques par une organisation internationale comme l’ONU, le parlement de l’union nord-américaine ou un autre truc du genre.

    Un autre point commun de ces politiciens nommés dans votre article est qu’ils sont tous vendus à la cause de la mondialisation. Ils ne le disent peut-être pas tous publiquement, mais ils travaillent tous pour intégrer le Canada aux É-U (et au Mexique) et détruire la souveraineté du Canada et des provinces, lesquels seront alors totalement sous contrôle étranger (ce qu’ils appellent le gouvernement mondial).

    À ce moment là, vous allez voir que votre droit de vote ne vaut pas cher et que ce n’est pas facile de se plaindre à un fonctionnaire qui se trouve dans un bureau à Bruxelles, Mexico, Pékin ou autre ville lointaine.

    Pour les lecteurs qui ne connaissent pas l’Union nord-américaine, il est grand temps que vous fassiez des recherches sur le sujet.

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 7 07 52 07527
    Permalink

    Il ne faut pas oublier que les É-U ne se possèdent même plus actuellement. Ils ont des trillions $ de dettes en obligations, dont une partie importante est détenue par la Chine Communiste, dont l’armée compte 50 millions de soldats (!!).

    De plus, une nouvelle non confirmée circule depuis un quelques mois sur Internet à l’effet que les É-U ont dû céder leur pouvoir d’expropriation (eminent domain) à la Chine afin qu’ils continuent d’acheter les obligations US émises pour financer les divers plans de sauvetage et nouvelles politiques socialistes des É-U.

    Certains voient le jour ou les créanciers internationaux débarqueront aux É-U pour prendre possession de leurs garanties, soit le territoire US et les biens de ses citoyens.

    Dans ce contexte, pensez-vous que vous allez aimer faire partie d’un nouveau territoire incluant les É-U et le Mexique, parce que c’est exactement ce sur quoi travaillent secrètement vos dirigeants politiques et plusieurs homme d’affaires canadiens influents depuis plusieurs années … soit l’union nord-américaine.

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 8 08 00 07007
    Permalink

    Pour avoir oublié de signer son texte, «anonyme» est condamné à cesser d’écrire sur le site des 7 du Québec !
    Vos condamnations sont très sévères; à la moindre faute, vlan ! la hache tombe ! Pauvre madame Harel ….

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 8 08 10 07107
    Permalink

    Désolé pour les répétitions.

    Le fait qu’un texte soit anonyme n’affecte en rien la valeur des idées qui y sont contenues.

    Quelle est la position de Mme Harel face à l’Union nord-américaine?

    Y a-t-il un seul politicien nommé dans cet article qui se soit déclaré opposé à l’Union nord-américaine?

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 8 08 18 07187
    Permalink

    À tous,
    C’est Pierre Schneider.
    Il a dû oublier de cocher son nom après avoir envoyé l’article.
    Bonne journée!

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 8 08 44 07447
    Permalink

    @Garamond

    J’ai corrigé l’oubli de cocher les catégories. L’auteur sera puni par la pendaison sur la place publique, à midi sonnant, en face de l’hôtel de ville. Soyez présents, apporter votre vin et des croustilles!

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 8 08 46 07467
    Permalink

    Oulalalala!

    Ce dont vous parlez ce matin n’est rien de moins que ce que sera la situation du Québec lorsque l’élite (les illuminati) en feront un pays: la privatisation pure, simple, et totale du Québec et l’annexation du pays à l’Union Nord-Américaine (Mexique-USA-Canada) et à l’ONU (;) Aimé)

    Tu soulignes des points très importants Aimé quand tu soulignes le fait qu’aucun politicien n’est contre l’UNA. QUI nous défendra quand ils décideront de jetter nos monnaies à l’eau et d’aller de l’avant avec l’Améro ou je ne sais quel autre monnaie nord-américaine??? QUI nous défendra quand ils décideront que la puce est le moyen officiel de payer et d’être payé???

    Nous devons apprendre à être notre propre Maître, sinon, point de salut…

    Sinon, sur le fait que le texte est anonyme, j’y vois pas de problème, mais c’est sûr que c’est toujours agréable de connaître l’auteur des infos dont on se nourrit! 🙂

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 10 10 09 07097
    Permalink

    @ Pierre Schneider:

    N’avez-vous pas oublié le principal coupable ?

    Pour ne pas s’être battu pour son indépendance au moment où elle valait encore d’être obtenue et l’avoir même refusée deux fois quand il n’avait qu’à dire oui pour la prendre, le peuple québécois s’est condamné à occuper un strapontin dans le train en marche de l’Histoire.

    Cela est irrévocable, car on va bientôt tous se lever et aller à la cantine et les siège ne serviront plus qu’à y déposer sa mallette. C’est une nouvelle donne.

    Plus personne n’est indépendant. Le peuple du Québec doit avoir la dignité, le courage et l’intelligence de jouer les cartes qui sont dans sa main, pour gagner au jeu global dont plus personne ne décide sauf la logique des événements.

    Pierre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 11 11 09 07097
    Permalink

    Pierre,

    Quel fatalisme. Aussi bien lever le drapeau blanc et se mettre en rang pour la micropuce.

    C’est maintenant la partie de l’Histoire (History…His Story) ou chaque homme (et femme) doit faire un choix, suivre Dieu ou suivre d’autres hommes.

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2009 à 11 11 48 07487
    Permalink

    Pierre Schneider

    BRAVO pour votre texte qui représente la RÉALITÉ administrative du QUÉBEC depuis des années.
    QUOI faire pour CHANGER les choses et SURTOUT pouvons-nous CHANGER les choses ??????????????????????????????????????

    OÙ trouver des candidats indépendants de la finance et indépendant de l’argent ??????????????

    Prochainement, nous serons administrés par l’Union Nord-Américaine et par les mêmes personnages qui sont dans les gouvernements et par les fournisseurs de « FRIC ».
    Nous n’aurons PLUS le droit à la critique de nos représentants qui seront probablement placés arbitairement à la tête de nos administrations et protégés par l’armée.

    Répondre
  • avatar
    18 juillet 2009 à 4 04 12 07127
    Permalink

    « ps:Comme plusieurs, je ne crois plus en un référendum pour sortir de la Confédération, mais à une élection décisionnelle de l’Assemblée nationale du Québec.
    Y a-t-il eu référendum pour intégrer le Haut et le Bas Canada ???
     »

    Au point où j’en suis, il m’apparait clairement que nous n’avons jamais été DANS la Confédération, nous ne l’avons jamais signé, nous n’avons jamais été consulté et nous n’avons jamais donné notre accord.

    Le Canada est un pseudo-pays.

    NOUS SOMMES DÉJÀ UN PAYS. Un pays qui s’ignore…

    Répondre
  • avatar
    18 juillet 2009 à 8 08 27 07277
    Permalink

    Excellent M. Schneider. Il ne faut plus avoir de dire les choses telles qu’elles sont. Il ne faut plus avoir peur non plus de passer à l’action. Après les écrits, il y aura la parole. Après la parole, il y aura la mobilisation. Autrement dit, lorsqu’on est écoeuré, on ne se laisse plus écoeuré!

    Daniel

    Répondre
  • avatar
    18 juillet 2009 à 8 08 35 07357
    Permalink

    @ Pierre Schneider

    « (…) Aimé Laliberté a entièrement raison: Les négociations secrètes sont en cours pour fonder l’Union nord-américaine (…)  »

    L’Union Nord-Américaine existe depuis le 21 août 2007, date à laquelle les présidents et premiers ministres du Canada, des États-Unis et du Mexique s’étaient rencontrés à Montebello au Québec…

    « (…) Les USA d’Amérique seront alors en totale faillite. Voici venu le temps de la fin de l’impérialisme américain. (…)  »

    Ça semble positif pour toi… Pourtant, il est clair que le jour ou les États-Unis seront officielement en faillite, eh bien c’est le monde entier qui en souffrira instantanément, et énormément. N’est-il pas écrit dans l’Apocalypse qu’en une seule journée, la Bête (Babylone) mettra la Grande Prostituée (les États-Unis) à feu et à sang et que seulement après sa chute, les gens réaliseront que c’était elle qui leur fournissait tous les beaux produits…

    Je suis bien d’accord avec la fin de ton commentaire, concernant le mouvement indépendantiste et le référendum. C’est drôle… Ma mère travaille au Centre St-Pierre…

    François, je suis d’accord avec toi!

    Répondre
  • avatar
    18 juillet 2009 à 8 08 38 07387
    Permalink

    @ François M : BRAVO ! vous avez parfaitement raison ! pas besoin d’un référendum où les fédéralisses se permettront toutes sortes de choses non avouables pour battre le OUI.
    Reportons un parti indépendantiste au pouvoir et prenons le pouvoir !

    Répondre
  • avatar
    19 juillet 2009 à 10 10 11 07117
    Permalink

    Le PQ aurait dû garder le mot « INDÉPENDANCE » tout lelong de son parcours et surtout, CHAQUE élection aurait dû en être UNE pour l’indépendance.
    Le Québec serait aujourd’hui un PAYS………………….

    Répondre
  • avatar
    29 juillet 2009 à 11 11 26 07267
    Permalink

    Notre chère premier ministre du Québec,a été l’heureux élu pour coprésider la célébration du 25 iem anniversaire de l’élection du premier gouvernement majoritaire dirigé par l’honorable Brian Mulroney.
    Est-ce que M.Desmarais va assister à cette évenement?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *