Greta Thunberg

GRETA THUNBERG ARRIVE À NEW YORK

La jeune Suédoise de 16 ans fait une entrée fracassante à New York. Elle est accueillie par de milliers de jeunes américains qui appuient sont mouvement écologique. Son message est très simple: «Agir au lieu de parler.»

                À 16 ans, elle est l’espoir de toute une génération, quelque chose de positif se passe et on veut participer. Sa tâche n’est pas facile. Elle est même monumentale! Sauver la race humaine malgré sa réticence; surtout des vieux qui ne veulent pas changer leurs mode de vie. Il ne s’agit pas de prévenir puisqu’on est déjà dedans, ce changement sévère climatique!  Canicules, inondations, feux de forêt, etc.

                Déjà, toute l’Europe a suivi son exemple. Il y a des manifs partout chaque vendredi. Son appel pour agir face à l’urgence climatique se multiplie. Des adeptes prêts à se rallier à son impulsion d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

                Maintenant, elle est ici en Amérique du Nord pour NOUS rallier à sa cause. Elle veut surtout interpeler directement le climato-scepticisme du gouvernement Trump, dans sa cour, entouré de son peuple.

                Bonne chance Greta! Moi je suis avec toi.

John Mallette
Le Poète Prolétaire

.

7 Commentaires

  1. Il faut être vraiment aveugle et idiot ou bien de très mauvaise foi, pour supporter un symbole des plus perverts de la super classe psychopathe. Nous voyons ici une pauvre fille handicapé, manipulée pour inculquer un sentiment d’infériorité aux gens hautement éduqués, capables et plein de mérite vis à vis de la bêtise arrogante.

    Tous vos gueules ! Ici règne la folie meurtrière !

    • Salut,

      Il faut absolument aspirer à ce que les trains arrivent en retard. Je le crois d’office, sans penser plus avant. Car sinon, voyez-vous, Mussolini (un facho parfaitement malodorant) n’aurait jamais osé exprimer le souhait qu’ils arrivent à l’heure. Je ne suis pas chemise brune donc je veux absolument que mon train retarde… Quand un facho s’empare d’une bonne idée, pouf, je la lui abandonne. Pour pas me salir, vous comprenez. C’est une importante question d’image…

      Vous tenez ici le même type de raisonnement. L’ordre établi comme boussole négative. Sauf qu’il faut se méfier de ces boussoles intellectuelles négatives. C’est toujours accrocher sa remorque à la version abstraitement anti- de l’ordre établi, tout en maintenant son sens dialectique bien endormi.

      Coulez-moi Thunberg pour ce qu’elle est, ce qu’elle fait. Pas parce que l’ordre établi baratine sur elle. Parce que les vesses de l’ordre établi n’ont aucun statut à mes yeux, ni pro-, ni anti-

  2. La seule utilité de Greta Thunberg est de prouver que la propagande du pouvoir est souveraine.

    En France, les « sauveurs de planètes » ont fait leur apparition à la mi-décembre 2018, pile au moment où le pouvoir avait extrêmement peur des Gilets jaunes. Il fallait détourner l’attention et la mobilisation.

    C’est la petite-bourgeoisie friquée qui se préoccupe de la fin du monde et pas de la fin du mois.

    La propagande sur le climat a exactement le même but que le premier ministre Edouard Philippe… qui appartient au lobby du nucléaire! Le premier ministre veut qu’on roule tous en bagnole électrique (c’est-à-dire nucléaire) soit-disant parce que le nucléaire ne produit pas de CO2!

    Bien à toi,
    do
    http://mai68.org/spip2

  3. La Gauche est infiltrée depuis toujours, et aussi, divisée en divers factions contradictoires. Mais le pire, c’est que l’extrême gauche et l’extrême droite ont le même message?!?

    • Non, l’extrême gauche et l’extrême droite n’ont pas le même message !

      Parfois tous les deux constatent et dénoncent les mêmes saloperies ; mais, le message, le but final, n’est évidemment pas le même.

      L’extrême droite « gentille » pense que les gens sont naturellement bêtes et méchants, et qu’il faut les CONTRAINDRE à être heureux. Ils veulent donc une société extrêmement autoritaire.

      Ce qui n’est évidemment pas le cas de l’extrême gauche qui pense que c’est cette société qui pervertit les êtres humains.

      Quant à l’extrême droite méchante, elle veut exterminer des parties entières de la population. Tel est le cas des nazis.

      Parfois, l’extrême droite et l’extrême gauche se rejoignent, oui ; mais, sur le champs de bataille, comme par exemple à Stalingrad. Et ensuite les communistes sortent les Juifs des camp d’extermination nazis (auschwitz).

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org/spip2

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*