Iran/Chine: vers une coalition anti-US ?

Par PressTV.

 

Pour la première fois depuis la victoire de la Révolution iranienne, l’Iran a réagi vendredi à la vente d’armes US à Taïwan, choisissant ainsi de s’impliquer dans une question qui touche à la souveraineté et à l’intégrité territoriale chinoise. Les analyses estiment que les menaces de guerre US/GB contre le transit pétrolier iranien dans le golfe Persique ont des motivations inavouées et visent directement les exportations pétrogazières chinoises.

Selon les analystes, en mer Rouge, où la Chine possède sa première base militaire à l’étranger, ce genre d’alliance est parfaitement possible. À l’heure où les Émirats se retirent du Yémen et où le plan de guerre US va à vau-l’eau, rien n’est plus pragmatique pour la Chine que de soutenir Ansarallah au Yémen. Un tel soutien pourrait lui assurer en grande partie le transit libre de ses marchandises en mer Rouge.

Mary-Françoise Renard, économiste et spécialiste de l’économie de la Chine, analyse la prise de position iranienne dans la conjoncture actuelle.

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *