JOURNÉE  DE  LA  FEMME

Une petite fois par an, on célèbre les acquis que la femme canadienne à pu gagner depuis cent ans.  Mais pas tous ont été gagnés, pas encore. Les salaires, par exemple, sont 30 % moindres que chez les hommes. Les femmes en politique sont obligées de suivre la bonne vieille méthode de tractations mâles déloyales qui vont contre toutes leurs valeurs féminines! Engagées dans la lutte du bon sens et d’égalité pour toutes et tous, elles embarquent dans l’arène, mais avec leurs critères sincères de servir le peuple.

Par exemple, les ministres Jody Wilson-Raybould et Jane Philpot ont démissionné du cabinet Trudeau. La mesquinerie et la domination mâle du parti Libéral ont eu raison de la droiture féminine.  Pas habitué à cette insoumission féminine, le parti Libéral ne sait pas profiter de ce mouvement populaire.

John Mallette
Le Poète Prolétaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *