LA BLAGUE DU JOUR. Russie: la condamnation d’Alexei Navalny choque l’Occident…

Alexei Navalny

Alexei Navalny

…Mais pas la chasse à Snowden

L’Occident a l’art de s’occuper de ce qui ne le regarde pas. Jacques Salomé a dit : « L’herbe est toujours plus verte chez les autres… jusqu’à ce qu’on découvre que c’est du gazon artificile. Cette maxime ne s’applique jamais à l’Occident, convaincu que le bien, c’est lui, et le mal, les autres. Une vision sociétale manichéenne insupportable.

Alexeï Navalny, 37 ans, un blogeur, avocat célèbre et un des opposants au président russe Vladimir Poutine, a été condamné, hier, jeudi, à 5 ans de camp. Il est jugé coupable de détournement de fonds au détriment de l’exploitation financière KirovLes, société avec qui il a eu affaire lorsqu’il était conseiller du gouverneur local, en 2009. L’enquête date de 2010, et a été validée, hier.

Auteur du blog RosPil, cet homme avait, en tant que conseiller, fait qu’un gouverneur de la région russe où il travaillait, signe un accord défavorable avec la société de bois appelé Kirovles et qui conduisit à une perte brute de 1,3 millions (29.000 €) de roubles à l’entreprise, gagnant en revanche 16 millions de roubles. Mais ça, vous ne le lirez nulle part. Attention, nous ne l’accusons pas de faux. Néanmoins, il n’a fait que ça, insulter Poutine et ses supporters.

>>>> Rejoignez-nous sur Facebook 

Comme dit le proverbe, quand on veut monter au cocotier, il ne faut pas avoir le caleçon breneux. Après cette condamnation, l’ambassadeur américain à Moscou a directement réagi sur Twitter en écrivant : «Nous sommes profondément déçus par la condamnation de Navalny et la motivation apparemment politique de son procès.» Pour Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne, «ce jugement pose de sérieuses questions sur la situation de l’État de droit en Russie». Paris s’est dit « préoccupé » et Londres parle d’une justice « sélective ».Rien que ça…Personne n’a entendu ces grands démocrates, après le verdict qui a vu, aux Etats-Unis, le meurtrier du jeune noir Trayvon Martin, libéré.

Ces « courageux » combattants de la liberté, Union européenne (UE) et France, ainsi que les alliés des Américains, incapables de défendre le lanceur d’alerte Edward Snowden, sont vraiment ridicules. Ne dit-on pas souvent que seul le silence est grand, et tout le reste est faiblesse ? Ils feraient mieux de se taire aux Etats-Unis, avec la chasse contre Snowden. Quant aux autres, ils devraient se tirer une balle dans la tête, de honte…Libération dans son édition de jour fait la UNE avec cette condamnation en titrant son papier de chou: « Dictature à la Poutine ».  

WordPress:

J’aime chargement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *