La feuille blanche

 

PERSONNE :

Tout a commencé avec Abraham… et tout a pris fin avec Kafka…

C’est absurde d’y croire… mais c’est aussi absurde de ne pas y croire.
C’est ça la Foi… Aller jusque là et bien au-delà… sans jamais être ni sûr, ni certain…
Je suis écrivain, écrivaine…
Et pourtant j’ignorais tout ou presque de la vanité…de mon métier …
Je m’apprêtais à écrire, devant une feuille blanche l’idée qui venait juste de me traverser l’esprit, quand je vis apparaître ce commandement inédit :
« Femme tu vas rassembler tous tes écrits, l’œuvre de toute ta vie, et les jeter aux flammes »

Dieu vint jusqu’à moi pour me signifier que mes écrits étaient vains, mon œuvre incertaine et ma vie ne valant guère la peine.
Sacrifice suprême… et puis devant ce genre de directive, il n’y a pas d’alternative… ni va… ni vient… c’est un ordre… tu t’exécutes et point.
Aucun feuillet ne s’est enflammé… comme si mes écrits étaient ignifugés ?
J’en ai saisi un au hasard et je fus saisie d’effroi parce qu’il était mouillé… par les larmes du destin.
Vous croyez que je suis fêlée ? Vous croyez que c’est une absurdité de plus sur votre beau sapin de noël ?

Et si ça ne l’était pas ? Et si ça l’était ?

avatar

Personne

Le Journal de Personne pratique la scénarisation à fond, pour illustrer une question d’actualité. Son info est une info scénario, son drame: une dramatisation et sa réalité: une réalisation.Vous auriez mauvaise grâce d’assimiler Personne à ses personnages, et ses histoires à des dérapages. L’humour et la dérision y ont toujours fait bon ménage. Le Journal n’est l’otage d’aucun parti, prisonnier d’aucune opinion, dupe d’aucun soupçon. Ni à gauche, ni à droite, mais au cœur de l’événement, il aborde tous les sujets, pose tous les problèmes et relance tous les débats : https://www.lejournaldepersonne.com