La mascarade catalane

Par  Luc MichelTitre original :  FACE A LA RÉPRESSION SAUVAGE DE MADRID ET AU REFUS DU RÉFÉRENDUM D’AUTODÉTERMINATION : LA CATALOGNE EN GRÈVE, POUR DÉFENDRE SES DROITS DÉMOCRATIQUES!  Le  3.10.2017.  Sur   PCN.INFO.

 

 

« Une quarantaine d’organisations syndicales, politiques et sociales de Catalogne ont lancé dimanche un appel à la grève générale dans la région pour mardi, en réaction à l’intervention de l’Etat espagnol pour empêcher le référendum d’autodétermination jugé illégal par Madrid. « Nous condamnons fermement les violences commises par les forces de l’ordre espagnoles pour empêcher la tenue du référendum du 1er octobre », ont déclaré les partisans de l’appel à la grève »

 

Madrid a perdu les 3 batailles essentielles :  Celle de l’image (répression dure contre des foules pacifistes désarmées).  Celle de l’organisation (malgré les raids de la guardia civile, le referendum a massivement eu lieu). Celle de l’Histoire (Madrid et Rajoy apparaissent clairement comme les héritiers De la dictature franquiste, où est la « démocratie consolidée espagnole » ?)

 

Le « oui » a remporté à 90% le référendum sur l’indépendance de la Catalogne, organisé dimanche en dépit de l’interdiction par le pouvoir central madrilène, a communiqué l’exécutif de la région autonome lundi vers 00h30. Plus de deux millions de bulletins en faveur de l’indépendance ont été déposé dans les urnes. La police espagnole a tenté par la force d’interdire les Catalans de se rendre dans l’isoloir, faisant entre 300 et 90 blessés dimanche.

 

I-  SOLIDARITE AVEC LA GREVE GENERALE EN CATALOGNE

 

La Catalogne est en grève ce mardi, du FC Barcelone à la fameuse Sagrada Familia, pour défendre ses « droits » et dénoncer les violences policières perpétrées dimanche en marge du référendum interdit.  La grève avait dans un premier temps été convoquée par des syndicats minoritaires. Mais finalement, après les brutalités et les violences ayant amené dimanche plus de 800 personnes à solliciter une assistance médicale, les syndicats majoritaires dans la région ont décidé d’y adhérer pour montrer une image d’unité face à ces agressions. Les associations et partis indépendantistes, qui ont une importante capacité de mobilisation, également. « Je suis convaincu que cette grève sera très suivie », a déclaré le président de la région Carles Puigdemont qui cherche aussi par ce biais à montrer que toute la société le soutient dans son bras de fer pour obtenir de Madrid, au minimum, un référendum d’autodétermination.

 

FACE A LA BRUTALITE DE MADRID (HERITEE DE LA DICTATURE FRANQUISTE) : LES ORGANISATEURS VEULENT FAIRE DE LA GREVE UNE DEMONSTRATION « DE PAIX »

 

Dans les faits, la grève est prévue au port de Barcelone, dans les universités publiques, les transports, le Musée d’art contemporain (MACBA), parmi les employés de l’opéra et même ceux de la fameuse Sagrada Familia, la cathédrale de Gaudi. Les organisateurs veulent en faire une démonstration « de paix ».  Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy est quant à lui resté silencieux, se réunissant lundi avec les leaders du parti socialiste et de Ciudadanos (centre, opposé à l’indépendance) pour étudier « le grave défi posé » par cette crise. Il a été pressé par l’Union européenne de dialoguer. L’ONU a souhaité une enquête sur les violences tandis que Berlin et Paris exprimaient honteusement leur soutien à une Espagne unie. Et le Parlement européen a annoncé qu’il débattra en urgence mercredi de la situation en Catalogne.

 

LE BARÇA SE JOINT A LA GREVE GENERALE PREVUE CE MARDI EN CATALOGNE

 

Le FC Barcelone a annoncé son intention de se joindre au mouvement de grève générale prévu mardi en Catalogne en réaction aux violences policières intervenues lors du référendum d’autodétermination de la région dimanche. « Le FC Barcelone se joindra à la grève générale de mardi et en conséquence, le club sera fermé demain », a indiqué le Barça dans un communiqué lundi. « Ni les équipes professionnelles ni les jeunes du centre de formation ne s’entraîneront demain », est-il précisé.

 

L’immense majorité des stars du club, dont le quintuple Ballon d’Or Lionel Messi et Gerard Piqué, engagés dans des compétitions internationales cette semaine, ne devaient de toute façon pas s’entraîner mardi avec le Barça.  Les heurts intervenus dimanche entre policiers et partisans du référendum d’autodétermination ont fait au moins 92 blessés, et 844 personnes ont nécessité une intervention médicale, selon les autorités catalanes. A la suite de ces incidents, le Barça avait décidé de jouer à huis clos son match contre Las Palmas (gagné 3-0) dimanche soir, le président du club expliquant que cette décision avait été prise en réaction aux violences plutôt que pour des raisons de sécurité.

 

II-  POURQUOI NOUS SOUTENONS LES INDEPENDANTISTES CATALANS (ET TOUS CEUX DE L’UE, DU QUEBEC ET DES USA) !?

 

Notre position est simple :  Il faut affaiblir le Bloc politico-militaire américano-occidental et il faut briser les pays néocolonialistes et atlantistes à l’intérieur de celui-ci. Espagne, Grande-Bretagne, Roumanie, Belgique, etc. Dans deux tribunes offertes par la Télévision d’état francophone iranienne PRESS TV, le géopoliticien Luc MICHEL, président du Bureau politique du PCN, expose LES CHOIX STRATEGIQUES ET TACTIQUES DE NOTRE ORGANISATION TRANSNATIONALE :

 

* Voir sur PCN-TV/Emission complète « Reportage »  Les dessous de l’indépendance de la Catalogne  sur https://vimeo.com/236546361

 

PCN-INFO/ LUC MICHEL/ ЛЮК МИШЕЛЬ/

______________________

 

Parti Communautaire Néoeurasien, PCN,  Neoeurasian Communitarian Party, PCN-NCP,   Неоевразийская Общественная Партия, PCN- НОП,   Neo Avrasyali Komunotarist Partisi, PCN-NAKP,   Partidul Comunitar Neoeurasian, PCN …

 

 

* LA REPUBLIQUE D’EUROPE.  la Page officielle d’information du PCN Wallonie-Bruxelles …

https://www.facebook.com/la.Republique.d.Europe/

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétaire depuis 40 années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *