L’Afghanistan : Pas de paix sans Justice

Gauche Radicale d’Afghanistan (LRA) 10.02.2017

 

Un rapport récent de l’ONU sur les morts civils indique 11 500  victimes afghanes en 2016, le chiffre le plus élevé depuis 16 ans de guerre destructrice des États-Unis et l’OTAN en Afghanistan. La nouvelle administration des États-Unis sous Trump comme sous Obama a déclaré sa détermination de continuer la mission sanglante en Afghanistan.

 

Le dernier mois de 2016 et le début de 2017 des centaines de nouvelles troupes ont été envoyées à Helmand, Farah et dans d’autres provinces de l’Afghanistan. De même quelques membres de l’OTAN, comme le Royaume-Uni a suivi les recommandations de Trump et a ajouté des troupes supplémentaires en Afghanistan. Les chiffres officiels de l’ONU ne montrent pas la profondeur de la tragédie humaine vécue en Afghanistan.  Chaque jour autour de 200-300 personnes incluant des civils afghans, police, soldats, des rebelles talibans et d’autres  opposants perdent la vie dans ce conflit armé.
L’impérialisme des EU et de ses alliés dans l’OTAN pour compenser leur échec honteux en Afghanistan ou pour  montrer à leur population  qu’ils ont quelques réussites après 16 ans d’occupation couteuse, créent et soutiennent des groupes terroristes comme Daesh et ensuite sous le prétexte de se battre contre le « terrorisme » intensifie la guerre et le meurtre d’enfants innocents et de civils en Afghanistan.

 

Les États-Unis et leurs partenaires de guerre n’ont pas contribué à la reconstruction ni à la restauration de la paix en Afghanistan. Au contraire ils l’ont détérioré sans précédent. En conséquence de la lourde présence militaire de L’OTAN, l’Afghanistan a reçu l’honneur d’être le pays le  plus corrompu et le producteur numéro un d’opium dans le monde. Plus d’une moitié du territoire Afghan est contrôlée par l’opposition armée; la violence contre des femmes a augmenté jour après jour qui  rend  invalide la déclaration des États-Unis et de l’OTAN quant aux droits des femmes rétablis et des droits de l’homme en Afghanistan.

Alors qu’il y a plus de 14 000 soldats américains et de L’OTAN et des dizaines de milliers d’espions des services secrets en Afghanistan, des  centaines de gens perdent la  vie à cause du froid et du manque de nourriture de base.  Une partie de provinces éloignées comme Nooristan, Badakhshan et Daikundi où des centaines de familles sont mortes sous la neige et le manque de nourriture.  Dans la ville de Kaboul, il y a des dizaines d’hommes réfugiés et des camps de Personnes déplacées et des milliers de familles avec leurs enfants malades qui vivent sous des tentes de plastiques et des abris de fortune  sans nourriture, sans médecin et sans appareils de chauffage.

 

Tandis que les soldats de l’ONU et des États-Unis et d’autres autorités de L’OTAN voyageant dans leurs véhicules confortables dans la ville de Kaboul, ils sont complètement aveugles aux milliers d’enfants sous-alimentés de 5 à 13 ans dans les rues qui mendient. Ceci est la signification réelle de mission humanitaire de L’ONU et de L’OTAN en Afghanistan!

Récemment, le Conseil de sécurité de Nations Unies a enlevé le nom d’un chef militaire célèbre et un criminel de guerre Gulbuddin Hekmatyar de la  liste noire de L’ONU. Le Parti islamique d’Afghanistan mené par Hekmatyar est un parti ultra fasciste et fondamentaliste en Afghanistan qui depuis 1979, a tué des centaines des maoïstes afghans et des intellectuels à l’intérieur de l’Afghanistan et dans Peshawar et Quetta, provinces du Pakistan, et a commis d’autres crimes atroces entre  1992  et  1996 particulièrement dans la ville de Kaboul.

 

On connait l’histoire réelle du commandant Zardad et de son chien dans le monde entier. Zardad était un commandant important du Parti de Hekmatyar qui avait un poste de contrôle dans Sorobi près de la ville de Kaboul où il rançonnait  les passagers. Si quelqu’un refusait de payer, il ordonnait  à un chien sauvage d’attaquer et de mordre le passager jusqu’à ce qu’il ait perdu la vie ou qu’il soit gravement blessé. Le Commendar Zardad du Parti islamique de Hetmatyar a tué des passagers et violé des centaines de femmes pendant la guerre civile.

Sorobi est un quartier près de Kaboul où quelques troupes françaises ont été tuées par le Parti islamique de Hekmatyar en 2013. C’est arrivé malgré un accord secret entre les troupes françaises en mission de L’OTAN en Afghanistan et les talibans et Hekmatyar contre le paiement d’une rançon énorme au taliban et à Hekmatyar pour ne  pas cibler leurs troupes.

Il n’y a aucun doute que le peuple d’Afghanistan a besoin de paix, mais pas au prix de sacrifier la justice. Les gens de l’Afghanistan attendent que tous les criminels de guerre soient trainés à la cour et doivent être responsables de leurs crimes passés. Malheureusement, les EU et l’OTAN pour atteindre leurs intérêts stratégiques, ont renversé le régime sombre des talibans, mais ont installé « un régime démocratique » composé des criminels de guerre et des éléments d’antidémocratie et antifemmes comme Rasool Sayaf, Ismaïl Khan, Rashid Dostom, Qasim Fahim, Abdullah Abdulla, Karim Khalili, Mohammad Mohaqiq, Atta Noor et des centaines d’autres. Gulbuddin Hetmatyar, et des dizaines de ses commandants importants font partie du régime États-Unis/l’OTAN installé à Kaboul en tant que ministres, gouverneurs et députés.

 

Ces éléments corrompus du régime méritent d’être envoyé en prison et à la punition, mais ils n’iront jamais tant qu’ils serviront  les intérêts des EU et des pays membres de L’OTAN. Gulbadin Hekmatyar, qui fait face au désaccord des gouvernements français et russes membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU pour être enlevé de la Liste noire de L’ONU, mais finalement dans un accord honteux il a reçu l’immunité comme d’autres criminels au pouvoir.

La population de l’Afghanistan condamne fortement la décision de L’ONU quant à l’immunité donnée aux chefs militaires et aux criminels de guerre et demande à la cour des procès équitables pour tous ces criminels de guerre en Afghanistan. Il n’y aura aucune paix durable ni aucune sécurité en Afghanistan en l’absence de justice. Le peuple d’Afghanistan invite encore une fois tous les travailleurs, les forces progressistes, la jeunesse dans le monde entier d’exiger de leur gouvernement d’en finir avec l’occupation de l’Afghanistan et d’interrompre la mission sanglante au nom de la « guerre contre le terrorisme ».
Gauche Radicale d’Afghanistan (LRA) Le 10 février 2017

 

(VERSION ANGLAISE DU COMMUNIQUÉ)

 

Afghanistan: No peace without Justice

 

Gauche Radicale d’Afghanistan (LRA) 10.02.2017

 

While the recent report of UN on civilian causalities in 2016 recorded 11500 as the highest number during 16 years destructive war of US and NATO in Afghanistan, the US new administration under Trump like Obama declared its determination to continue the bloody mission in Afghanistan. In the last month of 2016 and beginning of the 2017 hundreds of new troops were sent to Helmand, Farah and other provinces of Afghanistan. Similarly,  some members of NATO, like UK followed the steps signs of the Trump   and urged on deploying additional troops to Afghanistan.  A part from official figures of the UN, which never show the real face of the depth of human tragedy in Afghanistan, every day around 200-300 persons including  Afghan civilians, police, solders, Taliban and other opposition lose  their lives in armed conflicts. The US imperialism and its allies in NATO to compensate their shameful failure in Afghanistan or show their people they have some achievements after 16 years costly,  they create and support terrorist groups like Daesh and then under the pretext of fighting “terrorism” escalate  war and killing of innocent children and civilians in Afghanistan.  The US and its war partners, not only have not contributed to the reconstruction and restoration of peace in Afghanistan but deteriorated it unprecedentedly. As a result of NATO heavy military presence, Afghanistan has received the honor of the most corrupt and the number one producers of opium in the world. More than a half of the Afghan territory is controlled by armed opposition; the violence against women has been increasing day by day which make invalid the claim of US and NATO regarding women and human rights in Afghanistan. While there are more than 14000 US and Nato military troops and tens of thousands its intelligence services in Afghanistan, hundreds of people have losing their lives because of cold winter and lack of basic food.  A part from remote provinces such as Nooristan, Badakhshan and Daikundi where hundreds of families died under snow and lack of food, in Kabul city there are tens of returnees and Internal Displaced People camps where in this cold winter tens of thousands families with their children and ill family members living under plastic shelters without food, medicine and heaters. While the UN and US and other NATO authorities traveling in their comfortable vehicles in Kabul city, they are completely blind to see thousands of 5 to 13 years old malnourished children in the streets who are begging. This is the real meaning of UN and Nato humanitarian mission in Afghanistan! Recently, the Security Council of United Nations removed the name of a famous warlord and a war criminal Gulbuddin Hekmatyar from the UN Blacklist. Islamic Party of Afghanistan led by Hekmatyar is a fundamentalist and ultra fascist party in Afghanistan that since 1979,  a part from execution of hundreds of Afghan Maoists and intellectuals inside Afghanistan and in Peshawar and Quetta  provinces of Pakistan, committed heinous other crimes within 1992-1996 particularly in Kabul city.  The real story of commander Zardad and his dog is known around the world. Zardad was a prominent commander of Hekmatyar Party who had a check post in Sorobi near Kabul city where he collecting money forcefully from the passengers. If anyone refused to pay, then a wild man was ordered to attack and bite the passenger until he lost his life or badly injured. The Commendar Zardad of Islamic Party of Hetmatyar killed tense of passengers and raped hundreds of women during the civil war. Sorobi is a district near Kabul where some French troops were killed by Islamic Party of Hekmatyar in 2013. It happened in spite of a secret agreement between the French troops in NATO mission in Afghanistan and Taliban and Hekmatyar against paying huge amount of money to Taliban and Hekmatyar in order to not target their troops. There is no doubt that the people of Afghanistan needs peace, but not against the cost of sacrificing the justice. The people of Afghanistan expecting that all war criminals must be dragged to the court and should be accountable for their past crimes. Unfortunate, the US and NATO for overcoming their strategic interests, toppled the dark regime of Taliban but installed a “democratic regime” composed of war criminals and anti women and democracy elements like Rasool Sayaf, Ismail Khan, Rashid Dostom, Qasim Fahim, Abdullah Abdulla, Karim Khalili, Mohammad Mohaqiq, Atta Noor and hundreds others. Gulbuddin Hetmatyar remaind in opposition but tens of his prominent commanders were the part of the US/Nato installed regime in Kabul as ministers, governors and MPs. These corrupt elements of the regime who deserved to be sent to jails and punishment, as long as they serve for the interests of the US and different NATO members countries enjoy the immunity and high ranks in the government. Gulbadin Hekmatyar, who faced with the disagreement of French and Russian governments as Permanent members of the UN Security Council to be removed his name from the UN Blacklist, but finally within a shameful deal on the blood of innocent  people of Afghanistan, he also receive the immunity as other criminals in the power. The people of Afghanistan strongly condemn the UN decision regarding the immunity to warlords and war criminal and demand for unconditional and unexceptional fair trial court to all war criminals in Afghanistan. There will be no sustainable peace and security in Afghanistan in the absence of justice and accountability. The people of Afghanistan once again call on all workers, progressive forces, youth around the world to  demand their government to end the occupation of Afghanistan and halt the bloody mission in the name of “war on terror”. Left Radical of Afghanistan (LRA) Feb 10, 2017

 

 

Une pensée sur “L’Afghanistan : Pas de paix sans Justice

  • avatar
    11 février 2017 à 12 12 13 02132
    Permalink

    Merci à GAUCHE RADICALE D’AFGHANISTAN de nous informer de la situation de ce pays que les armées de l’impérialisme mondial a mis à feu et à sang depuis vingt ans et qui n’en finit plus de souffrir par la faute du capitalisme.

    Paix sans condition pour le peuple d’Afghanistan et pour ses vaillants prolétaires

    Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *