Le mal qu’ils font à nos enfants

Quand la sexualité est  devenue bestialité destructrice de l’espèce humaine…

 

Israël Nisand sur l'évolution du rapport à la sexualité des adolescents (Pornographie, un jeu d'enfant)

Le gynécologue Israël Nisand parle de sexualité avec des adolescents depuis 20 ans. Il s'inquiète d'une évolution récente.

Posted by France 2 on Wednesday, 9 October 2019

 

Source:  France 2

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

Une pensée sur “Le mal qu’ils font à nos enfants

  • avatar
    12 octobre 2019 à 17 05 12 101210
    Permalink

    Voilà ce qu’on disait ! excellente synthèse quoique un peu trop tardive sur le monde des ados et la sexualité ! ces écoles de merde dans leur majorité écrasante ne signalent ni n’adressent même pas ce genre de trucs qui se passe dans les toilettes et les vestiaires depuis belle lurette maintenant, et encore moins les parents d’une certaine catégorie qui trouvent tout ceci bien normal et en phase avec notre époque ! les adultes d’aujourd’hui sont ceux qui exploitent et fantasment sur les ados, leurs corps, leur jeunesse, et leur sexualité au point de donner pleine et entière expression à cette dernière chez des enfants, leurs enfants même parfois ! la fellation n’étant rien d’autre qu’une pratique de domination qui se pratique à des âges aussi précoces comme pratique  »bonbon » entre une certaine catégories d’ados allumés comme le sont leurs parents en fait !

    les écoles et même les universités en réalité ne se préoccupent que des cas de viol et uniquement lorsque ces derniers font l’objet de plaintes, donc une infime partie ou cas ! et j’ai une personne dans ma famille qui m’a raconté comment une université aux états-unis à blâmé leur fille de 18 ans et lui a conseillé de changer d’établissement si elle est pas contente car s’étant plainte du comportement outrancier de sa co-locatrice du même âge du studio qu’elles se partageaient dans le campus, car l’autre fille ramenait des mecs à chaque fois différends pratiquement à toutes les semaines, et baisait bruyamment et sans la moindre recherche d’intimité avec ses copains d’un soir devant elle toutes ces nuits !

    Ce médecin est entrain de se battre contre un système et son combat ne mènera à rien ! aujourd’hui les écoles font des campagnes de vaccination contre les MST à partir de 13 ans, non pas pour prévenir comme ont croit…mais carrément pour espérer endiguer ou guérir le virus du papillomavirus humain, qui fait des ravages dû à la fellation justement ! et dont on ne guérit jamais… et dont plus de la moitié de la population occidentale est infectée, mais comme il dort souvent et ne se réveille que lors de la baisse des fonctions immunitaires… on ne se doute même pas de sa présence et on continue de le transmettre même par un flirt et la salive, et donc en ayant nullement besoin de passer à l’acte !

    la société moderne et aliénée est entrain de perdre pied ! aujourd’hui dans un foyer, chacun possède son ordi, son ipad etc les parents comme les ados, et chacun visionne et consomme sa pornographie dans son coin, en cachette, en plus de considérer la sexualité comme rien d’autre qu’un autre objet de consommation, comme l’avait très bien caricaturé le film américain  »American Beauty » et sans s’y limiter, le père se masturbe sous la douche ou dans la remise du jardin, dans le sous sol ou dans le garage en fantasmant sur le corp de la copine de sa fille ado, la mère fricote avec toutes sortes de  »bons coups » pour diverses raisons, les garçons ados découvrent les godemichés énormes de la mère ou de la grande sœur en fouillant dans leurs chambres en leur absence, et parfois le fantasme de l’inceste plane sur tout ceci pour que la pornographie en fasse un genre à part et une machine mentale qui vise en réalité à banaliser la sexualité ! le résultat est on ne peut plus explicite : aujourd’hui le cul et l’amour sont deux choses perçues aux antipodes l’un de l’autre dans les nouvelles conceptions de la société moderne, et lorsqu’on aime, on baise avec l’autre presque par pitié et amour, car aucun conjoint, aucune conjointe, ne peuvent satisfaire ce besoin de consommation devenue essentielle ! avec la conséquence aussi que les ados sont aujourd’hui complètement violentés et désorientés que beaucoup déclarent forfait aussi jeunes, ils exècrent la sexualité dans la réalité et se ferment complètement aux relations sociales, quand ils ne se réfugient pas dans l’homosexualité (et il n’y a rien d’homophobe à dire cela), ou dans les cas extrêmes veulent changer de sexe alors que rien ne le justifie comme se serait le cas chez certains !

    et les séries américaines en pagaille pour ado font le reste, au point que les plus  »dépravées » d’entre elles remportent les meilleurs prix, font le plus d’argent, et avec l’industrie de la mode et les nouveaux concepts d’habits mixtes pour corps asexués, les transgenre, l’homosexualité fortement encouragée envoient des messages claires aux ados, les grands consommateurs de fringues : La liberté c’est de baiser par tous les trous dont la nature vous a doté, peu importe le sexe ou l’orientation, le plus important c’est l’orgasme, le bonheur qu’il procure…etc, et peu importe si la réalité est encore machiste, vous serez en réalité  »baiseurs ou baisés » actifs ou passifs, et vous devriez accepter votre conditions selon ce dont la nature vous a doté, et la preuve, voyez ces adultes dépravés qui vous entourent, dont parfois vos propres parents  »complexés », Yallah ! libérez-vous et soyez bien dans votre peau ! comme s’il leur restait quoique ce soit encore dans cette réalité qui puisse les faire bien sentir dans leur peau ! pauvres gamins !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *