Loto-Québec, un premier jugement truffé de mensonges! Vous dormez bien Mme la juge et Mr. le bâtonnier du Québec?

Qui fait quoi

 

Honorable juge Claire Lamarche

Après avoir pris connaissance de votre jugement du 18 mars 2015 pour la requête déposée en vertu de l’article 54.1 du Code de procédure civile, demandant au Tribunal de rejeter la poursuite de Loto-Québec et de S.J.V.Q. ( cause 500-17-066431-118) parce qu’elle est abusive et constitue une poursuite-bâillon, je me permets de porter à votre attention des clarifications concernant le plaidoyer de l’avocat représentant Loto-Québec soit le bâtonnier du Québec, Me Bernard Synnott. Ce dernier vous a volontairement induit en erreur sur plusieurs énoncés dans son plaidoyer du 30 janvier 2015. Je dis volontairement car il l’a fait en toute connaissance de cause.

Voici le jugement daté du 18 mars 2015 et que j’ai pris connaissance le 20 mars 2015:

http://citoyens.soquij.qc.ca/php/decision.php?ID=F531760FCA02C1E0FF960BAD5D44467F

Commençons par l’article 7 de votre jugement :

 

Article 7

[7] Poker Trail compte 40,000 membres qui défraient une cotisation annuelle de 20$, ce qui lui procure des cotisations annuelles totales d’environ 800,000.$

Vous avez été induite en erreur par le bâtonnier, car tous les 40,000 membres et les autres joueurs de poker québécois le savent très bien, la carte de membre de la LTPQ a toujours été GRATUITE. Seulement les membres qui désirent faire comptabiliser leurs points devaient payer le coût annuel de 20 $.

Lors de mon interrogatoire hors cour qui a eu lieu en avril 2012, Me Synnott m’a demandé de lui fournir tous les bilans de Poker Trail Management, bilans qui lui ont été envoyé par notre comptable. J’ai aussi répondu aux questions concernant les membres versus les membres inscrits au système de pointage.

Donc Me Synnott, qui a ces bilans et l’interrogatoire en sa possession, vous a menti et ce, en toute connaissance de cause.

  • Pourquoi?
  • Quelle est la pertinence de cette information dans le dossier de poursuite abusive?

 

Article 11

[11] Loto-Québec fait le premier versement à Poker Trail, soit une somme de 20,000 $ comme le prévois l’entente. Poker Trail affirme que ce paiement est en retard puisqu’il est fait le 29 avril 2011 et qu’il devait être fait le 18 mars 2011.

Loto-Québec réfute cette affirmation.

Lors de l’interrogatoire hors cour de leur représentant Alain Brosseau, nous avons demandé le document qui démontre quand l’autorisation du paiement aurait été envoyée au département de la comptabilité.

Voici la copie du document envoyé par le département de la comptabilité de Loto-Québec, engagement suite à l’intérogatoire d’Alain Brosseau.

premier paiement

  • Suite à cette information venant du département de comptabilité de Loto-Québec, comment est-ce possible que les dirigeants de Loto-Québec poussent l’audace en continuant à nier l’évidence?

Ce document a depuis longtemps été déposé à notre dossier au gref de la cour, donc Me Synnott en est parfaitement au courant.

Comme vous pouvez le constater, l’avis de paiement qui aurait dû être envoyé au département de comptabilité de Loto-Québec au plus tard le 9 mars par Alain Brosseau, sans aucune raison, été retardé par ce dernier au 27 avril suite à beaucoup de pression de la part de PTM.

  • Pourquoi?
  • Mme la juge, vous avez été volontairement induite en erreur par les affirmations des dirigeants de Loto-Québec et leur procureur Me Bernard Synnott?

Afin de vous donner un peu de contexte, constatez qu’à ce moment, nous venons de signer en toute confiance un contrat où Loto-Québec se proclame fière partenaire de la LTPQ. Non pas fière commanditaire comme elle essaie maintenant de le faire croire! Il y a une très grande différence entre s’annoncer comme fière partenaire et fière commanditaire.

Voici une lettre annonçant le partenariat et qui avait été remise à tous les joueurs de la ligue et qui est signé de la main de l’ex-Directeur générale d’Espacejeux, François Poulin ainsi qu’une visuel fournis par Espacejeux et qui a été envoyé encore une fois à tous les membres de la ligue.

Annonce de Partenariat1

Annonce de Partenariat2

Nous venons de signer le contrat, donc à ce stade-ci ils ne peuvent nous reprocher quoi que ce soit. Quels peuvent être les motifs d’un partenaire d’agir ainsi? Est-il de bonne foi? C’est un bien mauvais départ pour faire un succès de ce partenariat.

Vous pouvez maintenant comprendre notre rapidité à réagir lors du retard du 2e versement, celui de 35,000 $ dont il sera question à l’article 20.

Nous sommes qu’à la deuxième page de votre jugement et déjà, tout est truffé de mensonges et l’audace des dirigeants de Loto-Québec vas même jusqu’à nier leur propre document venant de leur comptabilité.

  • Comment pouvez-vous maintenant continuer à accorder de la crédibilité au plaidoyer de Me Bernard Synnott, bâtonnier du Québec qui vous ment impunément. A-t-il prêté serment avant son plaidoyer?

 

Article 15

[15] Loto-Québec émet un chèque de 35,000 $ le 9 juin 2011 et le fait parvenir à Poker Trail par la poste.

Mise en contexte

Le 3 juin, Loto-Québec confirme que toutes les obligations de Poker Trail ont été exécutées, donc le paiement, selon le contrat, doit-être envoyé IMMÉDIATEMENT.

Voici un extrait du contrat signé entre PTM et Loto-Québec

contrat 2ieme paiement

N’ayant pas reçu le paiement, vous nous comprendrez de manquer de patience suite à la mauvaise expérience du premier paiement, le 6 juin nous envoyons une mise en demeure de voir à payer avant la date butoir du vendredi 10 juin 2011.

  • Est-il normal, dans une situation où la date limite est le 10 juin, d’envoyer le paiement par la poste le 9 juin?
  • Loto-Québec n’a pas de service de courrier?

Comble de l’absurde Mme la juge, le 9 juin LE SERVICE DES POSTES EST EN GRÈVE. Oui en grève Mme la juge!

Voici le lien d’un communiqué de presse daté du 8 juin 2011

https://www.canadapost.ca/cpo/mc/aboutus/news/pr/2011/2011_june_strike-adjust.jsf?LOCALE=fr

Extrait :

Alors que les grèves tournantes se poursuivent partout au pays, Postes Canada doit agir dès maintenant pour éviter des pertes importantes qui nuiront à l’autonomie financière de l’entreprise.

Seuls les dirigeants de Loto-Québec et le bâtonnier du Québec ne sont pas au courant! Jusqu’ici Mme la juge, on se croirait beaucoup plus au Festival Juste pour Rire que dans une cour du Palais de Justice de Montréal.

 

Article 16

[16] Le 12 juin 2011, Poker Trail met sur son site Internet et envoie par courriel à ses 40 000 membres une vidéo de Monsieur Boyer dont les passages les plus pertinents sont les suivants :

(…) le présent communiqué s’adresse à tous les joueurs qualifiés pour le World Series of Poker ainsi que tous les membres de la Ligue de tournois de poker du Québec.  Après vous avoir annoncé avec fierté le partenariat entre EspaceJeux et la LTPQ, je suis peiné aujourd’hui de vous faire part du non-respect du contrat de la part d’EspaceJeux, et ce, sans aucune explication de leur part.  Gestion Poker Tour, votre représentant, a rempli toutes ces exigences faisant partie de ce contrat.  EspaceJeux est présentement en défaut de paiement, ce qui est la cause de graves conséquences sur la liquidité temporaire de la Ligue.  La Ligue n’étant pas une compagnie multinationale, vous comprendrez que la moindre perte monétaire peut entraîner à court terme des conséquences désastreuses, comme celles que vivent présentement nos 80 membres qualifiés pour Las Vegas.  Depuis plus de trois mois, nous avons perdu plusieurs milliers de dollars venant des commanditaires que nous avons dû abandonner afin de satisfaire aux exigences d’exclusivité demandées par EspaceJeux.  En plus, nous avons absorbé tous les coûts d’implantation et de programmation qu’a exigés la mise en place du site de poker EspaceJeux.  Tous ces fonds perdus proviennent de l’argent que nous avions mis de côté pour défrayer le coût des 80 voyages à Las Vegas (…)  Nous sommes présentement, Pierre et moi, très, très perturbés par le fait que nos réputations soient ainsi entachées par les agissements et le non respect des clauses d’un contrat signé en toute confiance de notre part.  Maintenant que vous êtes au courant des faits, la décision ne tient qu’à vous.  Croyez que nous sommes très désolés que le rêve de plusieurs de nos membres soit anéanti pour une simple question monétaire étant hors de notre contrôle.  Vous comprenez maintenant la raison de notre silence : ce silence n’était pas volontaire de notre part.  Nous gardions espoir jusqu’à la dernière minute, soit vendredi soir, 5 heures, le 10 juin 2011, que la situation qui nous semblait très avantageuse pour les deux parties se règle par une entente mutuelle de dernière minute, ce qui ne s’est pas produit. (…) Au nom de toutes ces personnes, il serait dommage qu’après tous ces efforts, tout s’écroule à cause du manque de vision et de parole de certaines personnes.

[Cité textuellement]

 

Article 17

[17] Loto-Québec soutient que le contenu de cette vidéo est faux et qu’il entache sa réputation auprès de tous les membres de la LTPQ dont les 40,000 membres de Poker Trail qui sont des joueurs et qui constituent le public cible de Loto-Québec

Après avoir pris connaissance des articles précédents (art. 7, 11 et 15) et maintenant que vous êtes au courant de la vérité, je laisse à vous Mme la juge ainsi qu’aux lecteurs, le soin de trouver dans cette transcription de la vidéo, les faussetés dont Loto-Québec fait état et du dommage qu’elle aurait possiblement causé à leur réputation.

  • Qu’ai-je dit dans cette vidéo, en tant que porte-parole, qui me mériterait une poursuite PERSONNELLE de 175,000 $?
  • Mme la juge, je vous demande de m’indiquer une autre façon qui m’aurait été possible d’utiliser afin de rejoindre rapidement nos membres et nos gagnants pour les informer que leur voyage étaient annulés?
  • Que pouvais-je dire d’autre que cette annulation était reliée à un litige avec notre partenaire?
  • De plus, comment puis-je recevoir une mise en demeure de Loto-Québec, quand le partenaire responsable du litige mentionné dans la vidéo est Espacejeux?
  • Jamais je n’ai mentionné Loto-Québec. Comment expliquez-vous Mme la juge, que je suis accusé d’avoir causé des dommages à la Société Loto-Québec quand elle n’est AUCUNEMENT mentionnée dans la vidéo?

La seule réputation qui aurait pu être affectée est celle d’Espacejeux.

Comment expliquer le fait que pendant 4 ans, en ayant comme partenaire PartyPoker, notre ligue ait pris de l’expansion et ait pu être appréciée dans plus de quatre provinces soit le Québec, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse ainsi qu’atteindre plus de 40,000 membres! Cela nous a permis de payer plus de 700 voyages à nos membres! Et que seulement 3 mois de partenariat avec Loto-Québec auront suffi à tout détruire?

Ici je me permets d’ouvrir une parenthèse au sujet de tous ces citoyens qui, à travers leurs professions, soit du domaine des médias ou de la justice, vendent leur fierté et bonne conscience en se justifiant. Je sais que j’agis contre ma conscience, mais l’excuse classique, QU’EST-CE QUE TU VEUX QUE JE FASSE, J’AI UNE FAMILLE À NOURRIR, n’est pas acceptable.

Je ferai remarquer que mon partenaire et moi avons aussi une famille à faire vivre, mais contrairement à vous, nous le faisons comme des millions de Québécois, avec honnêteté. Nous n’acceptons pas de vendre notre âme pour une pitance ou subvention de misère.

Notre plus grande récompense est que nous n’avons pas honte de nous regarder dans le miroir. Vous avez accepté de vendre votre âme par choix, car avec votre niveau d’instruction et vos diplômes, d’autres options s’offrent à vous. De continuer dans votre silence va vous faire perdre la face, votre réputation et le respect de tous les honnêtes travailleurs qui eux aussi ont une famille à faire vivre, mais qui ne sont pas prêt à vendre leur âme pour autant, même si c’est un peu plus payant. Fin de la parenthèse.

Article 18

[18] Selon Loto-Québec, Poker Trail accuse ou, à tout le moins, insinue clairement que Loto-Québec est responsable des déboires financiers de Poker Trail et plus particulièrement du fait que 80 de ses membres ne pourront recevoir leur prix, soit un voyage à Las Vegas.

Dans cette vidéo, nous n’avons jamais insinué que Loto-Québec était responsable, j’ai toujours mentionné Espacejeux qui faisait partie de La Société des Jeux Virtuel du Québec.

Oui Espacejeux est responsable de nos déboires financiers. Il nous a causé 4 mois de perte de revenu de nos ex-partenaires 36,000 $, une baisse de 35 % des activités de la ligue causée par l’absence d’évènements devant avoir lieu sur le site Espacejeux, évènements qui n’ont jamais eu lieu. Plusieurs Québécois n’avaient aucune autre alternative que ces activités sur internet pour leur permettre de gagner les voyages, parce qu’ils demeuraient dans certains endroits où ils leur étaient impossibles de jouer physiquement dans un établissement membre.

Ajouter à cela le non-paiement de 35,000 $, en plus d’une poursuite de 175,000 $ qui a enfoncé le dernier clou dans le cercueil. Comment espérer qu’un bailleur de fonds qui a déjà investi  plus de 1,250,000 $ continu à investir dans de telles circonstances? Cette poursuite injustifiée est la cause directe de la suspension des activités de la ligue.

Me Synnott, qui n’arrête pas de clamer sur tous les toits que nous avions des difficultés financières et que ce n’est pas le non-paiement du 35,000 $ qui est la cause de l’annulation des voyages, et bien pour une fois Mme la juge, dit la VÉRITÉ.

 

Article 21

[21] Un échange de communications entre avocats des parties se poursuit sur une période de quelques jours.  Loto-Québec ajoute à ses demandes une rétractation de Poker Trail.  Poker Trail refuse d’en donner une selon les paramètres requis par Loto-Québec.

Voici une copie du texte de rétractation que Loto-Québec a composé et remis à PTM pour être affiché sur leur site web et envoyer personnelement à chaque membre de la ligue.

retractation

  • À tous ceux qui présentement lisent ces lignes, est-ce possible qu’un d’entre vous accepte, lors d’un litige, d’accepter une telle rétractation?
  • Comment est-ce que les dirigeants de Loto-Québec peuvent-ils être à ce point imbu d’eux-mêmes pour penser faire telle une demande?

Dans une démocratie, une demande de la sorte est un abus de pouvoir odieux par une Société d’État. Et suite à notre refus d’obtempérer, nous avons été punis d’une poursuite de 175,000 $. Poursuite qui a eu comme conséquence l’arrêt des activités de PTM.

Quand le bâtonnier Bernard Synnott dit que c’est impossible que ce soit le non-paiement du 35,000 $ qui est la cause de l’annulation des voyages, croyez-moi Mme la juge, comme mentionné plus haut, c’est la seule fois que le bâtonnier dit la vérité.

 

Article 22

[22] Le 30 juin 2011, Loto-Québec intente une poursuite en diffamation contre Poker Trail et Monsieur Boyer auteur de la vidéo.  Par cette procédure, Loto-Québec réclame les dommages suivants :

– Dommages pour atteinte à la réputation :                                          100 000 $

– Dommages moraux :                                                                            50 000 $

– Dommages punitifs et exemplaires pour atteinte intentionnelle :         25 000 $

       en droit garanti par la charte:

                                                                                                      TOTAL : 175 000 $ [11]

Comme punition pour les monstruosités que j’ai dites dans cette vidéo de communication à nos membres. 100,000 $ en dommages et atteinte à la réputation.

  • Mme la juge, de quelle réputation parle-t-il?
  • Est-ce que Loto-Québec, une société d’État, a une réputation?
  • Cette question de première importance qui vous fut posée par notre avocat, Mme la juge, vous ne lui avez jamais donné réponse. Pourquoi?
  • Je repose à vous Mme la juge et au tribunal cette question : est-ce qu’une société d’État a une réputation?
  • N’y a-t-il pas une limite de 25,000 $ imposée par la loi pour une atteinte à la réputation?
  • Et pour les dommages moraux de 50,000 $?

Auriez-vous l’obligeance Mme la juge, de demander au bâtonnier le moral de quel dirigeant a été si durement affecté!

Et des dommages punitifs et exemplaires pour atteinte intentionnelle en droit garantie par la charte de 25,000 $. Là je suis totalement d’accord avec votre système de justice, c’est écœurant, je ne trouve pas de mots pour décrire l’odieux de mes propos dans cette vidéo, pour avoir informé nos membres, je mérite pleinement cette punition.

  • Par contre vous serait-il possible de préciser?
  • À quel droit garanti par la charte faite-vous référence lorsqu’il est mentionné « atteinte intentionnelle en droit garanti par la charte »?

Car je ne voudrais pas commettre le même crime dans le futur.

 

Article 23

[23] Le 4 avril 2012, Loto-Québec amende sa procédure et allègue des faits nou­veaux survenus depuis le dépôt des procédures qu’elle qualifie de diffamatoires dont certaines déclarations de Monsieur Martel. Elle ajoute donc Monsieur Martel comme défendeur et les sommes suivantes à la réclamation initiale :

– Dommages pour atteinte à la réputation :                                            25 000 $

– Dommages moraux :                                                                            25 000 $

– Dommages punitifs :                                                                      10 000 $[12]

Je profite de l’occasion pour vous demander d’excuser mon partenaire qui a osé dire dans un article du Journal Le Droit de Gatineau le 29 mars 2012, des infamies contre cette pure et chaste Loto-Québec, dont voici l’extrait consernant la présente :

Le Droit PTM

Cette incartade de sa part lui a mérité une poursuite PERSONNELLE, même s’il est président et porte-parole de Poker Trail Management.

Par contre nous pouvons tous tirer une leçon de la délicatesse et de la sensibilité que nous démontre Mme Rivet, dans sa réponse au journaliste, en tant que porte-parole de Loto-Québec,

Le Droit Rivet

Je laisse à vous lecteurs, le soin d’apprécier la délicatesse de Mme Rivet.

Encore une fois, atteinte à la réputation de 25,000 $. Jamais au grand jamais Mme la juge avions-nous pensé que la réputation de Loto-Québec était si sensible. Pierre se serait sûrement retenu.

Autres dommages moraux de 25,000 $. Bon, un autre dirigeant sur le bord d’un burnout?

Dommages punitifs, encore là Mme la juge, je crois que mon partenaire s’en tire à bon compte.

S.V.P., veuillez remercier le bâtonnier de ma part.

 

Article 24

Par ses procédures Loto-Québec demande de condamner Poker Trail, Mes­sieurs Boyer et Martel à leur verser une somme totale de 235 000 $.

Voyez-vous l’astuce? Grâce à cette poursuite de 60 000 $, ils leurs est maintenant possible d’inclure Pierre Martel personnellement dans leur poursuite globale de 235 000 $. YÉ tu fort le bâtonnier?

Par contre Mme la juge, votre réponse à notre demande d’impliquer les artisans de toutes ces bassesses faites contre nous par les représentant de Loto-Québec, soit Marcel Croux, Alain Brosseau et François Poulin, votre réponse à l’article 3 est très claire, nette et précise :

Marcel Croux, Alain Brosseau et François Poulin ne sont pas parties aux procé­dures initiales de Loto-Québec et de S.J.V.Q. ni à la requête de Poker Trail, Messieurs Boyer et Martel. Ces derniers demandent donc au Tribunal de faire entorse au principe d’audi alteram partem et de condamner Messieurs Croux, Brosseau et Poulin malgré qu’ils n’aient jamais eu la chance d’être entendus. Évidemment, le Tribunal rejette immédiatement de telles conclusions à leur égard.

Ce qui veut dire que suite au procès de janvier 2016, si Loto-Québec est reconnue coupable, ce sont exclusivement les citoyens du Québec qui paieront la note et non les responsables du gâchis. Merci Mme la juge. Par contre, étant les porte-parole de PTM, vous acceptez que nous soyons poursuivis personnellement, mais en retour nous ne pouvons tenir Mme Rivet responsable de nous avoir traités de menteurs pour la simple raison qu’elle est la porte-parole de Loto-Québec. Si je comprends bien, les porte-parole de PTM peuvent être accusés personnellement, mais pas les porte-parole de Loto-Québec. Merci, maintenant c’est clair pour nous, simples citoyens.

 

Article 25 

[25] Parallèlement, Poker Trail, Messieurs Boyer et Martel intentent un recours contre Loto-Québec[13] en dommages contractuels et extracontractuels

Comme vous le citez Mme la juge au début de l’Article 25 « PARALLÈLEMENT »,  je ne suis pas avocat, mais pourquoi avoir permis que la totalité du plaidoyer de Me Synnott concerne la cause 500-17-068876-112 qui est la cause PARALLÈLE QUE VOUS MENTIONNEZ et qui sera entendu en janvier 2016. Pourquoi ne pas l’avoir rappelé à l’ordre et lui demander  de s’en tenir à la raison de cette audience du 30 janvier qui est une accusation DE POURSUITE ABUSIVE de la part de Loto-Québec? Nous avons ordre de notre avocat ne pas parler publiquement de la cause 500-17-068876-112 alors pourquoi avoir permis à M. le bâtonnier de le faire publiquement lors de cette audience?

Je ne porte aucune attention aux articles du jugement reliés à cet autre dossier, lequel sera débattu en janvier 2016 en présence de nos experts et fiscalistes. Ces derniers seront en mesure de démontrer au juge la valeur des pertes subites par Poker Trail Management.

Ce n’est pas à l’intérieur de cette audience du 30 janvier 2015 que ce débat devait avoir lieu et je n’y vois aucune pertinence.

 

Article 26 à Article 49 Je laisse le soin à nos avocats de donner leur avis. Je crois que vous êtes présentement à faire le procès de la cause 500-17-068876-112, cause qui est inscrite au rôle du Palais de Justice de Montréal en janvier 2016.

 

Article 50

[50] Poker Trail a beau soutenir que le débat est public parce que Loto-Québec allègue que la vidéo a été rendue publique dans ses procédures, cela n’en fait pas un débat public au sens où la Cour suprême l’a défini dans l’arrêt Grant c. Torstar[22] et repris par la Cour d’appel dans l’arrêt Acadia Subaru c. Michaud[23].  Il ne faut pas confondre entre le fait que plusieurs personnes et à la rigueur tout le Québec a été mis au courant des paroles qui sont considérées diffamatoires ou encore même des procé­dures qui ont été entreprises en dommages eu égard à ces paroles diffamatoires et un débat engagé sur la place publique mettant en cause des enjeux collectifs.

 

Article 51

[51]En l’espèce, l’enjeu est purement privé même s’il implique une société d’État.

 

Article 52

[52] Il ne s’agit pas non plus d’un dossier mettant en cause des enjeux collectifs même si le poker a plusieurs adeptes.

Jamais nous n’avions pensé que notre poursuite 500-17-068876-112oit une poursuite d’intérêt public. Par contre Mme la juge, la présente audience est à savoir s’il y a poursuite abusive de la part de Loto-Québec.

  • Continuez-vous toujours à affirmer que cette audience n’est pas d’intérêt public?
  • Pourquoi portez-vous toute votre attention sur le plaidoyer du bâtonnier et négligez totalement le plaidoyer de Me Alex Boudreault Leclerc, notre avocat?

Par la teneur de votre jugement, nous sommes portés à croire que nous n’avions pas d’avocat. Vous n’avez répondu à aucune de ses questions et n’avez jamais tenu compte de ses arguments!

  • Pourquoi?

Tous connaissent l’éloquence du bâtonnier, mais là je crois qu’il y a exagération. Pour votre information Mme la juge, il y avait deux avocats présents.

  • Pourquoi avoir accordé toute votre attention aux dires des dirigeants de Loto-Québec et leur bâtonnier alors que nous démontront aux articles 7-11-15, preuve à l’appui, qu’ils ne sont que de fieffés menteurs reniant leur propre document et affirmant avoir posté un chèque le 9 juin 2011 alors que le service postal était en grève?
  • Après avoir menti impunément devant le Tribunal, Mme la juge, comment pouvez-vous continuer à avoir confiance, suite au témoignage de Me Bernard Synnott?

Je lance un défi à Me Synnott de trouver une fausseté, un mensonge dans le plaidoyer de notre avocat.

Si vous aviez porté votre attention sur le plaidoyer de notre avocat et demandé au bâtonnier de répondre à ses arguments, il est possible que vous ayez eu un tout autre portrait de la situation.

  • Durant 46 jours de délibération, vous n’avez pas eu le temps d’analyser, de vérifier la teneur des deux plaidoyers?
  • Si la réponse est oui alors je ne comprends pas la conclusion de votre jugement. Si la réponse est non alors pourquoi avoir rendu un jugement?

 

Article 53

[53] Certes, Poker Trail tente, depuis qu’elle est représentée par Juripop, de faire du présent dossier un débat populaire en multipliant leurs interventions dans les médias sociaux.

Mme la juge, il y a présentement un audio et un article du journal Le Droit de Gatineau qui sont publics et qui circulent au Québec et qui vont vous expliquer la raison du pourquoi nous devons nous tourner vers les médias sociaux. D’insinuer que Juripop a une implication est un coup bas, Mme la juge, car Juripop n’a jamais été d’accord. Après avoir écouté l’audio et pris connaissance de l’article en question, vous comprendrez.

http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/actualites-regionales/201307/17/01-4671797-loto-quebec-accusee-de-laver-son-image.php

 

Article 54 et 55

Mme la juge tout ce que vous citez aux articles 54 et 55 est du domaine public. Le site dont vous a fait part le bâtonnier est www.justicepublique.com. Ce site ne fait que publier des documents qui sont du domaine public.

  • Y a-t-il une offense à informer les médias et le public de documents qui sont du domaine public?

Encore une fois, je lance un deuxième défi au bâtonnier, soit de trouver un article sur www.justicepublique.com qui n’est pas un document public!

Possiblement que Loto-Québec pourrait prendre des paris sur ces deux défis!

  • Pourquoi Mme la juge, et dans quel but est-ce que cette cause doit ABSOLUMENT demeurer SECRÈTE?

Nous pouvons être fier de la performance de nos médias dans cette cause, ils n’ont jusqu’à maintenant fait aucune erreur. UN SILENCE DE MORT PLANE SUR LE QUÉBEC.

Loto-Québec nous ayant enlevé le droit de parole veut aussi nous enlever le droit de publication de documents qui sont du domaine public et le tribunal donne son accord. Allo démocratie!

 

Article 56

[56] D’ailleurs, des extraits de la page Facebook, dont il est question dans le para­graphe précédent, ont été déposés par Loto-Québec au dossier de la Cour[26].  On peut voir de cette page Facebook que Poker Trail indique les dates et les lieux pour les différentes auditions relativement au présent dossier et y publie même un lien afin d’accéder aux interrogatoires hors Cour de trois représentants de Loto-Québec alors que ces interrogatoires n’ont pas été déposés au dossier de la Cour et ne sont donc pas publics[27].

Encore là Mme la juge, on vous a encore induite en erreur. Premièrement, il ne s’agit pas de trois représentants, mais bien de deux représentants de Loto-Québec, soit 2 interrogatoires hors cour de Marcel Croulx, vice-président et signataire de l’entente entre Loto-Québec et PTM et un interrogatoire hors cour d’Alain Brosseau, celui qui a négocié l’entente entre les parties pour Espacejeux.

Deuxièmement ces trois interrogatoires sont déposés et listés au plumitif du dossier no 500-17-068876-112u Palais de Justice de Montréal donc ils sont du domaine public.

Loin de moi de vous donner des ordres Mme la juge, mais il serait grandement temps que vous arrêtiez de croire sur parole certaines personnes et surtout de baser votre jugement sur des tissus de mensonges.

 

Article 57

[57] Il apparaît aux yeux du Tribunal que Poker Trail tient à faire un débat populaire avec un dossier de nature privée en diffamation et en dommages contractuels et extra­contractuels à l’égard d’une entente de commandite qui existait entre Poker Trail et Loto-Québec.  C’est le choix de Poker Trail d’agir ainsi.

Mme la juge j’ai besoin d’explication.

La présente audience est pour établir si la poursuite de Loto-Québec est abusive. Dans le récent dossier concernant Eddy Savoie et Mme Martel, le juge a été très clair en statuant que la poursuite de 800,000 $ de M. Savoie est abusive même si celui-ci clame haut et fort que Mme Martel ment sur toute la ligne! Possiblement qu’il avait raison de la poursuivre, mais pas pour 800,000 $.

Cette audience du 30 janvier va dans le même sens. Votre jugement est totalement biaisé, vous vous êtes laissé entrainer dans un dossier que vous qualifiez vous-mêmes de parallèle à l’article 25 du jugement.

  • Pourquoi ne pas vous en tenir au but de cette audience qui se limite à savoir, cette poursuite de Loto-Québec est-elle une poursuite abusive POINT FINAL?

La majorité de ce que vous énoncez dans ce jugement sera débattue au procès qui aura lieu en janvier 2016.

Je ne suis pas avocat, mais mon partenaire et moi, sommes tenu au silence au sujet de ce cette cause qui sera entendue en janvier 2016.

  • Pourquoi vous, Mme la juge, assistée du bâtonnier, avez-vous le droit d’en débattre et surtout d’émettre vos opinions publiquement qui peuvent avoir une influence sur le jugement qui sera rendu en janvier 2016?

Nous laisserons aux juges de la cour d’appel donner leur jugement sur de tels agissements.

 

Article 58 et 59 sont des articles dont je laisserai à notre avocat la tâche de décortiquer.

.

Article 60

[60] À la lumière de ce qui précède, le Tribunal ne peut conclure à ce stade-ci qu’il est en présence d’une poursuite-bâillon au sens de l’article 54.1 du Code de procédure civile. Un débat rendu populaire par l’intervention d’une des parties n’est pas néces­sairement un débat public au sens de l’article 54.1 C.p.c.

  • Mme la juge, par « Un débat rendu populaire par l’intervention d’une des parties», comment pouvez-vous insinuer que des citoyens qui sont victimes et accusent la société d’État Loto-Québec de poursuite abusive, que ce dossier ne soit pas d’intérêt public?
  • Comment pouvez-vous affirmer que les citoyens du Québec qui auront à payer la facture ne doivent pas être informés de ce qui se trame dans leur dos?

En tant que citoyen du Québec, donc propriétaire de Loto-Québec, vous m’insultez quand vous me dites que ce litige ne me regarde pas!

 

Article 61

[61] Poker Trail soutient de plus que le recours de Loto-Québec est abusif, car il n’y a pas eu de diffamation. Elle allègue que Loto-Québec a été insouciante et téméraire en entreprenant une telle procédure, car celle-ci est vouée à l’échec et elle soulève des questions constitutionnelles complexes dont la possibilité pour une société d’État de poursuivre un citoyen en diffamation.

Mme la juge, c’est vous qui le dites : « elle soulève des questions constitutionnelles complexes dont la possibilité pour une société d’État de poursuivre un citoyen en diffamation. »

Oui Mme la juge, notre avocat, grâce à son bon travail, a soulevé des questions complexes, comme celle dont vous faites mention et à laquelle jusqu’à ce jour vous n’avez pas répondu. La question est pourtant fort simple :

  • EST-CE QU’UN GOUVERNEMENT OU UNE DE SES SOCIÉTÉS D’ÉTAT DANS UN LITIGE A LE DROIT DE POURSUIVRE SES CITOYENS POUR DIFFAMATION?

N’ayant pas été capable de répondre aux questions de notre avocat, Me Alex Boudreault Leclerc, c’est une des raisons pour laquelle, à la lecture du jugement, nous avons immédiatement mandaté la Clinique Juripop de porter ce jugement en appel.

 

Article 62 et 73 seront débattus, s’il y a lieu, par notre avocat.

.

Article 74

[74] Or, la requête de Poker Trail comprend 124 paragraphes. Lors de l’audience, Poker Trail a, pendant ses plaidoiries qui ont duré près de quatre heures, attaqué pratiquement tous les 75 allégués de la requête introductive d’instance de Loto-Québec.

.

Article 75

[75] Le Tribunal trouve que nous sommes bien loin d’une présentation sommaire que la demande en justice de Loto-Québec peut constituer un abus.

Mme la juge, pourquoi est-ce que le tribunal que vous représentez aurait-il accordé 4 heures et demie de plaidoirie à Me Boudreault et 1 heure seulement à Me Bernard Synnott, Me Boudreault ayant respecté le temps qui lui était accordé.

  • Pourquoi déclarer que ceci peut constituer un abus?
  • De quel abus est-il question?

À l’article 75 vous confirmez que notre avocat, dans sa plaidoirie qui a duré plus de 4 heures et demie, a attaqué (je crois que le terme contesté serait plus juste) pratiquement tous les 75 allégués de la requête introductive d’instance de Loto-Québec. Il ne vous est jamais venu à l’idée que ce n’était pas son plaidoyer qui était un abus, mais plutôt la requête de Loto-Québec!

De plus, je vous ferai remarquer que c’était pour cette raison qu’il y avait présence de Me Boudreault à cette audience. Cette audience ayant été inscrite pour une journée et approuvée longtemps d’avance, je m’explique mal que la durée de son plaidoyer vous ait surprise et choquée!

  • Qu’auriez-vous espéré de sa part, qu’il fasse comme le bâtonnier, vous endormir avec des balivernes?

Mme la juge nous avions un très bon avocat qui n’a fait que son devoir en suivant le code de déontologie de sa profession. Plaidoyer que vous avez totalement ignoré parce qu’il était trop professionnel et demandait trop d’efforts à analyser.

  • Qu’avez-vous analysé pendant 46 jours de délibération?

 

Article 76

[76] À la lumière de ce qui précède et à ce stade des procédures, le Tribunal ne peut conclure que la procédure de Loto-Québec est abusive au sens de l’article 54.1 du Code de procédure civile.

  • Auriez-vous l’amabilité Mme la juge de m’expliquer ce que veut dire « à ce stade des procédures »?

Cela suppose qu’il y aura d’autres stades, tel que cité dans l’article 89 du présent jugement et je cite : « À la lumière de ce qui précède, force est de constater qu’une enquête en bonne et due forme sera nécessaire pour décider du sort des procédures intentées par Loto-Québec. ».

  • Quand aura lieu ces autres stades?
  • Mme la juge, comment pouvez-vous faire une telle demande sans attendre le résultat de cette enquête, et comment à ce stade-ci pouvez-vous déclarer Loto-Québec non coupable?

Là je ne comprends pas, va falloir que l’on m’explique. Probablement que les juges de la cour d’appel seront en mesure de le faire.

 

Article 78 et 79 seront à débattre s’il y a lieu par nos avocats.

 

 Article 80

[80] Elle invoque des questions constitutionnelles importantes, notamment que Loto-Québec, une société contrôlée par l’État et dont les biens font partie du domaine de l’État, ne peut poursuivre en diffamation les citoyens du Québec.  Poker Trail précise que si elle est condamnée à payer une somme d’argent, cette somme est payée par un citoyen à l’ensemble de la collectivité puisque le bien de Loto-Québec appartient au domaine public[35]. C’est pour elle une démonstration que la poursuite de Loto-Québec a l’apparence d’une poursuite abusive.

Mme la juge, il y a un mal entendu dans cet article, j’ai écouté l’audio du plaidoyer de Me Alex Boudreault Leclerc et il est nécessaire d’apporter la correction suivante :

« Poker Trail précise que si elle est condamnée à payer une somme d’argent, cette somme est payée par un citoyen à l’ensemble de la collectivité puisque le bien de Loto-Québec appartient au domaine public »

Elle désigne Loto-Québec, si Loto-Québec perd sa cause et est condamnée à payer des dédommagements, c’est l’ensemble des citoyens, dont mon partenaire et moi faisons partie, qui devra payer et non pas les dirigeants de Loto-Québec qui sont les coupables de l’infraction.

J’ajouterais par contre que si nous perdons, nous devrons assumer tous les frais encourus, qui s’élèvent à près de 200,000 $ plus les frais du procès de 21 jours et le montant auquel le juge nous condamnera si nous sommes déclarés coupables.

Si les dirigeants de Loto-Québec avaient à payer de leur poche les frais de leur défense (combien ça coûte un bâtonnier?) en plus de payer les frais si déclarés coupables et d’avoir pour ce faire à hypothéquer leurs maisons et possiblement vendre leur chalet, peut-être y penseraient-ils alors à deux fois.

Ceci est un fait pour tout citoyen qui veut se défendre contre un Goliath. Nous n’attendons aucune sympathie des citoyens sauf leur soutien, car un jour ce sera peut-être ton tour!

Il me semble avoir entendu cette phrase quelque part.

 

Article 81

[81] Ce n’est pas parce que Poker Trail a trouvé des arguments complexes en droit (constitutionnels ou autres) pour se défendre que les procédures de Loto-Québec en diffamation doivent nécessairement paraître abusives.

  • Mme la juge, n’aurait-il pas été plus logique qu’à l’intérieur de vos 46 jours de délibération, vous ayez accordé un minimum d’attention aux arguments complexes dont vous faites mention?

Tout ce que vous sous-entendez dans ce jugement concernant notre avocat est qu’il a fait une maudite bonne job (et nous en sommes très fiers), car tout ce que vous lui reprochez c’est qu’il vous a emmerdé avec son plaidoyer « complexe ».

Je vous le promets, Mme la juge, qu’à la prochaine occasion nous aurons un avocat de moindre calibre.

 

Article 82

[82] De plus, à la lecture des procédures, le Tribunal conclut que l’ampleur du débat semble révéler beaucoup plus de la poursuite de Poker Trail contre Loto-Québec que de la poursuite de Loto-Québec en diffamation contre Poker Trail. 

 

Article 83

[83] À titre d’exemple, la déclaration commune de dossier complet prévoit que, dans le cadre de la dossier connexe, soit la poursuite de Poker Trail contre Loto-Québec, il y a huit questions requête en diffamation de Loto-Québec, il n’y a qu’une seule question en litige alors que dans le en litige.

 

Article 84

[84] Poker Trail souligne aussi au Tribunal qu’il y a apparence d’abus en raison des montants réclamés par Loto-Québec qui sont trop élevés.  Selon Poker Trail, les tribu­naux n’accordent pas plus que 25 000 $ en dommages moraux à une personne morale, or, Loto-Québec en réclame 50 000 $. Rappelons que les réclamations de Loto-Québec s’élèvent à une somme totale de 235 000 $ et que celles de Poker Trail dans le dossier connexe s’élèvent à plus de 6 M$ dont 1 M$ en dommages punitifs, 487 500 $ en dommages moraux pour André Boyer et 780 500 $ pour dommages moraux et préjudices familiaux pour Pierre Martel.

 

Article 85

[85] C’est à se demander laquelle des procédures est vraiment abusive en raison des montants réclamés!

Là, Mme la juge, je vais laisser les juges de la cour d’appel rendre leur verdict sur ces articles 82, 83, 84 & 85. De poser un jugement sur une cause qui sera entendue le 6 janvier 2016 est IMPENSABLE. Sinon à quoi sert pour nous de défrayer le coût de ce procès quand vous venez de vous prononcer, de le juger. Pour moi ce que vous venez de faire est très grave, car vous avez non seulement commenté, mais vous avez aussi émis un jugement sans avoir entendu les 21 témoins prévus pour cette cause et entendu le plaidoyer de notre avocat et nos experts sur ce dossier.

Par contre, seulement sur les ouï-dire d’un bâtonnier, vous portez un jugement.

En acceptant de défrayer les coûts pour aller en appel, preuve que nous avons encore confiance en notre système de justice, l’exercice saura surement corriger les incartades de ses membres et de rendre justice dans ce dossier de poursuite abusive.

 

Article 86

[86] Il n’y a pas lieu de conclure que cette réclamation est d’apparence abusive en raison des montants réclamés. Ils ne sont pas élevés au point de devenir abusifs.

Mme la juge, nous n’avons pas été en audience pour savoir si la poursuite de Loto-Québec avait l’apparence d’être abusive.

  • Est-elle abusive?

 

Article 87 et 88 seront à débattre s’il y a lieu par nos avocats.

 

Article 89

[89] À la lumière de ce qui précède, force est de constater qu’une enquête en bonne et due forme sera nécessaire pour décider du sort des procédures intentées par Loto-Québec.

 

Article 90

[90] Le Tribunal ne peut conclure que la requête en diffamation de Loto-Québec est abusive ou a l’apparence d’être abusive à ce stade-ci. Par conséquent, les autres conclusions en dommages recherchées par Poker Trail sont sans objet.

Là, Mme la juge, vous m’étourdissez! Dans l’article 89, vous indiquez qu’une enquête en bonne et due forme sera NÉCESSAIRE pour décider du sort des procédures intentées par Loto-Québec. Par contre, sans attendre les résultats de cette enquête, la conclusion de votre jugement dans l’article suivant est :

« Le Tribunal ne peut conclure que la requête en diffamation de Loto-Québec est abusive ou à l’apparence d’être abusive » et là c’est la cerise sur le sundae, « À CE STADE-CI ».

  • Que voulez-vous insinuer par « À CE STADE-CI »?

En conclusion : notre seul et unique recours est de demander à nos avocats de la Clinique Juripop d’aller en appel dans les plus brefs délais afin d’avoir le jugement avant le procès prévu pour le mois de janvier 2016. Je crois qu’avec tous les délais qui sont imputables au bâtonnier, la Cour devrait donner priorité à notre dossier.

  • En terminant Mme la juge, serait-il possible de savoir à quel date aura lieu l’enquête dont vous faires mention à l’article 89 de ce jugement?

 

Me Synnott bâtonnier du Québec et l’Honorable juge Chantal Lamarche dans l’eau chaude?

Dans l'eau chaude final

Quant à vous les médias, continuez à faire votre bon travail, soit de garder le silence sur cette éclatante victoire de Loto-Québec! Même si les dirigeants de Loto-Québec doivent surement essayer de vous supplier d’en parler. Bravo de leur tenir tête même si le prix à payer est de garder les citoyens du Québec dans la noirceur! Un silence de mort qui devient de plus en plus pesant sur le Québec.

  • Comment vous les médias, sortirez-vous les citoyens du Québec de cette noirceur?

Encore une belle opportunité pour les dirigeants de Loto-Québec d’ouvrir des paris, eux qui ont un flair très aiguisé pour remplir leur coffre!

 

Informations de dernières minutes : Tout juste avant la publication de cet article, nous avons reçu une mise en demeure de la part des dirigeants de la Clinique Juripop, qui est en fait une TRAHISON dont je vous ferai part vendredi le 3 avril.

 

André Boyer

Vice-président et porte-parole de PTM

 

Note : Cet article fait suite à mes quatre premiers articles, vous pouvez les consulter via les liens suivants :

1) Liberté d’expression bafouée par Loto-Québec – http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/203018/

2) Un silence de mort plane sur le Québec – http://www.les7duquebec.com/?p=20377

3) Laissez tomber les bâillons de Goliath! – http://www.les7duquebec.com/?p=204178

4) Mise en garde, victoire éclatante de Loto-Québec et du bâtonnier du Québec! – http://www.les7duquebec.com/?p=204481

avatar

André Boyer

Homme d'affaires à la retraite. Passionné par le Poker de compétition qui pour moi est similaire à la vie - notre vie étant la plus importante partie de poker que nous avons tous à jouer. Considère la liberté aussi importante que la santé. À quoi sert d’être en santé si c’est pour vivre en prison ?

14 pensées sur “Loto-Québec, un premier jugement truffé de mensonges! Vous dormez bien Mme la juge et Mr. le bâtonnier du Québec?

  • avatar
    1 avril 2015 à 7 07 36 04364
    Permalink

    J’espère que tous les citoyens du Québec qui prendront connaissance de ce jugement, sauront l’apprécier à sa juste valeur.
    Dans la victoire j’admire l’humilité démontré par les dirigeants de Loto-Québec, qui tout comme nous doivent subir le mutisme des médias.
    Vous les médias votre mutisme me surprend.
    Dans une autre cause similaire, soit poursuite abusive, vous avez été tellement volubile pour annoncer un problème de couche qui frappait tout le Québec de plein fouet!
    Pourtant dans cette autre cause de poursuite abusive qui impliquait directement tous les citoyens du Québec, car ce sont eux qui auraient eu à payer la note si Loto-Québec avait été déclaré coupable, pourquoi ce manque d’empressement pour leur annoncé la bonne nouvelle?
    C’est moi un simple citoyen tout heureux d’avoir gagné qui doit l’annoncer.
    Citoyens du Québec je vous l’annonce officiellement NOUS AVONS GAGNÉ nous pouvons tous dormir tranquille les dirigeants de Loto-Québec veillent aux grains.
    Je me dois de les remercier, ainsi que le bâtonnier du Québec Me Bernard Synnott pour leur bon travail.
    Bravo!
    Par contre je ne sais quoi dire au sujet de la très Honorable juge Chantal Lamarche qui a sus trier l’ivraie du bon grain mais qui a commis l’erreur de jeter le bon grain!

    Répondre
    • avatar
      1 avril 2015 à 14 02 19 04194
      Permalink

      Comme dans tous les métiers, il y en a des bons et pas bons.
      Dans le domaine des Juges c’est pareil.
      Etant une personne qui a subi un préjudice
      je ne comprend pourquoi je ne peux avoir droit à toute l’histoire.
      C’est vrai que Loto-Québec a de l’argent .
      David contre Goliath

      Répondre
      • avatar
        1 avril 2015 à 21 09 33 04334
        Permalink

        Bonsoir M. Germain
        Comme vous le dites si bien, dans tous les métiers et professions une erreur peut se produire. Par contre dans ce jugement il n’est aucunement question d’une erreur, mais d’un manque de professionnalisme impardonnable de la part d’un (e) juge.
        Une erreur venant d’un plombier ou électricien n’aura pas le même impact pour la victime qu’un jugement tronqué qui peu ruiné sa vie et celle de sa famille.
        Je laisse le soin aux juges de la cour d’Appel d’analyser et de porter jugement après qu’ils auront entendu les audios officiel de l’audience du 30 janvier concernant les deux plaidoyers soit ceux de Me Bernard Synnott et de notre avocat Me Alex Boudreault Leclerc.
        A la lumière de ces deux plaidoyers ils seront en mesure de porter un jugement équitable pour les deux partis.
        J’ai confiance notre système de justice en à vue bien d’autre
        Merci d’avoir pris de votre temps pour commenter

        Répondre
  • avatar
    1 avril 2015 à 9 09 42 04424
    Permalink

    J’ai tellement hâte au 3 avril pour le prochain épisode de mon téléroman préféré..
    Keep the gold shit coming André !!

    De son côté Martel fait quoi ? Il achète d’avance des .com pour cette histoire ?

    Cheers ! or not !

    Répondre
    • avatar
      1 avril 2015 à 15 03 11 04114
      Permalink

      Bonjour jeune inspiré,
      Le moins que l’on puisse dire tes commentaires sont très inspirant
      J’ai réellement hâte à ton prochain
      Bonne journée

      Répondre
  • avatar
    1 avril 2015 à 13 01 51 04514
    Permalink

    Bonjour, Ça en prend pour payer la pension à vie de $452,402 par année à T. Vendal.

    Bon courage.

    Les de Villefort n’existent pas seulement dans la fiction.

    Répondre
  • avatar
    2 avril 2015 à 21 09 24 04244
    Permalink

    @André Boyer

    Il faut être fort pour se battre contre le système état paternaliste et punitif ganté de fer.

    On voit bien qu’il est facile pour des avocats expérimentés de jouer avec les mots, de formuler leurs points de telle sorte qu’ils paraissent vrais. Entre autres, le fait que vous n’avez jamais mentionné LOTO-QUÉBEC dans votre vidéo. Je trouve l’administration de la société Loto-Québec défectueuse ou laisser-aller de ne pas avoir pris les précautions d’envoyer le chèque par poste recommandée ou par un courrier spécial le 9 juin 2011. À tout le moins, il aurait fallu envoyer un courriel pour expliquer la situation.

    C’est comme envoyer par la poste un avis de non-renouvellement de bail à un propriétaire la veille de la date d’échéance. L’avis n’aurait pas eu de poids.

    Bonne continuation.

    Répondre
    • avatar
      3 avril 2015 à 2 02 39 04394
      Permalink

      Bonjour Carolle
      En plus comble de la stupidité la poste étant en grève le 9 juin!
      Ce qui prouvent que du haut de leur Tour d’Ivoire ils sont au-dessus des lois et leurs sujets ne sont que des minables ne méritant aucun respect de leur part.
      Je crois que les Québécois ne réalisent pas qu’Ils sont les propriétaires de Loto-Québec et que ces roitelets ne sont que leurs employés.
      Je crois que la photo qui représente les dirigeants de Loto-Québec dans l’article un silence de mort n’est pas surfaite.
      Je ne connais pas plusieurs David Québécois qui ont osé se mesurer à Goliath!
      Le Doc Mailloux (que l’on essaie de faire passer pour fou) qui tient tête au conseil des médecins
      Claude Robinson contre Cinar
      Extrait d’un article
      Un homme brisé
      On dit Claude Robinson personnellement brisé par cette mésaventure. Il a parfois été dépeint comme un hurluberlu monomaniaque alors que ses travaux de recherche ont permis de mettre au jour le stratagème de prête-noms qu’utilisait Cinar pour obtenir frauduleusement des subventions gouvernementales à la création.
      En résumé le Doc Mailloux est un fou, Claude Robinson est un hurluberlu monomaniaque et nous Bernard Synnot en pleine cours nous traite de quérulant définition du dictionnaire :
      quérulant adj m se dit de celui qui se plaint sans cesse et cherche réparation à des dommages imaginaires
      Comme tu peux le constater il ne faut pas être fin fin pour entreprendre un tel combat.
      La première raison qui nous pousse dans un combat contre un Goliath est notre foi en la Justice.
      De penser que de ne dire que la vérité va prévaloir contre le mensonge?
      En résumé Goliath à raison faut-être un peu naïf.
      Si je le fais c,est à cause de ce dicton :
      Heureux les creux, le royaume des cieux est à eux.

      Joyeuses Pâques

      Répondre
  • Ping :Scandale et trahison de Juripop | Les 7 du Québec

  • Ping :Intimidation du peuple au Québec! | Les 7 du Québec

  • avatar
    9 avril 2015 à 23 11 09 04094
    Permalink

    je suis avec vous autres a 150 %

    Répondre
    • avatar
      10 avril 2015 à 0 12 06 04064
      Permalink

      d ailleurs je pense a fermer mon compte que j ai sur espace jeux j étais pas au courant de toute l histoire qui vous concerne ayant débuter au poker ils y a seulement deux ans .

      mais depuis j ai jouer sur leur sites d espace jeux et je joue également sur d autres sites comme 888 et pokerstar etc et d ailleurs ils ont quelque chose dans le dernier budget pour empecher les joueur online du québec comme moi de jouer ailleurs.

      pour eux si tu joue pas dans une de leur salles tes illégal et sais dangereux !.

      le québec se porterrais beaucoup mieux si ils serrait laisser a des hommes passionner et du privée que part des fonctionnaire venu chercher qu un salaire .

      j en parle en connaissance de cause étant travailleur sylvicolte travaillant pour une compagnies qui obtient sais contract en grande majorité du ministere de nos forets qui gere 90 % de nos foret se qui fait qu aujourdhui ta quelque moulin a bois dans toute le québec principalement détenu par des actionnaire .

      contrairement a la swede ou sais completement l inverse ou tu retrouve encore aujourdhui un moulin dans presque toute les municipalité de leur pays et ou pour etre proprietaire d une terre forestiere tu dois etre technicien forestier et physiquement capable de faire tes travaux

      tout sa pour dire que les salle et le poker au québec devrait etre entre les mains et opérer par des joueur de poker et non des gestionnaire de notre gouvernement et la meme chose devrait etre appliquer pour notre foret qui devrait etre entre les main des travailleur sylvicolte et non laisser les riches de notre societé acheter les 10 % de terre privée empechant les vrai forestier de vivre aisément et ainsi avoir une économie plus durables dans toute les petit village dites dévitalliser de ma région

      bref si on continue a laisser toute les domaines d activité au québec entre les main du gouvernement sa prendras pas long avant qu on frappe un mur avec notre économie.

      Répondre
      • avatar
        10 avril 2015 à 5 05 01 04014
        Permalink

        Bonjour M. Côté,
        Votre cri du cœur ressemble beaucoup à celui de Marc Gagnon dans son audio http://youtu.be/FKynLvFBobg qui finalement ne demande qu’à faire un travail honnête dans son domaine soit les médias.
        Je connais très bien le milieu de la sylviculture étant moi-même un exploitant forestier.
        Dans mon prochain article je vais répondre à une question qui nous vient de plusieurs citoyens; soit un condensé facile à comprendre qui explique le pourquoi d’une telle saga!
        Comment ce litige qui après plus de 4 ans a-t-il dégénéré en un derby de démolition? Impliquant tout une panoplie de personnes qui sont mentionnées dans mes 7 premiers articles et qui malgré eux deviennent impliqué? Allant même jusqu’à l’implication de juges?
        Tout ce que je peux vous dire au moment d’écrire ces lignes est que : les seuls gagnants jusqu’à présent et ce des deux côtés du litige sont! LES AVOCATS
        Tous les détails dans mon prochain article.
        En tant que citoyens du Québec et propriétaire de Loto-Québec nous avons, mon partenaire et moi présentement une demande en cours, au département de l’Accès à l’Information à savoir combien coûtent cette saga aux contribuables Québécois?
        Notre propre évaluation basé sur les coûts de nos avocats, serait tenez-vous bien! De l’ordre d’un million de dollars pour une poursuite de 235,000.$ Une chance que nous sommes dans une période d’austérité. Je vous ferez connaître le montant exact dès l’obtention de notre réponse.

        Messieurs les politiciens la récréation est terminée.
        Il est grandement temps pour le peuple Québécois qui ce fait imposer une période d’austérité, de ce lever debout et de poser des questions sur la façon que nos taxes et impôts ont été gérés durant la période de prospérité qui vient de se terminer et qui n’aura finalement servi qu’à enrichir ceux que vous connaissez déjà très bien, il serait superflu pour moi de vous les présenter?
        Merci M. Côté pour votre commentaire

        Répondre
  • Ping :Loto-Québec pire que la Mafia? | Les 7 du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *