Lutte anti-djihadiste au Sahel. La france détricotte ce qu’elle a tricotter

Source : EODE/ GEOPOLITIQUE/ LES CARTES POUR COMPRENDRE LES DEFIS SECURITAIRE  DU NOUVEAU G5-SAHEL

* Emission de référence :
SUR AFRIQUE MEDIA DANS « LIGNE ROUGE » (23 JUIN 2017)/
LE G5-SAHEL FACE A LA CRISE SECURITAIRE DE LA REGION
* Album Cartes + photos sur :
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/posts/1061862577281493

 

LES DONNEES DU DOSSIER :

1. Depuis 2015, les attaques djihadistes se sont étendues au centre et
au sud du Mali, et le phénomène gagne les pays voisins, en particulier
le Burkina Faso et le Niger.

2. Emmanuel Macron arrivera le 2 juillet à Bamako pour le sommet des
chefs d’État du « G5 Sahel » – Mauritanie, Niger, Tchad, Mali et
Burkina Faso – auréolé d’une timide victoire diplomatique. La France
(qui veut soulager le financement de Barkhane) est parvenue à faire
voter au Conseil de sécurité de l’ONU et à l’unanimité, mercredi 21
juin, une résolution saluant le déploiement d’une force antiterroriste
de 5 000 hommes, composée de contingents de ces cinq pays du Sahel,
chargée de protéger les frontières de cette vaste zone
sahélo-saharienne en proie à la violence des groupes djihadistes et
aux trafics de drogue et d’êtres humains.

3. Cependant, les Américains, qui refusaient le moindre texte à
l’origine, ont fini par voter une résolution offrant un soutien
politique et légal à cette force africaine, mais ne lui accordant pas
de mandat de l’ONU.

4. Le texte renvoie aussi la question cruciale du financement à une
conférence de donateurs, et demande au secrétaire général de l’ONU,
Antonio Guterres, de rendre compte dans les deux mois des « problèmes
rencontrés et d’autres mesures qui pourraient éventuellement être
envisagées », y compris une contribution financière onusienne. L’Union
européenne avait annoncé, le 5 juin, une aide de 50 millions d’euros
pour montrer l’exemple.

5. L’administration Trump s’est violemment opposée au fait que l’ONU
avalise et finance une force antiterroriste menée par des Africains,
alors que l’enveloppe des opérations de maintien de la paix est en
cours de renégociation. Washington demande une baisse de plus d’un
milliard de dollars (900 millions d’euros), sur un budget total de 8
milliards.

6. L’ambassadeur de la France auprès de l’ONU, François Delattre, veut
voir dans ce texte « fondateur » un nouveau chapitre qui s’ouvre dans
« le partenariat entre les Nations unies et les organisations
régionales et sous-régionales, notamment en Afrique ». « Mais ce
partenariat, en discussion depuis près d’une décennie et encouragé par
le nouveau secrétaire général Antonio Guterres, a déjà du plomb dans
l’aile du fait des réticences américaines à mettre la main au
portefeuille » dit Le Monde Afrique (presse Sorös).

7. La force du G5 Sahel, qui se concentrera sur les frontières
poreuses entre le Mali, le Niger, le Burkina Faso et la Mauritanie,
doit se déployer en complément de la Minusma, la mission de maintien
de la paix de l’ONU au Mali, et de « Barkhane », l’opération
extérieure française qui mène des opérations antiterroristes dans ces
cinq pays, en particulier dans le Nord malien. La France estime que
cette nouvelle force devrait créer un environnement propice à la
Minusma, déjà la plus meurtrière de l’histoire pour ses casques bleus.

8. Les États du G5 Sahel sauront-ils trouver une coordination minimale? A titre de comparaison, la force anti-Boko Haram, soutenue par le
Nigeria à hauteur de 100 millions de dollars, qui se concentre sur le
bassin du lac Tchad et vise un seul ennemi, n’a toujours pas réussi à
venir à bout de ce groupe.

EODE-TV / EODE PRESS OFFICE
____________________

* EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
* EODE-TV sur YouTube :
https://www.youtube.com/user/EODEtv
* Page Officielle EODE-TV
https://www.facebook.com/EODE.TV/

# ЕВРАЗИЙСКИЙ СОВЕТ ЗА ДЕМОКРАТИЮ И ВЫБОРЫ (ЕСДВ)/
EURASIAN OBSERVATORY FOR DEMOCRACY & ELECTIONS
(EODE) :
http://www.eode.org/
https://www.facebook.com/EODE.org /
https://www.facebook.com/groups/EODE.Eurasie.Afrique/
https://www.facebook.com/EODE.africa/
https://www.facebook.com/EODE.russia.caucasus/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *