Média mensonge

À l’origine des premiers moyens de communication, ce furent les amérindiens d’Amérique qui développèrent un procéder au moyen de signaux de fumée.

S’en suivit, au XVIe siècle le téléphone. Dès 1877 et on compte 12 millions de postes téléphoniques dans le monde dont 8 millions aux États-Unis. La première version de télévision utilisable fut produite en 1927.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les laboratoires des belligérants perfectionnèrent des applications nouvelles. D’abord le radar, qui permettait de détecter les raids aériens, comme l’attaque de Pearl Harbor.

Grâce à l’intérêt grandissant pour les vastes réseaux de communication et à l’arrivée de nouvelles applications, les technologies d’Internet se diffusèrent sur le reste du globe.

Ainsi, chaque guerre a été précédée de grands médias mensonges.

Le concept de médiamensonge a été créé par le journaliste Gérard de Sélys dans le dossier Médiamensonges, paru en 1991.

Y sont décortiquées des techniques de manipulation idéologique mises en pratique dans les médias. Le même thème est abordé par l’historienne Anne Morelli dans Principes élémentaires de propagande de guerre, publié en 2010.Media-mensongeLe concept a été repris dans plusieurs de ses ouvrages par Michel Collon, qui l’applique à ce qu’il dénonce comme une propagande servant à justifier l’entrée en guerre d’un pays aux yeux de son opinion publique. Plus précisément, il identifie, en particulier dans Libye, Otan et médiamensonges, publié en 2011, cinq principes qui seraient systématiquement utilisés :

-Occulter le contexte historique ou géographique nécessaire à la compréhension des enjeux, afin d’imposer une version biaisée ou tronquée. Ainsi, le conflit en Irlande est présenté comme une guerre de religion et non comme une guerre coloniale britannique.

-Occulter les intérêts économiques des grosses multinationales et des gouvernements sous une présentation noble et désintéressée (arrêter une menace terroriste, imposer la paix, etc.). Ainsi, la nationalisation du pétrole venezuelien et sa soustraction de facto aux appétits des multinationales occidentales seraient les véritables « crimes » de Chavez aux yeux de l’Occident.

-Diaboliser l’adversaire pour faire peur aux gens et court-circuiter leur réflexion. La diabolisation qui a suivi le 11 septembre 2001 en est un exemple (terrorisme islamique et choc des civilisations).

-Attaquer le dirigeant et non son peuple (parfois même, pour défendre celui-ci contre son dirigeant, comme Saddam Hussein en Irak). Mais ce sont souvent ces mêmes peuples qui font les frais de la guerre (les fameux « dommages collatéraux »).

-Monopoliser l’information et éviter tout véritable débat, les médias devant être contrôlés pour ne pas laisser les autres points de vue s’exprimer.

Chaque grande guerre est « justifiée » par ce qui apparaîtra plus tard (trop tard) comme une désinformation.

Inventaire rapide :

. VIETNAM (1964-1975) :

– MEDIAMENSONGE : Les 2 et 3 août, le Nord-Vietnam aurait attaqué deux navires US dans la baie du Tonkin.

– CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : L’attaque n’a jamais eu lieu. C’est une invention de la Maison-Blanche.

– VERITABLE OBJECTIF : Empêcher l’indépendance du Vietnam et maintenir la domination US sur la région.

– CONSEQUENCES : Millions de victimes, malformations génétiques (Agent Orange), énormes problèmes sociaux.

SOMALIE (1993) :

– MEDIAMENSONGE : Monsieur Kouchner se « met en scène » comme héros d’une intervention humanitaire.

– CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : Quatre sociétés US avaient acheté un quart du sous-sol somalien riche en pétrole.

– VERITABLE OBJECTIF : Contrôler une région militairement stratégique

– CONSEQUENCES : Ne parvenant pas à la contrôler, les Etats-Unis maintiendront la région dans un chaos prolongé.

AFGHANISTAN (2001) :

– MEDIAMENSONGE : Bush prétend venger le 11 septembre et capturer Ben Laden

– CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : Aucune preuve que ce réseau existe. De toute façon, les talibans avaient proposé d’extrader Ben Laden.

– VERITABLE OBJECTIF : Contrôler militairement le centre stratégique de l’Asie, construire un pipeline permettant de contrôler l’approvisionnement énergétique de l’Asie du Sud.

– CONSEQUENCES : Occupation de très longue durée, et forte hausse de la production et du trafic d’opium.

RAK (2003) :

– MEDIAMENSONGE : Saddam posséderait de dangereuses armes de destruction, affirme Colin Powell à l’ONU, éprouvette en main.

– CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD : La Maison-Blanche a ordonné à ses services de falsifier des rapports (affaire Libby) ou d’en fabriquer.

– VERITABLE OBJECTIF : Contrôler tout le pétrole et pouvoir faire chanter ses rivaux : Europe, Japon, Chine…

– CONSEQUENCES : L’Irak plongé dans la barbarie, les femmes ramenées à la soumission et l’obscurantisme.

Selon Serge Halimi, les médias français se proclament  » contre-pouvoir ». Mais la presse écrite et audiovisuelle est dominée par un journalisme de révérence, par des groupes industriels et financiers, par une pensée de marché, par des réseaux de connivence. Alors, dans un périmètre idéologique minuscule, se multiplient les informations oubliées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices, les services réciproques. Un petit groupe de journalistes omniprésents – et dont le pouvoir est conforté par la loi du silence – impose sa définition de l’information-marchandise à une profession de plus en plus fragilisée par la crainte du chômage. Ces appariteurs de l’ordre sont les nouveaux chiens de garde de notre système économique.

De nombreux médias alternatifs, médias citoyens tels michel Collon info, infolibre ou encore réseau voltaire diffèrent des grands groupes de presse et s’opposent aux médias de masse. La liberté d’opinion et l’émancipation d’une quelconque doctrine est en jeu.

Source : Wikipedia, uda.fr, Michel Collon info,

avatar

Rom Hun

Parisien depuis le début de mes études, un accident coupa la continuité de mes activités et lors de la reprise, l'actualité des médias mainstreams m'apparu dépassée grâce à l'engagement des publications alternatives. C'est dont à chacun de mener sa pierre à l'édifice.

2 pensées sur “Média mensonge

  • avatar
    2 décembre 2014 à 19 07 21 122112
    Permalink

    Étrange, les médias ne parlent pas de la guerre mondiale contre les pauvres.

    Répondre
  • avatar
    14 décembre 2014 à 13 01 45 124512
    Permalink

    Les médias ne parlent jamais des vrais problèmes qui dérangent!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *