QUÉBEC: LA GUERRE DU SAUMON, 1981

Je me permets  ici de citer un article paru dans la revue NOUVEAU PROJET, printemps 2019, écrit par Marc-André Cyr. Qui tombe vraiment à pic.

Le PQ est au pouvoir, et ce gouvernement décide d’enlever le droit de pêche au saumon aux Mi’kmaks de Listuguj (anciennement Rustigouche) en Gaspésie. Juste les Mi’kmaks, pas aux Blancs ni aux touristes américains. Les Amérindiens ignorent la loi. Réponse du ministre Lucien Lessard, souverainiste: «Vous ne pouvez demander la souveraineté, parce que pour avoir une souveraineté, il faut avoir sa culture, sa langue et sa terre.» Toute la majorité silencieuse et Blanche applaudie la démarche du gouvernement Lévesque.

Le PQ envoie l’anti-émeute.  Résultat: un mort, plusieurs blessés, douze arrestations. Tous les Premières Nations se regroupent et gagnent en cour quelques années plus tard. Le PQ avait oublié qu’il y avait la Charte des Droits et Libertés.

Heureusement qu’on a la Charte aussi en 2019. Car la dictature de la majorité entraîne toujours des débordements qui briment des DROITS et LIBERTÉS de certaines minorités.

John Mallette
Le Poète Prolétaire

3 pensées sur “QUÉBEC: LA GUERRE DU SAUMON, 1981

  • avatar
    12 septembre 2019 à 9 09 27 09279
    Permalink

    Merci M. Malette de me rappeller à moi, ardent indépendantiste, que les débordements peuvent provenir de notre côté de la barricade aussi. La réponse de Bédard est lamentable. Ce qui confirme dans mon esprit la petitesse de cet homme. J’avais oublié cet épisode. Toutefois, je précise que l’interdiction de pêcher s’adressait à tous – blancs, noirs, jaunes, rouges, yankee, canadian, québécois – sans distinction aucune en dehors de la période de temps permise, c.a.d. pendant la période de reproduction. Il aurait peut-être fallu que le gouvernement autorise les Micmacs – puisqu’ils revendiquent un droit alimentaire traditionnel de base à longueur d’année – à capturer du saumon en petite quantité pour ce motif. Bref, sur le fond, c.a.d. la protection du saumon, on ne peut accabler le gouvernement de la totalité de la faute. La décision de la cour a-t-elle autorisé les Micmacs à pêcher sans limite et quand bon leur semble?

    Répondre
  • avatar
    12 septembre 2019 à 13 01 14 09149
    Permalink

    PQ ou pas, c’est même combat ! le gouvernement actuel de la CAQ à été élu sur un postulat eugéniste, une thèse qu’il a fabriqué de toutes pièces pour en faire une trouvaille séduisante pour les masses à droite qui se proclament ou se croient à gauche… Pour faire campagne, la CAQ disait donc :  »Notre projet principal entre autres, est d’encourager les Québécoises (comprendre pur laine) à faire plus d’enfants pour contrer le vieillissement de la population québécoise (comprendre la crainte du grand remplacement), nous allons les soutenir financièrement, et militer pour qu’elles obtiennent plus de droits maternels sur le marché du travail, de subventions et de support du gouvernement et de la société »

    Les Micmacs, les Crees, les Inuits et tous les autres n’ont qu’à bien se tenir… et il faut espérer que les saumons étiquetés  »pur laine » du coup eux aussi, sous prétexte de protéger l’espèce, obtiendront leurs cartes d’électeurs bientôt ! et venir enrichir la base des élécteurs, et perpétuer l’espèce ! :)))

    Répondre
  • avatar
    12 septembre 2019 à 13 01 21 09219
    Permalink

    Ah j’oubliai de rajouter à la fin de cette déclaration de campagne de la CAQ : »le soutien du gouvernement et de la société québécoise, POUR ATTEINDRE CET OBJECTIF PRIORITAIRE ET SALUTAIRE POUR LA NATION QUÉBÉCOISE » !

    Voilà, tout est dit maintenant !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *