SLAV, KANATA, ARIANE MNOUCHKINE et DÉMOCRATIE…

ARIANE MNOUCHKINE TRAITE LA RÉACTION DES INDIGNÉS AUTOCHTONES D’INTIMIDATION dans le journal LE DEVOIR du 2018/07/ 28. À la radio de Radio Canada, le 2018/08/03, elle traite ces mêmes gens, non armés, de violents!

Et, naturellement, à Radio Canada, pro-Blanc jusqu’au bout des ongles, ça passe. Et, ce qui n’est pas surprenant non plus; on ne donne pas un temps égal aux autres groupes ethniques concernés pour contrer ces mensonges.

Ça me rappelle drôlement 1990, la crise d’Oka. Tous les médias blancs ont pris position pour les Blancs. Quand la décision a été prise d’évacuer les femmes et les enfants de la réserve Mohawk de Kanawaki, les postes de radio ont immédiatement dévoilé où et à quelle heure ces gens, sans défense, allaient traverser le pont Mercier vers Montréal.

Donc, des centaines de manifestants les attendaient avec des pierres et des briques à la vue des policiers qui n’ont rien fait pour empêcher cette haine et hostilité. Ces pauvres gens étaient sous la protection de la police! C’était un carnage honteux télévisé à la grandeur de la planète.

L’expression artistique libre de Madame Mnouchkine semble nous dire que tout ce qui est Blanc est automatiquement juste. Et tout ce qui est non-blanc est automatiquement violent.

Dans un pays libre, démocratique et 90% blanc, il faut faire attention que les minorités visibles soient respectés. C’est la première étape vers une véritable espérance ferme qu’ils auront des droits et qu’ils seront appuyés. Sans cette assurance, il n’y aura pas de confiance.

.

DÉMOCRATIE

Les majoritaires aiment la démocratie.
Le Blanc a sa police. Le Blanc a sa politique. Le Blanc a son sport.
Le Blanc a son syndicat. Le Blanc a ses médias.

J’essaie d’accepter que l’humanité évolue très lentement
Un pas en avant… Deux en arrière!
Le nombre. On l’emporte Par le nombre.

Pas nécessairement par une qualité d’esprit,
Une connaissance rationnelle,
Qui s’adapte facilement à la venue de… réfugiés?!?

La majorité est complice. Une complicité … escamotée!
Et si un Blanc ose vraiment défendre les Noirs, on l’accuse de…

Troubler la paix et… l’art!

.

John Mallette
Le poète prolétaire.

avatar

Équipe de l'édition

L’équipe vous offre ici sa mixture. Elle assume et elle assure...

Une pensée sur “SLAV, KANATA, ARIANE MNOUCHKINE et DÉMOCRATIE…

  • avatar
    9 août 2018 à 12 12 43 08438
    Permalink

    @ au camarade Malette

    Tu inverses les rôles camarades

    Au cours de la crise d’OKA et de Kanawake ce sont les amérindiens qui étaient clairement attaqués – ostracisés par les médias à la solde et tu as totalement raison = tout prolétaire (je n’ai rien à foutre de la couleur de sa peau – et de sa race – c’est son statut social qui compte) se devait de se tenir debout du côté des opprimés autochtones – aucun doute là-dessus. La situation était simple, les bons c’étaient les autochtones et les méchants les bourgeois de toute race ou couleur.

    Le fait que les médias bourgeois – à Péladeau – à Desmarais – Radio-Can de la machine d’État – et les radios poubelles aient fait l’unanimité contre nos camarades amérindiens ne signifient nullement que la population de Montréal par exemple (de moins en moins blanches – ouvrent tes yeux SVP – je vais finir par penser que tu es raciste) ait été du côté des médias bourgeois.
    Des manifestants anti-Amérindiens sur le Pont Mercier = la Police Montée et la Sureté du Québec et les flics de Montréal se chargent de t’en trouver = ca prouve rien socialement parlant.

    Dans le cas présent qui nous concerne ce sont des bobos – petits-bourgeois d’ONG subventionnées – amérindiens (parait-il) qui voudraient interdire l’expression d’une nana que je ne connais pas et dont je me fiche comme ma dernière chemise – Mais il n’est pas question que je soutienne des petits-bourgs (avec ou sans plumes sur la tête = folklore d’un autre âge) qui voudraient que l’on passe par leur IMPRIMATUR – inquisitoire avant de publier.

    Tu verrais ça ici sur les 7 du quebec.com je devrais leur diriger les textes avant parution afin qu’ils me donnent leur sainte bénédiction papale. J’ai sorti le pape par la porte de gauche j’en laisse pas entrer du Grand Manitou par la porte de droite.

    Conseil camarade : retourne ces deux bandes de bozos – bobos- petits-bourgs- dos à dos et reste avec nous les prolos de toute couleur – race – ethnie – langue et même religion (moi j’en ai pas de religion et si toi t’en as une de religion c’est ton affaire et je veux pas le savoir)

    Merci de ta patience camarade.

    Robert Bibeau

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *