SNC – LAVALIN

La Chine surveille de près le déroulement de la saga SNC-Lavalin à Ottawa. Car ceci reflète notre système de justice à deux vitesses.  Lavalin va avoir droit à un accord de réparation mais pas Huawei? Lavalin c’est l’opposé de la situation de la dirigeante de Huawei, Meng Wanzhou, prisonnière au Canada pour exactement le contraire. Qui croire?

La Chine ne semble pas avoir une grande confiance en notre système de justice. On le voit encore aujourd’hui avec les compagnies de cigarettes qui peuvent aller en appel indéfiniment.

La Chine ne restera pas les bras croisés, ni déclassée, bien longtemps. Les conséquences peuvent être assez drastiques pour le Canada et ce n’est pas Trump qui va venir à notre secours. Il va plutôt en profiter pour nous extraire quelques avantages.

 John McCallum a essayé de mettre en garde Trudeau et il a été congédié. Et Madame Jody Wilson-Raybould a démissionné. Mais il a tellement peur de Trump qu’il préfère garder sa laisse au cou indéfiniment.

John Mallette
Le Poète Prolétaire

Une pensée sur “SNC – LAVALIN

  • avatar
    4 août 2019 à 21 09 59 08598
    Permalink

    Et que peut faire Trudeau face au rouleau compresseur Américain dans l’affaire Huawei, ou sur n’importe quel autre gros dossier  »d’intelligence économique » ou d’extorsion et de chantage largement pratiqué par l’oncle Sam non seulement à l’encontre de la Chine, mais de leurs premiers alliés Européens !!! Rien du tout ! À moins qu’il veuille se suicider politiquement et couler le Canada pour de bon !

    En réalité, la machine américaine sur ce chapitre est impitoyable bien avant l’investiture de Donald Trump, et ce dernier ne fait que révéler au grand jour ce que les précedants présidents ne pouvaient révéler !

    Pour avoir une idée (glaçante), précise et documentée sur ce que font les Américains en terme d’intelligence économique depuis des années, et ce à l’encontre de leur propres alliés Britanniques, Allemands, Français, etc, et maintenant contre la Chine, voir le Canada dans les grands dossiers économiques, et pour réaliser l’ampleur de la terreur qui règne au sein des chancelleries occidentales, de l’extortion, du chantage et des méthodes de la mafia US qui vont jusqu’a voter une loi en 2018, qui se donne le droit d’incriminer toute personne, entreprise, cadre, patron, non américain partout dans le monde, fabriquer des preuves à son encontre, le réclamer à son pays et l’obtenir dans un sac de pommes de terre même s’il s’agit d’un CEO allemand respecté, je vous suggère de regarder l’entretien récent qui fait fureur et fait trembler tout le patronat des géants français à l’instant (dont Airbus, Siemens…etc) et dans toute l’europe, bref, c’est l’entretien d’un ex cadre de Alstom (l’ex géant du nucléaire français extorqué et racheté par General Electric), il s’agit de frederic Pierucci…un type qui croyait réussir et servir ses patrons jusqu’à ce qu’il se fasse prendre comme un terroriste et emprisonner par les américains… encore mieux qu’un polar, un best seller ou le meilleur film Hollywoodien…À glacer le sang ! (attention c’est long, mais si on s’y intéresse on apprend des choses qui vont bien au delà des révélations Wikileaks, comment même les présidents et premiers ministres et chancelière français, britannique, allemande, se mettent eux même la laisse autour du cou pour ne pas compromettre leur économies quit à céder leur meilleurs fleurons aux américains et ne pas assister leur propres ressortissants !

    https://www.youtube.com/watch?v=dejeVuL9-7c

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *