SOMMAIRE DE 2019

SOMMAIRE DE 2019

Les riches sont plus riches.
Les pauvres sont plus pauvres
Et de plus en plus nombreux!

Pourtant,
Il y a eu des élections?
Avec de belles promesses?

On nous a promis
Du changement?

J’ai un sentiment
De déception!
De frustration!

Tout le monde veut
Le changement promis
Mais ça n’arrive pas?!?

Peut-être que
Nos politiciens
N’ont aucun pouvoir?

J’ai ici devant moi,
Le journal LA PRESSE
Du 20 janvier 2015.

Page A 19
RAPPORT D’OXFAM:

L’ÉCART SE CREUSE ENCORE
AU PROFIT DES PLUS RICHES
En 2014, 20% des plus riches
Détenaient 94.5% des richesses,
Laissant ainsi 5.5% au reste de la
Population mondiale. (soit 80%)
Mais ce qui est encore plus inquiétant,
c’est que 1% des plus riches
détenaient presque que la moitié (48%)
des richesses mondiales.
À ce rythme, Oxfam prévoit d’ailleurs
Que d’ici 2016, le 1% des plus riches
Détiendra plus de 50%
De toutes les richesses.

LES 80 PLUS RICHES
Entre 2010 et 2014, la fortune nette
Des 80 personnes les plus riches
Du monde a augmenté de 600 milliards,
Pour totaliser 1900 milliards US.
L’an dernier (2014) ces 80 personnes
Se partageaient le même niveau de richesse
Que 3.5 milliards d’êtres humains
Parmi les plus pauvres sur la planète.
Preuve que les riches
Continue de s’enrichir.
En 2010, il fallait 388 milliardaires –
Et non 80 – pour totaliser
Le niveau de richesse de la moitié
La plus pauvre de la population.

John Mallette
Le Poète Prolétaire

1 Commentaire

  1. @ tous

    Il est utile et nécessaire d’établir des constats chiffrés comme le fait OXFAM – L’ONG de la charité. Utile pour constater MAIS inutile pour changer la difficile réalité.

    OXFAM publie de tels constats année après année depuis un demi siècle ou davantage et pourtant le bilan s’alourdi constamment, malgré leurs protestations malgré les promesses d’élection. La go-gauche québécoise a même fait adopté une loi INTERDISANT LA PAUVRETÉ AU QUÉBEC. Ridicule n’est-il pas. Il n’y a jamais eu autant de pauvreté depuis l’adoption de cette loi bidon et depuis les hauts cris de l’industrie de l’ONG de la charité.

    Ce genre d’article – de constat – n’a d’intérêt que s’il permet de poser trois questions fondamentales et de résoudre ces deux énigmes:

    1) Pourquoi les riches s’enrichissent sans cesse et pourquoi les pauvres s’appauvrissent proportionnellement?
    2) Ce processus est-il inévitable- irréversible sous le mode de production capitaliste ?
    3) Comment peut-on y mettre fin définitivement?

    OXFAM et ses semblables répond ceci à ces trois questions:

    1) Parce que les riches sont trop voraces, trop assoiffés d’argent (ce qui ne constitue pas une réponse mais la confirmation de la question et la démonstration de leur ignorance face à ce processus économique sur lequel l’âme charitable n’a aucune prise).
    2) OXFAM pense futilement que ce processus peut être inversé et comme Robin des Bois on devrait prendre aux riches pour donner aux pauvres en laissant au passage un aumône aux organisateurs de la charité planifié comme OXFAM.
    3) COMMENT forcer le changement ? En manifestant nombreux devant les parlements – l’État de droit, équitable et au-dessus des classes sociales – l’État juge impartial, libre et souverain, qu’il suffirait de sensibiliser et de convaincre du bien fondé de la charité. En signant des pétitions et en votant pour les mères Theresa charitables aux élections truquées… Bref, vox populi = vox dei selon l’industrie de la pauvreté telle OXFAM et ses semblables.

    A ce rythme et avec cette analyse et avec ces solutions bidon utopistes dans cent ans 0,01% des riches détiendront 110% des richesses de la planète.
    À moins que ce processus de concentration du capital entraine lui-même l’effondrement du système!?… En ce cas la comptabilité d’iniquité du système que OXFAM publie annuellement ne serait que la mesure de l’effondrement du système.

    Maintenant je comprends que OXFAM n’y peut rien et ne veut rien changer à son business lucratif.

    Robert Bibeau

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*