Syrie: Françoise Compoint de "La Voix de la Russie" me questionne sur la transplantologie noire

L’information déjantée, au Kärcher, et la liberté d’expression dans sa quintessence: « Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux » Dolores Ibárruri Gómez

Allain Jules

Allain Jules

J’étais dernièrement reçu sur la radio La Voix de la Russie. Une petite interview de ma consoeur Françoise Compoint sur la transplantologie noire. Il s’agit du trafic d’organes.  

WordPress:

J’aime chargement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *