Un dixième de la richesse entre les mains d’un cent millième de la population

ultrariches assistés_opt

OLIVIER BONNET:

C’est le journal Les Echos qui l’annonce, mais qui continuera tout de même, avec ses têtes à claques du style Dominique Seux, pollueur matinal de nos oreilles sur France Inter, à prêcher que l’impôt démotive et confisque : « Les 500 premières fortunes de France ne connaissent pas la crise et ont même vu leur richesse globale augmenter de près d’un quart en un an, rapporte l’hebdomadaire Challenges à paraître jeudi.

Son montant s’établit à 330 milliards d’euros et n’a jamais été aussi élevé depuis 1996, année où Challenges a lancé le classement des « 500 ». Il a quadruplé en une décennie et représente 16% du produit intérieur brut du pays. Il compte aussi pour 10% du patrimoine financier des Français, « soit un dixième de la richesse entre les mains d’un 100 millième de la population », affirme Challenges. Ce groupe de 500 compte 55 milliardaires, 10 de plus que l’année dernière, précise l’hebdomadaire. Les dix premiers du classement ont vu leur fortune croître de 30 milliards en douze mois, à 135 milliards (40% du total). » 

Suit la liste des dix premiers de cette golden list : Arnault (LVMH), Bettencourt (L’Oréal), Mulliez (Auchan), Puech (Hermès), Dassault, Pinault, Bolloré, Castel (« le roi de la bière et du vin », nous précise-t-on), Wertheimer (Chanel) et Niel (Free). « Au-dessus de 360.000 euros annuels, je prends tout », promettait Jean-Luc Mélenchon. Chiche !

2 pensées sur “Un dixième de la richesse entre les mains d’un cent millième de la population

  • avatar
    17 juillet 2013 à 12 12 53 07537
    Permalink

    Les vrais français connaissent maintenant un peu mieux ceux qu’ils doivent guillotiner.

    Répondre
  • avatar
    17 juillet 2013 à 17 05 11 07117
    Permalink

    Voici que revient ici, sous une autre forme, ce 0,0001% dont je vous parle si souvent. Sont-ils tous et toujours méchants ? Non, bien sûr, mais ils sont toujours nuisibles. Le mieux searrat que leur richesse leur soit enlevée délicatement, ce qui peut tre fait sans même nuire a leur bien être par cette première mesure, par exemple. http://nouvellesociete.wordpress.com/2011/08/08/la-dette-remboursons-la-bon-dieu/

    Si on ne fait pas ce qu’il faut pour que cette caste s’éteigne par la réduction de ses avoir, il y aura r un massacre, comme il est arrivé souvent dans l’Histoire et c’est ce vers quoi tend le désir de vengeance des opprimés. On le cache sous le masques du tetàrrorisme, mais cette arnaque ne servira plus longtemps On en est si près et on ne le voit pas ..! Caveant consules…

    PJCA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *