Apocalypse en kit

En tombant (par hasard tu penses bien) sur ce kit de survie chez  « The green head », site qui promet d’être une source inépuisable de sidération, j’ai d’abord cru a une farce. Que cet ensemble d’outils de jardin puisse s’inscrire de façon décisive dans un scénario post-apocalyptique, le propos ne pouvait être qu’ironique, non ?

Non. Si l’argumentaire accompagnant le kit in situ reste très pince sans rire, celui du fabriquant est inquiétant de sérieux.

(The green head) Kit de survie Gerber Apocalypse / Quand les zombies s’apprêteront à envahir votre quartier, dévorant tous les cerveaux sur leur chemin, soyez prêt à protéger votre famille et à vous défendre avec ce nouveau Kit de survie Gerber Apocalypse. Ce kit comprend trois couteaux, deux machettes, une parang et une hache, le tout rangé dans une solide toile de transport. C’est le parfait ensemble d’outils tranchants pour élaguer les têtes des morts-vivants, pour débroussailler la zone et protéger votre camp retranché des revenants de The Walking Dead. Hum, peut-être vaudrait-il mieux prévoir également un fusil, une tronçonneuse et un casque anti-morsures ?

(Gerber) Kit Apocalypse / Que faire si cela arrive ? Que faire si nos pires craintes se concrétisent ? Si les morts marchent, la continuation de la race humaine va devenir un combat quotidien. Êtes-vous prêt à protéger et à défendre votre famille et vos amis ? Votre meilleure chance réside dans le Kit de Survie Gerber Apocalypse. Enfermé dans une toile superbe, étui de transport durables avec coutures renforcées, le kit est compact et facile à ranger. Pour battre le rappel, nous devons travailler ensemble. Nous devons nous armer et nous organiser.

Bon, on va faire semblant un moment de jouer le jeu, pour voir ou tout cela nous conduit. Donc l’apocalypse s’annonce, disons pour mardi dix heures quarante cinq. Il faudrait déjà qu’elle ne soit pas tout à fait nucléaire, parce qu’une fois ta petite famille vitrifiée, et toi avec, le kit Gerber risque d’être d’une aide assez relative. Il faudrait également une apocalypse pas trop catastrophique :  si le tremblement de terre te coince sous les débris de ton chez toi puis que le tsunami balaye tout, le kit risque plutôt de t’entraîner par le fond. Non, il faudrait une apocalypse qui s’en tienne au scénario convenu entre Gerber et toi, celui avec les zombis. C’est un scénario très improbable, mais tu l’aimes bien. Sortir vainqueur d’un corps à corps à la machette, ultime héros de l’humanité résistante… Ça va leur en boucher un coin au bureau ! Tu ne devrais pas tarder à tutoyer John Connor.

Je n’aime pas briser les rêves de gloire, mais ce scénario suppose des conditions difficile à réunir :

  • Défendre les membres de ta famille, c’est bien, mais ça suppose qu’ils n’aient pas, eux même, été transformés en morts vivants. Tu dis ? En ce qui concerne ta belle-mère, tu crains qu’il ne soit déjà trop tard ?
  • Le corps à corps à la machette, oui, tout ça présente un indéniable côté sportif, mais tu devrais quand même réparer le lance flamme et la kalachnikov, on ne sait jamais.
  • Enfin, le Kit Gerber, bien, mais il suppose que les zombis n’aient pas le même fournisseur, non ?

Bref, on comprendra mieux les tenants et aboutissants de ce kit en se rappelant que Gerber est avant tout un fabriquant de couteaux (et autres instruments tranchants), puis en se souvenant de l’irrésistible attrait masculin envers les armes, tout particulièrement les armes blanches et parmi celles-là les longs couteaux.

Deux détails soulignent le coté bourrin, ou indécrotablement banlieusard, sinon de l’apocalypse elle-même, du moins de son survivant armé chez Gerber. Les machettes sont dotées d’une lame de scie, sans doute pour débiter les zombis exterminés puis d’en acheminer plus aisément les tronçons jusqu’au compost. Le deuxième couteau comporte un décapsuleur. C’est vrai qu’après avoir dézingué du zombi de neuf à douze et de quatorze à seize, on a bien mérité une petite mousse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *