Appelez moi Charlie

OLIVIER CABANEL :

En inventant des règles qui n’ont jamais été écrites dans le Coran, des obscurantistes ont lâchement assassiné de grands artistes, espérant peut être faire croire que le blasphème, même sur le ton de l’humour, ne pourrait plus s’exprimer.

Mais leur geste ignoble est largement improductif, et la laïcité aura le dernier mot.

Il y a souvent, dans les religions traditionnelles, des déviances, des mauvaises lectures, voire de mauvaises traductions, ou des oublis, volontaires ou pas, des textes dits sacrés.

Et aucune religion n’y échappe.

Ainsi on a vu, récemment, concernant la religion chrétienne, que la création de l’humanité serait du, à l’origine, de la volonté des Elohim…littéralement «  anges descendus du ciel  », voire extra-terrestres, et non d’un Eloha, qui est le singulier d’Elohim. lien

N’importe quel lecteur de la Bible peut le constater. lien

La religion chrétienne serait donc, malgré ce que les pratiquants ont toujours cru, une religion polythéiste, et non monothéiste. lien

D’ailleurs, si les catholiques lisaient attentivement les textes bibliques, ils auraient vite fait d’enlever de tous les lieux de culte, peintures et sculptures qui s’y trouvent aujourd’hui.

Les textes de la bible sont formels, et prohibent la représentation, sous quelle forme que ce soit, de peinture, sculpture, du Christ, de Dieu….

C’est d’ailleurs ce qui permet aux musulmans de s’opposer à ce que soit dessinés des visages, qu’ils soient humains ou animaux. lien

De là à aller assassiner des artistes qui, au nom de la liberté d’expression, et de la laïcité ont décidé de faire de l’humour sur un « prophète », il y a un gouffre, dans lequel, les barbares qui ont voulu tuer Charlie, se sont engouffrés, avec les conséquences que l’on sait.

Et ces erreurs d’interprétations sont légions…

La religion musulmane n’y échappe pas : on sait que le port du voile est largement antérieur à la création de cette religion, et que les différentes interprétations des textes du coran sont sujettes à caution.

Mais ces intégristes extrémistes sont pourtant des champions de la caricature qui s’ignorent car au nom du Coran, ils caricaturent leur propre religion, puisqu’ils tuent au nom de préceptes introuvables dans les textes anciens,

Mais revenons à Charlie, et découvrons la chanson de JB Bullet, calquée sur la trame de la chanson de Renaud, Hexagone en l’occurrence, qui a rendu hommage aux victimes du sinistre attentat, sur ce lien

En voila le contenu :

J’ai pas peur de toi l’extrémiste
Qui vient descendre nos journalistes
Crois-tu passer pour un croisé
En butant nos gardiens d’la paix ?
Penses-tu vraiment avoir des couilles
Quand c’est ton frère que tu zigouilles
Pendant qu’à terre, il t’implorait
C’est bon chef… j’en ai eu assez …
Si tu t’te demandes où est Charlie, à jamais dans nos esprits …
Un coup d’kalach pour un coup d’crayon, tu salis ta religion …
Partir en Syrie faire le Djihad et rev’nir faire des fusillades
C’était ça ton plan de carrière
Penses-tu aux familles qu’y’a derrière ?
T’es-tu vraiment senti menacé par un pauvre crayon à papier


Faire de l’humour dans un journal mérite t-il la peine capitale … ?
Si tu t’te demandes où est Charlie, à jamais dans nos esprits …
Un coup d’kalach pour un coup d’crayon, tu salis ta religion …
Tu débarques froidement depuis Reims
Armé, cagoulé, comme un prince
En scandant le nom de ton Dieu
Qui n’voudra même pas de toi aux cieux
C’est d’respecter nos différences
Qui fait la beauté de la France
Mais toi c’matin t’as tout gâché
C’est la haine que tu as semée …
Si tu t’te demandes où est Charlie, à jamais dans nos esprits …
Un coup d’kalach pour un coup d’crayon, tu salis ta religion …
J’m’en fous d’où tu vas à la messe
Mais ne t’en prends pas à la presse
Car quand c’est la guette qu’y’a là-bas
T’es content qu’y’ait des caméras
Ne viens pas m’parler d’religion
C’t’excuse est complèt’ment bidon
J’pense pas qu’il existe de bouquin
Qui dise de flinguer son prochain …
Si tu t’te demandes où est Charlie, à jamais dans nos esprits …
Un coup d’kalach pour un coup d’crayon, tu salis ta religion …
Même si j’ai envie d’crier aux armes
J’mets pas tout l’monde dans l’même panier
C’est en partant d’un amalgame
Qu’on fabrique des crois gammées …
Mais j’ai pas peur, je suis Français !
Et c’est debout qu’tu vas m’trouver
Contre toi je lève mon stylo
Je suis aussi Charlie Hebdo !
Si tu t’te demandes où est Charlie, à jamais dans nos esprits …
Un coup d’kalach pour un coup d’crayon, tu salis ta religion …
Bafouer notre liberté d’expression
C’est s’en prendre à toute la nation
On est 66 millions, et on te dit …
Moi aussi …
Je suis Charlie !

Merci JB Bullet.

Son FB ici.

À l’époque où mon petit groupe « folk » Aristide Padygros, défrayait un peu la chronique, nous avions été invités dans les locaux de Charlie…à l’ancienne adresse, et j’ai vu assis autour d’une longue table de rédaction Cavanna, et tous les autres.

J’ai même eu une critique sympa de mon premier 33 t publié à compte d’auteur dans les colonnes de Charlie…sans leur avoir fait parvenir ce disque.

Le soir même, nous étions invités par Coluche pour une première…Coluche dont je n’ai jamais été convaincu que sa mort soit un accident.

Une grand partie de ces artistes sont partis aujourd’hui…

bande de salauds, vous me faites pleurer depuis plusieurs jours, et il y a longtemps que ça ne m’était pas arrivé.

Mais dans mon cœur, vous êtes tous vivants, et vous le resterez à jamais.

Comme dit mon vieil ami africain : « ne te laisse pas lécher par qui peut t’avaler  ».

L’image illustrant l’article vient de www.clubic.com

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Charlie Olivier Cabanel

Articles anciens

C’est un juif qui rencontre un autre arabe

Mais où sont passés nos Héros

Coup de blouse à Béziers

Les religions, parole d’évangile ?

Dérapages en mairies FN

Ces français qu’on aime

Noirs, nous sommes tous noirs

7 pensées sur “Appelez moi Charlie

  • avatar
    11 janvier 2015 à 8 08 53 01531
    Permalink

    « bande de salauds, vous me faites pleurer depuis plusieurs jours, et il y a longtemps que ça ne m’était pas arrivé. »

    Faudrait pas pousser le trip d’Union Sacrée larmoyante à rallonge trop loin non plus. Gardons tout de même le sens des proportions internationales…

    Congo-silence

    Répondre
  • avatar
    11 janvier 2015 à 10 10 00 01001
    Permalink

    Une bonne lecture et une bonne compréhension du livre de Naomi Klein « La stratégie du choc » serait approprié pour comprendre toute la portée de la psycho-communication manipulatrice des médias et du terrorisme d’état au service de l’oligarchie international dont l’oligarchie américaine tient le sommet de l’hiérarchie oligarchique.

    Répondre
  • avatar
    11 janvier 2015 à 15 03 20 01201
    Permalink

    Ce qu’il s’est passé est une tragédie pour ces journalistes, c’est indéniable!

    Le seul problème pour moi est de voir cette mobilisation massive pour ces personnes vachement assassinées et une absence de mobilisation concernant la faim dans le monde (qui dure depuis très longtemps) ou concernant les enfants palestiniens tués quasi quotidiennement!!

    Répondre
    • avatar
      12 janvier 2015 à 0 12 41 01411
      Permalink

      On se sent impuissant, n’est-ce pas ? Il y a tant de causes à défendre. Moi ce qui me trouble ce sont les budgets faramineux reliés à la défense. Cela dit pour toutes les nations. Les armes sont devenues plus urgentes que le pain pour l’affamé.

      On dirait bien que les priorités de nos valeurs sociales manque de jugement. Surtout d’humanité.

      Répondre
  • avatar
    12 janvier 2015 à 0 12 39 01391
    Permalink

    La chanson de JB Bullet m’a beaucoup touchée autant par les paroles que la manière que l’artiste la chante.

    I

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *