Barthès, dégage !

Avec Daniel Schneidermann, tempêtons : les manipulations de la bande de Yann Barthès, ça suffit !  »Quel crétin, ce Jean-Marc Ayrault. Yann Barthès jubilait. Vous savez quoi ? En visite à Singapour, le Premier ministre a pompé, totalement pompé, un discours de François Hollande. Et mot à mot. Le Petit Journal de Canal + avait collé l’une sur l’autre les interventions du président et du Premier ministre. Sidérant. Imparable. On était là, dans les canapés, stupéfaits. Quel nul, ce Ayrault. Vlan, pas de chance : le Petit Journal avait simplement omis un détail. Au début de son discours, Ayrault avait explicitement dit qu’il citait Hollande. Et le Petit journal s’est gardé de le signaler. »

Pour mémoire, quelques précédents ici.

A’ lire aussi:

  1. Kadhafi a bien donné 50 millions d’euros à Sarkozy : dégage !
  2. Montalbanaises, Montalbanais, combien de temps supporterez-vous votre maire ? Barèges, dégage !
  3. La taxation à 75% des très hauts revenus sera « temporaire » : on se disait aussi…
  4. Référendum sur le traité européen : Jean-Marc Ayrault contre Ayrault Jean-Marc
  5. Roms : le président change, la honte demeure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *