C02 atmosphérique et ère glaciaire – Rôle du CO2 dans le réchauffement climatique

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3851

Conversation entre do et Christophe :

— Salut Christophe, certains disent que pendant les ères glaciaires, le taux de CO2 est au plus haut. Est-ce vrai ?

— Bonjour do. Non c’est tout à fait faux. Je dispose d’ailleurs de schémas montrant que pendant les ères glaciaires le CO2 est au plus bas. Le taux de CO2 baisse systématiquement pendant les ères glaciaires et remonte systématiquement pendant les ères chaudes.

— Peux-tu m’envoyer ces schémas ?

— Bien sûr

— J’ai vérifié ce que je voulais avec l’aide de Wikipédia et de tes schémas. Wikipédia me dit que la dernière période glaciaire a duré de -110 000 à -10000 ans. Sur ton schéma n° 5, on constate que le taux de CO2 est nettement inférieur pendant cette période qu’aujourd’hui. De plus, d’après Wikipédia, la pire glaciation pendant cette période a eu lieu il y a 22 000 ans, et d’après le même schéma N°5 ça tombe pile au moment où le taux de CO2 était presque au plus bas.


Wikipédia – Dernière période glaciaire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Derni%C3%A8re_p%C3%A9riode_glaciaire

Extrait, cité le 17 juin 2019 :

La dernière période glaciaire est une période de refroidissement global ou glaciation qui caractérise la fin du Pléistocène, il y a 110 000 à 10 000 ans. Elle correspond approximativement aux stades 2, 3, 4 et 5a-d de la chronologie isotopique mise au point depuis les années 1950. Le maximum glaciaire a été atteint il y a environ 22 000 ans.

Schéma numéro 5 :

Shémas originels tel qu’envoyés par Christophe, un ami scientifique :

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

 

 

4 pensées sur “C02 atmosphérique et ère glaciaire – Rôle du CO2 dans le réchauffement climatique

  • avatar
    26 juin 2019 à 8 08 16 06166
    Permalink

    Les amis… Pour les gens qui sont allés à l’université, savent très bien que Wikipédia n’est pas une source sûre.

    Répondre
    • avatar
      26 juin 2019 à 9 09 37 06376
      Permalink

      Salut,

      Tout de même, il serait étonnant que concernant les périodes glaciaire, ils ne disent pas des choses vraies…

      A+
      do
      http://mai68.org/spip2

      Répondre
  • avatar
    26 juin 2019 à 11 11 03 06036
    Permalink

    @ DO

    Merci pour ces explications DO et à ton collègue Christophe

    Quoi qu’il en soit de cette affaire de CO2 – de glaciation et de réchauffement climatique pour nous prolétaires révolutionnaires la seule chose qui nous préoccupe est de savoir de quelle façon notre classe doit remédier à cette situation si elle met en péril la reproduction de l’espèce humaine.

    Personnellement je ne crois pas que l’espèce humaine ait la capacité d’enrayer ces phénomènes naturels mais la race humaine a le moyen de se protéger – d’endiguer les conséquences de ces changements – et elle a le DEVOIR de survivre à ces catastrophes solidairement (en ce sens que ce qui frappe l’INDE me concerne autant que les inondations à Montréal

    Mais pour ce faire le prolétariat doit abolir ce mode de production moribond – dépassé par les défis collectifs qui nous confronte et le prolétariat doit construire le nouveau mode de production collectif prolétarien communiste sinon nous y passerons tous

    Robert Bibeau

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *