C’est parce que Tintin est allé au Congo, que le congo vient chez Tintin (vidéo)

Si les colonialistes blancs n’étaient pas allés foutre la merde partout en Afrique afin d’en voler toutes les ressources, les habitants de ces contrées ne seraient pas obligés de nous « envahir ». Encore aujourd’hui, l’Afrique est pillée par l’impérialisme occidental.

Tintin-Congo_Congo-Tintin

L’AFRIQUE EST PILLÉE PAR L’IMPÉRIALISME OCCIDENTAL

http://mai68.org/spip/spip.php?article9181

Si les colonialistes blancs n’étaient pas allés foutre la merde partout en Afrique afin d’en voler toutes les ressources, les habitants de ces contrées ne seraient pas obligés de nous « envahir ». Encore aujourd’hui, l’Afrique est pillée par l’impérialisme occidental.

Ce qu’il faudrait, en attendant la révolution, c’est :

1°) La libre circulation des individus au travers des frontières, afin d’éviter les drames que l’on voit couramment avec des centaines de morts noyés dans diverses mers. Et afin d’éviter aussi que des « sans-papiers », c’est-à-dire des sans-droits, puissent être exploités comme des esclaves apeurés une fois débarqués en Occident à grand frais par les marchands d’esclaves ; Car, n’en doutons pas, il y a bel et bien des esclavagistes en Occident pour acheter ces esclaves. Et les « autorités » sont complices, évidemment, sinon, elles établiraient la libre-circulation des individus.

Et 2°) il faut un contrôle de la circulation des marchandises, afin d’éviter que les travailleurs sous-payés des pays « sous-développés » ne soient mis en concurrence avec les travailleurs un peu mieux payés dans les pays « développés ». Ceci afin d’éviter une baisse généralisée des salaires.

Mais, bien entendu, la société capitaliste qui règne en ce monde fait exactement l’inverse, c’est-à-dire organise la libre circulation des marchandises et le contrôle de la circulation des individus ; puisque ce qu’elle souhaite avant tout, c’est favoriser l’exploitation de l’homme par l’homme.

C’est ce qu’elle appelle aujourd’hui la « mondialisation », dont elle prétend qu’elle arrive comme ça, comme par hasard, comme les nuages en météorologie, et qu’on y peut soit-disant rien ; alors que, bien entendu, l’exploitation de l’homme par l’homme est organisée du mieux qu’ils peuvent par les exploiteurs, qui sont donc tout à fait coupables, contrairement à ce qu’ils voudraient qu’on croit.

Afrique 50 – René Vautier – les prétendus aspects bénéfiques de la colonisation (vidéo 17’) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1886

(Ne loupez pas cette vidéo !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *