Chypre : mythologie et hybris

 

GILLES BONAFI:

Égyptos gouverneur de l’Arabie et de l’Égypte – a qui il a donné son nom – força son frère jumeau Danaos, à la tête de la Libye, à accepter l’union de ses filles, les Danaïdes. Elles épousèrent donc leurs cousins mais les assassinèrent le soir même de leurs noces.

En punition, aux Enfers, elle furent condamnées à remplir sans fin un tonneau sans fond.

Quelques vieilles légendes racontent qu’elles accomplissent leur terrible châtiment sous la mer Égée.

Or, cela fait étrangement penser à la situation actuelle de la Grèce mais surtout de Chypre.

En effet, englué dans une crise financière sans fin, Chypre ne sait plus où trouver de l’argent pour remplir le tonneau des Danaïdes de la finance.

La dernière solution imaginée s’apparente à un véritable hold-up :

« En contrepartie d’un prêt de 10 milliards d’euros, les détenteurs chypriotes d’un compte épargne d’un montant supérieur à 100.000 euros se verront ponctionner de 47,5% de leurs économies. »

Le plan de sauvetage de Bank of Cyprus coûtera donc 4 milliards d’euros aux déposants qui recevront en échange des actions de la banque.

Ils ne sont pourtant pas les plus à plaindre, car, en effet, les clients de la banque Laiki, la deuxième banque du pays qui a été liquidée, n’auront sûrement rien

Heureusement, Chypre à trouvé LA solution. Après les « banques casinos », l’île elle-même se métamorphosera en gigantesque casino.

L’explication se trouve peut-être dans l’étymologie, car Chypre a pour origine le mot turc Kibris. Le cas (k) de l’hybris, la démesure, la tendance naturelle au chaos de l’homme qui a pour nom arabe Iblis.

Voici deux petites vidéos pour mieux comprendre :

http://www.youtube.com/watch?v=vpmKKH-mE4o

http://www.youtube.com/watch?v=VNmxfzCCPMA

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *