Contre la hausse des carburants et les taxocrates de tout bord.

Par Gérard Bad. Le 16.11.2018.  Sur  http://www.les7duquebec.com

 

Comme l’ état et son gouvernement, défiscalisent le patronat et sont incapables de taxer les GAFA américains, il faut bien qu’ils trouvent quelques pigeons pour renflouer les caisses de l’ État pour continuer à mener grande vie et dépenses somptuaires.

 

La hausse des taxes sur le prix des carburants, est finalement ce qui est le plus facile à faire, comme d’ailleurs pomper les retraités. La hausse du prix des carburants va avoir de multiples conséquences, sur les chômeurs, sur les personnes âgées victimes «du désert médical français» et de l’ abandon complet de la sécurité de proximité (fermetures d’ établissements comme à Chateauroux). Sur l’ ensemble de ceux qui doivent pour travailler faire chaque jour de nombreux kilomètres. Et bien entendu comme facteur d’inflation.

 

Le gouvernement mal dans ses bottes

C’est par le truchement des réseaux sociaux que la spontanéité d’une colère qui se généralise commence à s’exprimer et menace de bloquer l’économie de France le 17 novembre. Celui-ci s’annonce comme une déclaration de guerre. Déclaration d’une par des classes populaires et de l’autre des classes moyennes paupérisées que la droite populiste (Dupont Aignant) cherchent à recruter.

Nous avons déjà fait l’expérience de ce genre d’activité avec les Bonnets Rouges et aujourd’hui ce sont les gilets jaunes qui pensent ébranler le pouvoir. Il est vrai que le contexte est favorable, la haine anti-Macron se radicalise et celui-ci est sur le fil du rasoir. Certains commencent à exiger sa démission, nombreux sont ceux qui veulent qu’il dégage…

Macron, à peine déstabilisé par l’affaire Benalla que les rats commencent à quitter le navire y compris le capitaine Gérard Collomb et l’écologiste Nicolas Hulot. Ce n’ est certes pas la mesurette comme le chèque carburant de 20 euros, qui va enrayer le mouvement ; quand par ailleurs le gouvernement exonère le patronat de 20 à 25 milliards d’euros de charges dans le budget 2019.

Par nos actions massives, faisons tomber ce gouvernement de misère.

Nous revendiquons

Hausse générale des salaires, retraites, pensions et minima sociaux !

Des logements salubres

Abolition des impôts indirects,TVA et TIPP !

Taxation des GAFA et des pétroliers !

De la sécurité de proximité

Nous voulons des services publics de proximité, c’est à dire une médecine de proximité qui soulage les hôpitaux et pour les personnes âgées des visites à domicile de médecins, et des centres médicaux. Aujourd’hui c’est tout l’inverse qui se produit.

Des petites lignes de train, pas de fermetures de gares, des transports collectifs de qualité, le recours à la «gratuité» comme cela se fait dans certaines villes.

G.Bad

5 pensées sur “Contre la hausse des carburants et les taxocrates de tout bord.

  • avatar
    16 novembre 2018 à 5 05 27 112711
    Permalink

    Il faut que la France soit bien malade pour qu’elle en soit à se soumettre à chaque mandature davantage à de si patentés brochettes de dégénérés « aux ordres » demain sera assuré ment une bonne occasion de vérifier le pouls de ce qui fut jadis un pays sain.

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2018 à 5 05 28 112811
    Permalink

    Il faut que la France soit bien malade pour qu’elle en soit à se soumettre à chaque mandature davantage à de si patentées brochettes de dégénérés « aux ordres » demain sera assuré ment une bonne occasion de vérifier le pouls de ce qui fut jadis un pays sain.

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2018 à 7 07 08 110811
    Permalink

    C’est la pause-café avant le tournage en extérieur….. sortez-couverts et protégé, des autos et autres, grâce à un gilet de sauvetage jaune de sécurité ! Cela va être du gâteau donné au pouvoir qui se sucre… un peu, beaucoup, passionnément, à la folie (et sur notre dos).

    https://wp.me/p4Im0Q-2CS

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2018 à 12 12 43 114311
    Permalink

    Manifester! ..pfff!… reproduire les schémas habituels , descendre dans la rue et telle une meute sans organisation, défiler avec pancartes et banderoles, hier « bonnets rouges », aujourd’hui « gilets jaunes », demain ça sera en « short bleu » ou en « tongues » ??? Franchement, le commun des mortels se comporte bien tel qu’il a été conditionné par le système!
    Pendant la révolution française c’était avec des faux et des fourches, en 1968 avec des pavés, aujourd’hui c’est avec des « autorisations préfectorales », c’est a mourir de rire ! autrement dit, une manifestation orchestrée sur la forme par ceux là mêmes que l’on « combat » ! mais s’agit il d’un « combat »?
    Sun Tzu doit se remuer dans sa tombe! Bon nombre mériteraient de se cultiver un peu, et faire travailler leurs méninges! En effet , la meilleure arme pour mener un combat, ce sont les armes de l’adversaire retournées contre lui méme!
    Quelles sont les moyens de faire fonctionner les armes de notre société pour être opérationnelles ? l’énergie !
    Pétrole, gaz, charbon et électricité.
    Quelle énergie est la plus consommée?
    l’électricité!… presque 70 % par les ménages! données EDF !
    Qui a le pouvoir sur l’électricité ?…NOUS !
    Alors plutot que d’aller parader inutilement dans la rue, au risque de se prendre un PV ou un coup de matraque, coupons tous ensemble notre disjoncteur de sécurité de notre compteur le jour convenu, bien légalement chez soi, rallumons le tous ensemble a heure convenue… et là…. ça va picoter dans les centrales! Et on fera des économies!
    Moyen: faire circuler le message par sms à tous ses contacts téléphoniques, qui répercutent le sms à d’autres!..la chaine…. exponentielle!
    Si le président d’un pays peut appuyer sur le « bouton rouge » en cas de coup dur, et bien nous aussi!…

    Répondre
    • avatar
      16 novembre 2018 à 15 03 20 112011
      Permalink

      Très ingénieux! L’espace d’un instant je me suis pris à rêver d’un grand moment de civilisation.
      Le hic est que cela demande une formidable organisation préparatoire sur une relativement longue période de mise en place ainsi qu’un bon entraînement à la synchronisation de manière qu’à l’heure H (etc.).
      L’autre hic, est que vous ne disposerez jamais d’une telle masse de manœuvre tenue par une telle discipline; ni du minimum requis d’intelligence manœuvrière. Et en tout cas pas chez un peuple capable de produire une telle variété de vins fins et de fromages non-standardisés aux normes “Neuropéennes”.
      « Faire circuler le message par sms à tous ses contacts téléphoniques, qui répercutent le sms à d’autres!..la chaine…. exponentielle! » dites-vous? Cela sous-entend un mot d’ordre et une structure pyramidale – ne serait-ce que pour la détermination du QUAND et l’acheminement du mot d’ordre en temps voulu. Avec la surveillance (“Pour votre sécurité”) dont tous – sans exception aucune – nous sommes l’objet depuis qu’ “ON” s’applique à nous sidèrer avec des attentats-“Guignol” combien de temps s’écoulera-t-il – pensez-vous – entre la pression de votre index sur la touche « Entrée » et le coup de sonnette du premier Robocop en tenue de homard* à votre porte d’entrée?
      C’est pourquoi nous en sommes réduits à des méthodes d’hommes des cavernes… l’endurance en moins.
      Et encore… les hommes des cavernes n’avaient pas la chance de pouvoir s’émerveiller à suivre Michel Drucker (ou M’sieur Cireur Ânonnant ou même, plus divertissant encore, Bernard-en-rit-Lévy)** à la Tévé…
      Croyez-moi… laissez faire la nature… elle est impitoyable. Surtout aux éliminatoires. Et tant pis pour les mougeons… ils finiront en plats rituels.

      Les p’tites notes:

      * Et n’en veuillez pas trop au malheureux crustacé, si, pour vous protéger contre vos propres errements, ils vous traite au “tonfa”; il faut bien qu’il monte à la gamelle, le malheureux…
      ** Selon les “sensibilités” cul-turelles et les mètres-à-penser que les mougeons se choisissent…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *