Dans les figures de pierre

2015_02_26a

Ce visage souriant qui nous regarde du haut des ombres, bien au-dessus de la dernière pointe de nos cheveux terreux, est-il du théâtre ou bien des dieux ? Fou, roi, quelle est sa puissance ? Pourquoi son élégance moqueuse m’inquiète-t-elle ? Il est détendu, il sait ce que nous ne savons pas. Fantôme, esprit, ils est trop au large de ce que nous sommes ; ses intentions ne sont pas saisissables !

2015_02_26b

Celui-là pointe à ras du sol, et ne sourit plus. On a certainement voulu représenter qu’il voit plus que tout autre personnage puisque son troisième œil est ouvert. Mais voilà : lui me semble faible. Il regarde ce que je ne regarde pas, oui, il sait ce que je ne sais pas, oui encore, et il se prend très au sérieux mais il ne m’inquiète pas, non. Car il partage mon sort : il regarde de bas en haut.

2015_02_26c

Gredins en cintres, fariboles à pigeons, crottés zozos vous êtes au zoo, et l’on vous prend en photo. Ce n’est pas tout à fait la gloire. En plus, vous êtes inaudibles : votre clameur de hooligans est fauchée par le vent. Mais qui donc insultez-vous ? Je ne me sens pas concerné.

2015_02_26d

Ces enfants terribles font pleurer les grandes fontaines. Ils parlent d’un monde tellement disparu ; chaque goutte d’eau qui passe est comme une année filant sous leurs yeux si sérieux. Ils sont figés dans une splendeur fossile. Voilà les vrais fantômes. Entendez-vous leur musique ?

FIN

avatar

Allan Erwan Berger

Le grand point est d’avoir l’oeil sur tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *