Dérapages en mairies FN

OLIVIER CABANEL :

Il n’aura pas fallu longtemps pour assister aux premiers dérapages du Front National dans les mairies dont il s’est emparé, et de Hénin-Beaumont à Béziers, en passant par Mantes la Jolie, discrimination et autoritarisme de mauvais aloi ont fait leur apparition.

C’est Edwy Plenel qui a tiré le premier, faisant état des nouveaux discriminés, les musulmans, rappelant de bien mauvais souvenirs lorsque c’étaient, à la fin du 20ème siècle, les juifs qui l’étaient.

Atteinte à la culture, à la liberté du culte, suppression de subventions aux associations, dont la LDH (ligue des droits de l’homme) a été la première cible.

A Hénin Beaumont, Steeve Brivois, le nouveau maire FN a donc privé la LDH de son local, prenant comme argument que cette association avait clairement pris position contre le Front National.

Pour le nouvel élu, dès l’instant ou une association « s’immisce dans la vie municipale avec des a priori » « et qu’elle est politisée », elle ne peut prétendre d’après lui à profiter d’un local municipal et d’une subvention. lien

Steeve Brivois n’a manifestement jamais eu connaissance de la jolie phrase attribuée par erreur à Voltaire : « je ne partage pas vos idées, mais je me battrais jusqu’à la mort pour que vous puissiez les exprimer  ». lien

Si le maire FN poursuit sa logique, les syndicats marqués d’une couleur politique devraient donc prochainement perdre la possibilité d’avoir un local municipal.

A Mantes-la-Ville, Cyril Nauth, le nouveau maire FN, a privé de leur salle de prière l’association des musulmans, s’il faut en croire son président, Abdelazziz El Jouahari, alors que les Témoins de Jéhovah n’ont aucune difficulté à y pratiquer leur culte. lien

Le maire de Mantes-La-Ville semble donc ignorer les règles de la république laïque qui garanti, par sa loi de 1905, la liberté du culte, loi qui considère qu’il serait discriminatoire d’empêcher ces pratiques religieuses. lien

A Béziers, Robert Ménard, soutenu par le FN, est le nouveau maire, et il n’a pas attendu longtemps pour prendre des mesures, elles aussi, discriminatoires.

Il a décidé un couvre feu pour les enfants de moins de 13 ans non accompagnés, mesure qui pourrait être éventuellement acceptée, si elle ne visait pas certains secteurs de la ville, le centre ville et surtout le quartier de la Devèze, dans lequel la population de 8480 habitants est en majorité des personnes en difficulté d’emploi, et qui est considéré comme un quartier sensible et calme. lien

Les enfants y sont, d’après l’association CLCVAC « Consommation Logement Cadre de Vie Arc en Ciel » de toutes les couleurs. lien

Ces mineurs ne pourront donc « sans être accompagné d’une personne majeure, circuler de 23h à 6h dans un certain nombre de secteurs, délimités par l’arrêté (…) du 15 juin au 15 septembre, durant les weekends end et les périodes de vacances scolaires (…) en cas d’infraction ils seront reconduits à leur domicile ou au commissariat et seront passible d’une amende  ». lien

Pourtant, le lycée Jean-Moulin de Béziers avait organisé en avril une semaine sur le thème des 20 discriminations punies par la loi, mais manifestement le nouveau maire biterrois n’y a pas assisté. lien

Beaucaire, nouveau fief frontiste, était jumelée avec une petite ville Belge, Farcienne : le maire de cette commune a décidé de suspendre le jumelage faisant savoir que les valeurs du FN étaient incompatibles avec les valeurs républicaines qu’il défend, d’autant que l’objectif de ce jumelage était la lutte contre le racisme, contre l’exclusion, contre l’impérialisme et toute forme de discrimination, mais il tient toutefois à faire savoir aux beaucairois que les fraciennais restaient leurs amis, espérant les voir nombreux participer aux fêtes qui se tiennent au mois d’aout dans leur commune. lien

Dans un autre domaine, celui de la corrida, Claire Starozinski, présidente de l’Alliance, rappelle au nouveau maire qu’il avait prétendu que le FN était le seul parti à se prononcer en faveur de la cause animale, attend toujours le remplacement des corridas par des spectacles respectant l’intégrité des animaux. lien

Pourtant, Julien Sanchez, le nouveau maire a publié un communiqué stipulant que « les rencontre équestres, les courses camarguaises, les évènements avec taureaux dans les rues, les cent taureaux, les abrivados, les encierros, qui font la réputation de Beaucaire, sont maintenus  », ajoutant tout de même que la corrida pour laquelle « un contrat avait été signé » aura bien lieu, et assurant que ce sera la dernière sous son mandat. lien

Affaire à suivre donc…

A Fréjus, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour découvrir les premières discriminations : le nouveau maire FN David Rachline, à peine élu, souhaite faire annuler le projet de construction d’une mosquée en argumentant qu’il préfère faire passer en priorité le bien être des citoyens majoritaires avant celui d’une minorité.

Pourtant sa campagne était axée sur le bien être des citoyens de la ville assurant qu’il n’y aurait pas de stigmatisation des musulmans. lien   EN LIEU ET PLACE VEUILLEZ CLIQUER SUR  https://www.alnas.fr/actualite/politique/article/frejus-a-peine-elu-le-maire-fn

Pour faire bonne mesure, il a fait disparaitre le drapeau européen du fronton de sa mairie.

Au Luc en Provence, après avoir promis de réduire les couts de fonctionnement de la ville déjà endettée de 13 millions d’euros, dont il vient de devenir maire, Philippe de la Garde à décidé d’augmenter de 15% son indemnité, ainsi que celle de ses adjoints.

A Cogolin, non loin de là, le nouveau maire FN, Marc-Etienne Lansade a porté ses frais de représentation mensuelle à 1250 euros, et revalorisé son salaire de 14,42%. lien

A Villers-Cotterêts, le maire Frontiste Franck Briffaud a décidé de ne pas commémorer l’abolition de l’esclavage argumentant qu’il s’agit d’une « récupération politique ». vidéo

Une décision malvenue dans cette commune où est né Alexandre Dumas, lui-même descendant d’une esclave de Saint Domingue. lien

Ajoutons pour faire bonne mesure que dans plusieurs communes nouvellement frontistes, il n’a pas été possible aux citoyens d’assister, comme la loi le permet, au conseil municipal : à Mantes-la-Ville, le maire, prétextant qu’il ne s’agissait que d’une mesure de sécurité ponctuelle pour prévenir d’éventuelles perturbations, et à Hénin-Beaumont, l’accès au nouveau conseil municipal a été bloqué par un cordon de CRS. photo

A Hayange, Fabien Engelmann, manie le paradoxe : homosexuel contre le mariage gay, défenseur passionné des animaux mais pour la peine de mort, pour les commerçants à condition qu’ils ne vendent pas de kébab, il affirme haut et fort son islamophobie, affirmant qu’elle est dangereuse pour la démocratie, mais à sa défense, ça ne devrait être une surprise pour personne, puisque ce sont les éléments de sa campagne depuis le début. lien

Dans son autobiographie « du gauchisme au patriotisme  », il dénonce «  l’idéologie mahométane (…) sectaire, (…) en totale contradiction avec notre constitution  ».

C’est l’occasion de rappeler que Marine Le Pen a supprimé les menus halals dans les cantines des mairies FNlien

Pour l’instant, seulement 1 commune sur 10 échappe aux dérapages (lien) : Le Pontet, ville dans laquelle le festival off d’Avignon est sérieusement compromis, de nombreux artistes ayant renoncé à s’y produire. lien

Quant aux candidats de la « ligue du sud » proche du FN, ils n’ont pour l’instant pas fait parler d’eux. lien

On pourrait aussi évoquer le cas embarrassant pour le FN d’Eric Assad, élu au conseil municipal de Clermont Ferrand, dont l’on découvre qu’il a été inculpé d’homicide volontaire, et de tentative d’assassinat avant d’’etre déclaré irresponsable et interné plusieurs années en hôpital psychiatrique. lien

Il avait d’abord tenté de faire croire qu’il s’agissait d’un homonyme, avant de reconnaitre qu’il s’agissait bien de lui.

Quant aux condamnations des élus du FN, pour des motifs qui vont de la provocation à la haine raciale, à la contestation de l’existence de crime contre l’humanité, en passant par des propos sur l’inégalité des races, le détournement de fonds, la détention sans autorisation d’armes, l’usurpation de fonction, injures publiques, meurtre, proxénétisme, antisémitisme, favoritisme, agression, emploi fictif, trafic de drogue, fraude au RSA, fausses factures, diffamation, acte de torture sur un enfant, délit de fuite, vol à main armé, escroquerie, coups et blessures volontaires, captation d’héritage, banqueroute etc…, leur liste est longue, (lien), et alors que Marine Le Pen tente de se faire une virginité à bon compte en mettant dans le même sac l’UMP et le PS, elle devrait s’interroger sur le taux de condamnation des élus de son parti.

Si l’ensemble des élus français a un taux de condamnation moyen de 0,35%, celui du PS s’élève à 1,94%, celui de l’UMP s’élève à 3,12%, et celui du FN atteint le score peu envié de 15,68%. lien

Le mot de la fin revient à Jules Louis Rochedy, directeur du Front National Jeunesse : « il n’y a pas de vieux front national et de nouveau front national : ça c’est un truc de journalistes  ».

Voilà qui est dit…

Comme dit mon vieil ami africain : « je suis aveugle, mais on trouve toujours plus malheureux que soi…j’aurais pu être noir ».

L’image illustrant l’article vient de « vivianericard.unblog.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Marine, un pied dans la porte

Les cocus de la démocratie

Les comptes de fées du FN

Ces français que l’on aime

Roms, unique objet de leur ressentiment

Marine le Pen amène le pire

Ségo et Marine sont dans un bateau

L’UMP, la fin d’un leurre ?

Marine en eaux troubles

Les gagas de la Marine

Marine lève le voile

Un nouveau parti : le FNUMP

A découvrir : cet article

Un livre : « Marine le Pen amène le pire » édit. Golias, mars 2014

Une pensée sur “Dérapages en mairies FN

  • avatar
    11 mai 2014 à 20 08 09 05095
    Permalink

    Pour les gens de droite et d’extrême droite, la démocratie c’est l’absence de droits démocratiques et l’état de privilèges.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *