Différencier racisme et antisémitisme, c’est du racisme !

 

Par do :

Dis papa, c’est quoi le racisme ?

En France, quand un Arabe se fait casser la gueule, c’est normal, alors on n’en parle même pas. Mais quand c’est un Juif, c’est un scandale national et même le président en parle !

israeli_soldiers_pal_corpseSoldats israéliens prenant la pose pour un beau tableau de chasse
Cliquer sur la photo pour l’agrandir

Source :  http://mai68.org/spip/spip.php?article8271

Le pouvoir, en France, a dit qu’il allait se battre contre le racisme et l’antisémitisme. Mais, différencier ainsi l’antisémitisme du racisme, c’est considérer que l’antisémitisme mérite plus d’attention que les autres racismes. C’est donc en soi du racisme !

Et qu’on n’essaie même pas de me dire que les Juifs ont subi plus de racisme que les autres, car ce serait un gros mensonge :

  • Les cows-boys ont génocidé tous les Indiens pour voler leur territoire.
  • En 1830, la France a génocidé la moitié des Algériens.
  • Quant aux Noirs, et au commerce triangulaire, il suffit de songer que pour en capturer un vivant, il fallait en tuer cinq ! Et que pendant le voyage aux Amériques, il fallait en transporter cinq pour qu’il en arrive un.

Les juifs n’ont pas subit plus de racisme que les autres. Il n’y a donc absolument aucune excuse pour particulariser en soi le racisme antijuif en lui donnant un nom destiné à le distancier des autres formes de racismes. Dire qu’on va se battre « contre le racisme et l’antisémitisme » ne peut signifier qu’une chose : « Ils » vont faire une politique projuive. Normal, il s’agit du « peuple élu » !

En fait, c’est évidemment dans les classes dominantes que cela se joue. Ils ne font donc pas une politique projuive favorable aux juifs pauvres dont ils se foutent tout autant que des sales nègres, des bougnoules, ou des bohémiens ! ils font une politique destinée à favoriser au sein de la classe dominante sa fraction juive, dont l’idéologie est le sionisme. Idéologie qui devient par là-même celle de toute la bourgeoisie française.

L’anticommunisme, profession des sionistes (Livre introuvable d’URSS 1972)

Voici un petit livre, de moins de cent pages en gros caractères, qui nous vient en direct de l’ancienne Union Soviétique. Il a été écrit par N. Bolchakov et publié par Novosti en 1972. Il nous explique en particulier que le sionisme est l’idéologie de la classe dominante juive. Mais aussi, il dénonce les nombreuses compromissions du sionisme avec Hitler et les nazis ; et plein d’autres choses. Ce petit livre est Bourré de références prouvant ce qu’il raconte. Format PDF :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4974

Théorie du concept

« Racisme », « antisémitisme », certains diront que ce ne sont que des mots et que ça n’a aucune importance. Et bien si, c’est important. C’est très important. Voici la démonstration :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1701

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *