Égypte – Révolution du Nil – C’est une révolte antisioniste massive des Égyptiens qui mit Sissi au pouvoir

Le 15 juin 2013, le dictateur Morsi alors au pouvoir en Égypte, soutenu par les frères musulmans, lança un appel pour intervenir militairement en Syrie contre le régime antisioniste de Bachar el-Assad. C’est cet appel de Morsi qui provoqua quelques jours après une révolte massive des Égyptiens contre la dictature des frères musulmans. Et c’est cette révolte antisioniste des Égyptiens que le maréchal Sissi a soutenu. C’est ce soutien que l’Occident appela un « coup d’État » ! alors que, tout simplement, la fraction nassérienne de l’armée avait pris parti pour la troisième phase de la révolution du Nil.

Sisi-NasserSissi, le nouveau Nasser

C’est une révolte antisioniste massive des Égyptiens qui mit Sissi au pouvoir

http://mai68.org/spip/spip.php?article8640

Salut à toutes et à tous,

Immédiatement après la première phase de la révolution du Nil qui avait viré le dictateur Moubarak, et qui fut donc gagnée par la population, il y eut la deuxième phase où Morsi et les frères musulmans prirent le pouvoir. Cette deuxième phase fut une défaite pour la population, car les frères musulmans sont au service de l’impérialisme américano-sioniste :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2240

Obama avait d’ailleurs dépensé 25 milliards de dollars pour mettre les Frères Musulmans au pouvoir en Égypte :

http://mai68.org/spip/spip.php?article5551

Il faut savoir que la raison principale de la révolte massive des Égyptiens contre Morsi et les frères musulmans, c’est que Morsi avait appelé à soutenir militairement en Syrie la « rébellion » contre le régime antisioniste de Bachar el-Assad. Or les Égyptiens sont profondément antisionistes, et avaient pleine conscience que cette prétendue « rébellion » soit-disant « syrienne » était constituée pour l’essentiel de mercenaires islamistes au service de l’impérialisme occidental et de sa tête de pont au Moyen-Orient : Israël.

La révolte massive des Égytiens eut lieu environ deux semaines après cet appel de Morsi à participer à la « rébellion » contre Bachar. Et c’est cette révolte antisioniste des Égyptiens que Sissi a soutenu. C’est ce soutien que l’Occident appela un « coup d’État » alors que, tout simplement, la fraction nassérienne de l’armée avait pris le parti de la troisième phase de la révolution du Nil.

Bien à vous,
do
20 mars 2015
http://mai68.org/spip

Égypte – 27 juillet 2013 – Sissi est un admirateur de Nasser

Le 15 juin 2013 Morsi, soutenu par les frères musulmans, lança un appel pour intervenir militairement en Syrie contre le régime antisioniste de Bachar el-Assad :

http://mai68.org/spip/spip.php?article5611

C’est cet appel de Morsi qui provoqua quelques jours après une révolte massive des Égyptiens contre le dictateur Morsi. Une révolte encore plus massive que celle qui avait eu lieu contre Moubarak ! C’est là que j’écrivis l’article suivant :

VIVE LA RÉVOLUTION ÉGYPTIENNE :

http://mai68.org/spip/spip.php?article5482

Syrie – 8 novembre 2013 – Enfin des nouvelles et une analyse sérieuses (Vidéo Bassan Tahhan 25’56) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article6210

ÉGYPTE – 24 mai 2014 – Du colonel Gamal Abdel Nasser au Maréchal Abdel Fattah Al-Sissi :

http://mai68.org/spip/spip.php?article7281

Égypte – 20 avril 2014 – La position du Parti communiste Egyptien sur les élections présidentielles :

http://mai68.org/spip/spip.php?article7148

Les contradictions internes à l’armée égyptienne (par do) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article5560

3 pensées sur “Égypte – Révolution du Nil – C’est une révolte antisioniste massive des Égyptiens qui mit Sissi au pouvoir

  • avatar
    8 avril 2015 à 9 09 24 04244
    Permalink

    Sissi a déja trahi !

    Le 27 juillet 2013, je disais que « pour le moment, le camp de Sissi est le bon camp »

    Je disais aussi : « On verra bien par la suite… Comme je l’ai dit, les Birmans, en 1988, ont évacué 8 dictateurs en quelques mois. Dans quelques temps, on saura si Sissi est à évacuer ou pas. S’il s’agit d’un nouveau Nasser, il ne sera pas évacué par les masses égyptiennes. Ce sera ça, la vraie réponse. »

    Référence : http://mai68.org/spip/spip.php?article5612

    Malheusemement, il semble que sissi a déjà trahi la révolution, puisqu’il soutient l’Arabie Saoudite qui bombarde la révolution yéménite. Les Égyptiens, après avoir viré Moubarak, après avoir viré Morsi, vont devoir virer Sissi aussi !

    _____________________

    VIVE LA RÉVOLUTION ÉGYPTIENNE !

    http://mai68.org/spip/spip.php?article5482

    1 juillet 2013, par do

    Bonjour à toutes et à tous,

    Nous en sommes à la troisième phase de la révolution égyptienne. la première manche s’est déroulée contre le dictateur Moubarak, qui était aux ordres de l’impérialisme américano-sioniste. Elle a été gagnée par la révolution, c’est-à-dire par la population égyptienne; et Moubarak a été viré.

    La deuxième manche a été gagnée par l’impérialisme US qui a réussi à faire récupérer et donc momentanément vaincre la révolution du Nil par les Frères musulmans, qui sont au service de l’impérialisme anglo-saxon depuis leur fondation en Égypte par les services secrets anglais en 1928.

    Dans un premier temps, les Frères musulmans furent donc au service de l’impérialisme anglais, et le restèrent tant que celui-ci resta l’impérialisme dominant. Quand ce fut l’Amérique, c’est-à-dire la fille de l’Angleterre, qui se mit à dominer après la deuxième guerre mondiale, les frères musulmans furent naturellement au service de l’impérialisme US, qui les utilisa notamment contre Nasser.

    La population égyptienne n’est pas débile, et s’est rendue compte de l’arnaque des Frères musulmans ; aussi, se joue actuellement une troisième manche : la population égyptienne réussira-t-elle à virer les Frères musulmans du pouvoir ?

    Il faut savoir que lors de la tentative birmane de la révolution en 1988, les Birmans réussirent l’exploit de virer 8 dictateurs en quelques mois. Cependant, la révolution birmane échoua parce qu’elle attendait un Zorro qui prendrait le pouvoir à sa place. Il est indispensable, pour réussir la révolution, que la population s’auto-organise en coordination pour prendre directement elle-même le pouvoir ; sinon, ce sera à nouveau l’échec.

    Bien à vous,
    do
    1° juillet 2013
    http://mai68.org/spip

    Égypte – Révolution du Nil – Les Frères musulmans sont une carte entre les mains de la CIA :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article2240

    La tentative birmane de révolution en 1988 :

    http://mai68.org/ag/837.htm

    QU’EST-CE QU’UNE COORDINATION ?

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1081

    Répondre
  • avatar
    8 avril 2015 à 11 11 19 04194
    Permalink

    Sissi anti-sioniste ? même les ânes ne croiraient pas !

    Répondre
  • Ping :Égypte – Sissi se fait acheter, tombe dans un piège et trahit la révolution | Les 7 du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *