Exercice du jour : en quoi cette image est-elle antisémite ?

http://mai68.org/spip2/spip.php?article961

Voici l’image que la télévision française n’a pas voulu nous montrer. C’est celle que Gérard Filoche a montrée sur tweeter le 17 novembre 2017 à 22h18.

Du coup, la télévision a traité Filoche d’antisémite. Ce qu’il n’est pas, d’ailleurs, il a fait partie des dirigeants de la Ligue Communiste à l’époque où, d’après Alain Krivine lui-même, 90% d’entre eux étaient juifs.

Pour « prouver » que Filoche est antisémite, la télé a dit qu’il avait mis sur tweeter une image antisémite. Et n’a pas montré l’image, celle ci-dessus. Ce qui fait qu’on a pas eu la preuve que la télé a dit vrai.

Questions :

Pourquoi la télé n’a-t-elle donc pas montré l’image ? Cette image dit-elle une vérité que le bon peuple n’a pas à connaître ?

Le fait que l’antisémite Alain Soral l’a publié en février 2017 est-elle une preuve que cette image est antisémite ?

Si tel n’est pas le cas, en quoi cette image est-elle antisémite ? La télé aurait dû nous la montrer pour l’expliquer, pourquoi ne l’a-t-elle pas fait ?

Ce que je crois, c’est que Filoche est trop à gauche et donc trop gênant pour le pouvoir, et donc aussi pour le PS. et ça fait longtemps qu’ils cherchent à l’éliminer.

Il parait que Filoche a du coup retiré cette image, et il a eu tord !

Commentaire 1 :

Ça me rappelle quand on avait traité Martine Aubry d’antisémite sous prétexte qu’elle avait dit, en 2012, qu’Hollande était le candidat du système. Il était totalement ridicule de dire que Martine Aubry est antisémite. En plus, il s’est avéré qu’elle avait raison. Hollande s’est fait élire en prétendant : « Mon programme est socialiste » et une fois élu, il a fait la politique des patrons du système capitaliste.

Il était tout aussi ridicule de prétendre que Siné était antisémite sous prétexte qu’il avait dit que le fils Sarkozy s’était converti au judaïsme pour pouvoir épouser la fille Darti tout en concluant : « Il fera du chemin, ce petit ! »

Et maintenant que l’on veut éliminer Filoche, lui aussi se fait traiter d’antisémite sous un prétexte bidon.

Commentaire 2 :

Si tu veux savoir qui te dirige, demande-toi de qui tu as peur de dire du mal.

C’est clair, c’est la fraction juive de la bourgeoisie qui dirige la France.

France qui n’est plus qu’une colonie d’Israël depuis l’élection de Sarkozy en 2007.

Commentaire 3 :

Cette image peut malheureusement être interprétée comme allusive, à cause de sa bêtise … Il eut été plus intelligent de foutre Gattaz à la place de ce pauvre Attali qui n’est qu’un histrionique animateur du super marché mondial et pas un vrai patron …

Réponse 1 au commentaire 3 :

Gattaz, je ne connais même pas son visage. Tandis qu’Attali est bien plus représentatif, puisqu’il est toujours là à la télé à faire de la propagande.

Réponse à la réponse 1 au commentaire 3 :

Le jeu de con des fachos consiste à protéger la bourgeoisie nationale et à dévier la haine du prolétariat vers d’autres cibles ( l’Amérique, l’UE …) … En cas de crise très violente la bourgeoisie peut même jouer cette carte et sacrifier une de ses fractions ( les méchants financiers, bourgeois et petit bourgeois juifs = choix des nazis, pour sauver 80 % des bourgeois non juifs et moderniser l’appareil productif dans le cadre d’une économie de préparation de la guerre ).

Réponse 2 au commentaire 3 :

Ce qui est sûr, c’est que dans le manuel du petit sioniste il est écrit qu’une telle image doit à tout prix être interprétée comme antisémite

4 pensées sur “Exercice du jour : en quoi cette image est-elle antisémite ?

  • avatar
    23 novembre 2017 à 2 02 46 114611
    Permalink

    Et si on dressait une liste de ce qui est sémite dans ce merveilleux monde, on en finiraient peut-être avec cette outil : Anti libre expression !

    Répondre
  • avatar
    23 novembre 2017 à 4 04 53 115311
    Permalink

    Communiqué de presse de la Gauche démocratique et sociale

    Dans la nuit de vendredi 17 novembre à samedi 18 novembre, notre camarade Gérard Filoche a renvoyé par Tweeter une image puis l’a très vite retirée avec ses excuses. C’était un manque de vigilance et une erreur de taille : il n’avait vu que le premier plan de l’image, pas les drapeaux israélien et américain ni les personnages dans le fond. Ce photo-montage venu de la fachosphère antisémite est évidemment abject.

    Personne ne peut supposer une seconde que Gérard Filoche puisse partager ce que cette image recèle.

    Toute sa vie militante en témoigne. Il a analysé la tragédie des années 30. Il en a tiré des leçons pour toute sa vie politique en particulier la tragédie que constitue la division de la gauche lorsque la droite, l’extrême droite rêvent de casser les acquis des salariés.

    Il sait, avec Jean Jaurès, que « le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ».

    Gérard Filoche a participé à la création de SOS Racisme et a toujours combattu l’antisémitisme et le racisme. Il a combattu tout autant l’homophobie, s’est mobilisé pour les droits des femmes. Et son combat principal, c’est de mettre « le social au cœur » pour améliorer la vie de la majorité qui travaille, qui aspire à travailler ou qui veut profiter d’une retraite paisible.

    C’est un combat ici, en Europe et à l’échelle internationale. Il puise une partie de sa réflexion dans les expériences au Portugal, dans celle de Bernie Sanders aux USA ou de Jeremy Corbyn en Grande-Bretagne.

    Il réfléchit en permanence avec des syndicalistes de France et d’Europe pour élargir ce combat.

    C’est un socialiste authentique, unitaire, de gauche !

    Nous ne pouvons donc accepter un seul instant que sa négligence -coupable- serve de prétexte à une campagne de dénigrement de l’homme et des idées qu’il défend.

    Filoche dérange.

    Sans doute Filoche dérange-t-il : il dérange parce qu’il ose dénoncer haut et fort la politique thatchérienne de Macron et de ses soutiens. Il dérange parce qu’il s’en prend à ces financiers et patrons du CAC 40 et des multinationales qui cachent leur argent dans les paradis fiscaux.

    Macron est leur représentant et Filoche veut le démasquer, démontrer son illégitimité, son extrémisme néolibéral et rassembler pour imposer un autre partage des richesses. Il est le porte-parole des sans-voix. Et Macron et ses soutiens aimeraient le faire taire.

    Des dirigeants du Parti socialiste – aphone depuis la défaite électorale qu’il a subie en tournant le dos à ses propres engagements – retrouvent de la voix pour fustiger un de ses représentants.

    Rassemblement pour battre Macron

    Parlons du fond, parlons aux salariés, aux jeunes, aux retraités qui vont profondément souffrir de la politique mise en place à coups d’ordonnances. Obligeons Macron à reculer. Proposons une autre voie que la soumission à Macron, celle que devraient prendre toutes celles et tous ceux qui se disent de gauche : construire une alternative, à la fois à l’extrême-droite et à l’extrémisme néolibéral de Macron. Faisons grandir la mobilisation sur le social, la démocratie, la transition écologique…

    19 novembre 2017

    *La Gauche démocratique et sociale (GDS) est un réseau de militant.e.s de gauche regroupés autour de la revue Démocratie & Socialisme, dont Gérard Filoche est un des fondateurs.

    Répondre
    • avatar
      23 novembre 2017 à 8 08 23 112311
      Permalink

      Il n’avait pas vu les drapeaux américains et israélien… ainsi, d’après la Gauche Démocratique et sociale, quand on est contre l’impérialisme américano-sioniste, c’est qu’on est antisémite ?

      Curieux !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *