France – Contre le dictateur Hollande, la lutte commence à payer! Continuons le combat!

Au lendemain des nombreuses manifs contre le coup d’État du dictateur François Hollande, l’on nous apprend que ce ne sera plus l’exécutif qui décidera si un « terroriste » sera ou non déchu de la nationalité française, mais la justice.

France – 1 février 2016 – Contre la dictature voulue par Hollande, la lutte commence à payer ! Continuons le combat !

http://mai68.org/spip/spip.php?article10205

StopEtatUrgence-logo-RVB-1C’est certes un détail, une aiguille dans un monceau d’immondice ; mais, au lendemain des nombreuses manifs contre le coup d’État du dictateur François Hollande, l’on nous apprend que ce ne sera plus l’exécutif qui décidera si un « terroriste » sera ou non déchu de la nationalité française, mais la justice. Certes, c’est toujours l’exécutif qui décidera en lieu et place de la justice qui est un « terroriste » et qui ne l’est pas ; mais, il faut bien remarquer ce petit recul du dictateur Hollande qui redonne un peu de pouvoir à la justice.

Conclusion : La lutte paye ! Continuons le combat !

Liste des manifs du 30 janvier 2016 contre l’état d’urgence :

http://mai68.org/spip/spip.php?article10191

Sondo-mensonge – 31 janvier 2016 – D’après la télé au service du pouvoir, 80% des Français sont pour la dictature !

http://mai68.org/spip/spip.php?article10196

Au coup d’État permanent dénoncé par Mitterrand
succède l’État d’urgence permanent du dictateur Hollande

Malgré les nombreuses manifs du 30 janvier 2016 contre l’état d’urgence, ou plutôt à cause d’elles, la télévision continue sa propagande pour la dictature, en osant prétendre que 80% des Français approuvent Hollande, avec sa volonté de prolongation de l’état d’urgence et pour mettre celui-ci dans la constitution, avec la déchéance de nationalité pour de prétendus « terroristes », dont seul l’exécutif décidera s’ils le sont vraiment. Exit la Justice, si ça passe !

Mais si c’était vrai que 80% des Français approuvent Hollande, alors Hollande serait tellement bien vu en France, que personne au P’S’ n’aurait eu l’idée de faire des primaires pour les présidentielles 2017. Bien au contraire, la primaire, « C’est la seule voie pour la gauche afin de prévenir le naufrage que nous redoutons lors de l’élection présidentielle de 2017. » disent les socialos qui demandent une primaire, et plus de trois quarts des sympathisants de gauche (78%) se disent favorables à la tenue d’une primaire de la gauche et des écologistes.

Conclusion : on nous ment une fois de plus et les Français désapprouvent en réalité Hollande et son coup d’État contre la constitution.

Et, qu’on ne me dise pas que si Hollande est aussi mal vu, c’est pour d’autres raisons que son exploitation éhontée du spectacle de terrorisme qui a envahi la France depuis le 7 janvier 2015, et qui s’est énormément renforcé après le 13 novembre 2015 ; car toute l’image de Hollande auprès du public est basée sur ledit spectacle qui, bien entendu, n’aurait jamais été mis en scène si Hollande avait été aimé. D’ailleurs le 13 novembre n’aurait jamais eu lieu si le 7 janvier avait suffit à établir une bonne image bien stable de Hollande dans le spectacle.

Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’autres raisons de détester la politique du dictateur Hollande, je dis que celle concernant le terrorisme afin de justifier un coup d’État est la principale, puisqu’elle remplit à elle seule l’essentiel des journaux télévisés. Et si les gens aimaient son spectacle terroriste, alors ils aimeraient tout aussi bien Hollande ; seulement voilà, ils lui trouvent, au moins inconsciemment, une mauvaise odeur, une odeur de dictateur !

Il reste à rendre la honte plus honteuse encore en la livrant à la publicité : il faut démontrer publiquement en manifs qu’Hollande est un dictateur, afin que tout le monde le qualifie ainsi.

La séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire est le principe même de la république française ! La séparation des pouvoirs est censée empêcher l’arrivée d’une dictature qui, par définition, s’attribuerait tous les pouvoirs. Justement, avec sa loi renseignement et avec son état d’urgence permanent, Hollande vise à s’approprier tous les pouvoirs :

http://mai68.org/spip/spip.php?article10115

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *