Nicolas Hulot est pro-nucléaire

Les automobiles électriques sont des bagnoles nucléaires !

http://mai68.org/spip2/spip.php?article488

Bonjour à toutes et à tous,

Nicolas Hulot se fout complètement de notre gueule en prétendant vouloir simultanément réduire la part du nucléaire dans la production électrique française et imposer les automobiles électriques.

En effet, plus il y aura de bagnoles électriques, et plus on aura besoin de beaucoup d’électricité. Et la seule façon d’en produire beaucoup, c’est d’augmenter le nombre de réacteurs nucléaire.

En pratique, une bagnole électrique fonctionne au nucléaire.

En fait, pour Hulot, ce qui compte, c’est de diminuer le taux de carbone dans l’air pour limiter le réchauffement climatique. Et, à ce sujet, je rappelle que presque tous les prétendus écolos élus avaient voté en 2009, à Copenhague, pour le nucléaire sous prétexte de diminuer l’effet de serre.

Notons aussi que le prétendu écolo Hulot n’a pas moufté quand le pouvoir a dit qu’il allait faire fonctionner l’EPR de Flamanville avec une cuve dont le couvercle et le fond sont tous deux dangereux.

Donc Hulot, non seulement accepte le réacteur nucléaire de Flamanville, mais il l’accepte tout en sachant qu’il est dangereux.

La conclusion qui s’impose c’est qu’Hulot est pro-nucléaire et qu’il ment quand il prétend vouloir diminuer la part du nucléaire dans la production d’électricité en France !

Bien à vous,
do
7 juillet 2017, en France macronisée
http://mai68.org/spip2

Post-scriptum : je rappelle que, même s’ils n’osent pas le dire, beaucoup de pauvres sont pour le réchauffement climatique parce que ça leur fait des économies de chauffage. Je rappelle qu’il y a toujours des SDF. Et je rappelle que pendant le court réchauffement climatique au moyen-âge, la France s’était enrichie, car elle était très paysanne et que la nature est bien plus luxuriante aux tropiques et à l’équateur que dans les zones froides. Oui, je sais, le réchauffement climatique imposera un énorme déplacement de population à cause de la montée des mers, et je sais que les racistes refuseront d’accueillir ces personnes et préfèreront transformer les mers en cimetières !

____________________________________

Hulot « espère » tenir l’objectif de 2025 sur le nucléaire

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN19R1D5-OFRTP

Jeudi 6 juillet 2017 13h12

PARIS (Reuters) – La réduction à 50% de la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025 reste un « objectif » pour la France, a déclaré jeudi le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, qui « espère » l’atteindre.

Interrogé lors de la présentation de son plan d’action pour le climat, il n’a cependant pas donné de précision sur les moyens d’y parvenir.

« (La date de) 2025, c’est un objectif et j’espère qu’on le tiendra », a-t-il dit. « Mon souhait, c’est d’engager des trajectoires et des dynamiques irréversibles (…) dont je sais qu’une fois qu’elles sont parties, elles s’accélèrent d’elles-mêmes. »

L’objectif de ramener à 50% la part du nucléaire figure dans la loi de transition énergétique adoptée en 2015, durant le quinquennat précédent.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

_________________________________

Preuve que Michèle Rivasi, Yannick Jadot et Cohn-Bendit ont voté pour le nucléaire au parlement européen

http://mai68.org/spip/spip.php?article2400

Daniel Cohn-Bendit, Éva Joly, Yannick Jadot, Michèle Rivasi, Europe-Écologie et les Verts ; et même Corine Lepage ! Ont voté le 25 novembre 2009 pour le nucléaire au parlement européen, à l’époque du sommet de Copenhague sur le changement climatique. Voici une méthode facile pour le vérifier vous-mêmes sur les sites officiels de l’Union Européenne.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

_____________________________

Nucléaire – 26 juin 2017 – Hulot autorisera-t-il l’EPR de Flamanville malgré son couvercle défectueux ?

http://mai68.org/spip2/spip.php?article454

Le couvercle de la cuve du réacteur nucléaire EPR de Flamanville ne pourra pas rester en service au-delà de « quelques années » en l’absence de contrôles dont EDF n’a pas démontré la faisabilité, selon un rapport de l’ASN. /Photo d’archives/REUTERS/Benoit Tessier/File Photo

Le couvercle de la cuve du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) ne pourra pas rester en service au-delà de « quelques années » en l’absence de contrôles dont EDF n’a pas démontré la faisabilité, selon un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire.

L’ASN avait exigé une série de contrôles après l’annonce en 2015 d’une trop forte concentration en carbone dans certaines zones du couvercle et du fond de la cuve de l’EPR, qui risquait de compromettre sa résistance.

La mise en service de ce réacteur est tout de même prévue pour fin 2018 !

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *