Grèce : la magie de Noël.

Mardi 11 décembre 2012 :

Comment la Grèce efface 20 milliards de dette comme par magie.

Afin de rendre soutenable la charge de sa dette, la Grèce a racheté un gros paquet de ses propres obligations aux investisseurs privés qui les détenaient. Et comme elle n’avait pas d’argent pour le faire, c’est l’Europe qui a avancé la somme. Explications..

Dialogue entre les contribuables européens et la Grèce :

Les contribuables européens : Bonjour, la Grèce. Tu vas bien ?

La Grèce : Tout va bien. La magie continue.

Les contribuables européens : Quelle magie ?

La Grèce : Ben, il faut que je rembourse mes 300,807 milliards d’euros de dette. Mais comme je suis incapable de rembourser, c’est vous qui allez payer. C’est ça, la magie.

Les contribuables européens : Mais … mais … mais nous aussi, nous sommes surendettés.

La Grèce : Oui, mais moi, je suis ultra-hyper-mega-endettée. Tandis que vous, vous êtes seulement surendettés. Donc il reste de la marge.

Les contribuables européens : Et nous, quand nous serons devenus ultra-hyper-mega-endettés, qu’est-ce qui va nous arriver ?

La Grèce : Rien : il ne peut rien vous arriver. L’euro vous protège.

Les contribuables européens : Ah oui, c’est vrai. L’euro nous protège. Et l’euro nous enrichit.

La Grèce : L’euro nous enrichit tous. C’est ça, la magie de Noël. Joyeux Noël, les contribuables européens !

Les contribuables européens : L’euro nous protège. L’euro nous enrichit tous. Joyeux Noël, la Grèce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *