Hassan Diab est-il aussi coupable de l’attentat de la rue Copernic, que les Irlandais de vincennes de celui de la rue des Rosiers ?

Par do : vu l’accusation complètement bidon, faites deux ans après l’attentat « antisémite » de la rue Copernic, contre les « Irlandais de Vincennes » au sujet de l’attentat lui aussi « antisémite » de la rue des Rosiers, où les flics avaient fabriqué de fausses preuves sur ordre de l’Élysée, on est en droit de se demander si ces attentats, celui de la rue Copernic comme celui de la rue des rosiers, n’ont pas tout simplement été commandités par l’État lui-même, comme c’était courant à l’époque. Voir l’attentat à la fête de la bière en Allemagne, voir l’attentat de la gare de Bologne, etc.

IMG_7253.jpgHassan Diab avec sa femme Rania Tfaily et sa fille Jena

(Cliquer sur l’image pour l’agrandir)

http://mai68.org/spip/spip.php?article8192

Tout d’abord, si les preuves contre Hassan Diab se limitent à des « études » graphologiques, alors cela rappelle furieusement l’affaire Dreyfus.

Ensuite, vu l’accusation complètement bidon, faites deux ans après l’attentat « antisémite » de la rue Copernic, contre les « Irlandais de Vincennes » au sujet de l’attentat lui aussi « antisémite » de la rue des Rosiers, où les flics avaient fabriqué de fausses preuves sur ordre de l’Élysée, on est en droit de se demander si ces attentats, celui de la rue Copernic comme celui de la rue des rosiers, n’ont pas tout simplement été commandités par l’État lui-même, comme c’était courant à l’époque. Voir l’attentat à la fête de la bière en Allemagne, voir l’attentat de la gare de Bologne, etc.

Sachant aussi qu’il a été prouvé que le Mossad (service Secret israélien) avait déjà commis des attentats « antisémites » dans divers pays, notamment en Iran, pour pousser les juifs à faire leur alliah (déménager en Israël pour voler les terres des Palestiniens et entrer dans l’armée israélienne pour tuer du Palestinien),

Se souvenant du Rabin Fari qui fut accusé de s’être donné un coup de couteau à lui-même afin d’accuser les Arabes « antisémites », se souvenant d’Axel Moïse qui fut condamné pour s’être envoyé à lui-même des lettres « antisémites », et se souvenant de l’affaire du RER D, où il s’agissait là aussi de faux antisémitisme, pourtant montée en épingle de façon à servir les intérêts d’Israël,

On peut sérieusement se poser des questions. Les attentats de la rue Copernic, et celui de la rue des Rosiers n’auraient-ils pas tous deux été commis par les services secrets français à la demande du Mossad, ou par le Mossad avec l’accord au moins tacite de l’État français ?

Bien sûr, il fallait trouver des coupables :

Dans le cas de la rue des Rosiers, on s’était dit que des « terroristes » irlandais feraient l’affaire, et de fausses preuves furent fabriquées contre eux. Serait-ce la même chose pour ce pauvre Hassan Diab sous prétexte qu’il serait membre du FPLP (Front Populaire de Libération de la palestine) ?


Hassan Diab mis en examen pour l’attentat de la rue Copernic

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN0IZ0C620141115?sp=true

Samedi 15 novembre 2014 17h48

PARIS (Reuters) – Le principal suspect dans l’enquête sur l’attentat antisémite de la rue Copernic, qui a fait quatre morts en octobre 1980 à Paris, a été mis en examen samedi par un juge antiterroriste et placé en détention provisoire, a-t-on appris de source judiciaire.

Hassan Diab, ancien professeur de sociologie d’Ottawa, nie les faits qui lui sont reprochés.

Il a été mis en examen pour assassinats, tentatives d’assassinats et destruction volontaire en bande organisée de biens appartenant à autrui par l’effet d’une substance explosive ou incendiaire, a-t-on précisé de source judiciaire.

« Mon client proteste de son innocence. Il l’a toujours fait, il continuera à le faire », a dit son avocat, Me Stéphane Bonifassi, à Reuters.

Le Libano-Canadien avait été arrêté en novembre 2008 au Canada en vertu d’un mandat d’arrêt international délivré par le juge Marc Trévidic, chargé de cette enquête.

En première instance, la justice canadienne avait accepté son extradition, mais celle-ci avait été bloquée par des recours de l’intéressé, qui vivait libre sous un contrôle judiciaire strict.

L’extradition a finalement été rendue possible jeudi, trente-quatre ans après les faits, à la suite du refus de la Cour suprême canadienne de se saisir de son dossier.

Chef présumé du commando ayant perpétré l’attentat, Hassan Diab a été identifié en 1999 grâce au fichier du Front populaire de libération de la Palestine-Opérations spéciales (FPLP-OS), auquel il aurait appartenu.

Dans des interviews accordées à la presse française en 2007, il a nié être la personne recherchée, se disant victime d’une homonymie, son nom de famille étant très répandu au Liban.

Il est soupçonné d’avoir confectionné et posé la bombe placée dans la sacoche d’une moto peu avant la sortie de la synagogue de la rue Copernic, le vendredi 3 octobre 1980.

(Chine Labbé, édité par Jean-Philippe Lefief)

L’affaire des Irlandais de Vincennes :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8191

Ariel Sharon – 1982 – « je ferai tout ce que je pourrai pour accroître l’antisémitisme ! »

Ariel Sharon en 1982 : « Même aujourd’hui je me porte volontaire pour faire ce sale travail pour Israël, de tuer autant d’Arabes qu’il est nécessaire, de les déporter, de les expulser, de les brûler, de faire que le monde entier nous haïsse, de tirer le tapis de dessous les pieds des Juifs de la diaspora, ce qui les forcera à courir vers nous en pleurant. Même s’il faut faire sauter une ou deux synagogues par-ci par-là, cela m’est égal. Et cela m’est égal aussi si une fois le travail fait, vous me mettez devant un tribunal de Nuremberg puis me jetez en prison à vie. Pendez-moi même, si vous voulez, comme criminel de guerre. » … « Ainsi je suis un anti-sémite ? Parfait ! » … « je ferai tout ce que je pourrai pour accroître l’antisémitisme »

Article complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article6549

Vidéo extraite du film passé sur Arte intitulé « attentat à la fête de la bière » :

http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/canada-le-terrorisme-commandite-par-letat-et-le-pretendu-loup-solitaire-videos/

Les Brigades Rouges étaient manipulées par les Services Secrets italiens. Vidéo-preuve LCP de 54 mn :

http://mai68.org/spip/spip.php?article983

Coluche dénonce la manipulation étatique lors de l’attentat de la gare de Bologne :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4899

(En 1986, Coluche dénonce les manipulations du terrorisme par l’État… Et meurt peu après !)

Terrorisme d’État sous faux drapeau, esquisse d’une bibliographie :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1053

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *