HEUREUSEMENT QU’IL Y A DES RICHES POUR…

Recherche menée par Robert Gil

richeL’industrie du luxe est en plein essor, rien d’étonnant à cela, vu que les riches voient leur fortune augmenter exponentiellement, et que leur coffre et leurs comptes dans les paradis fiscaux débordent, il faut bien dépenser un peu. Pendant ce temps des millions de jeunes de moins de 25 ans, diplômés ou pas, cherchent désespérément un emploi. Des millions de familles n’arrivent pas à joindre les deux bouts…

Cet été le magazine Challenges a publié un scoop : « Les riches sont de plus en plus riches, la fortune totale des 500 Français les plus riches a progressé de presque 25 % en un an. » En 2013, les 500 plus grosses fortunes françaises cumulent un patrimoine de 330 milliards d’euros. Le « Number One » est Bernard Arnault, patron de LVMH, avec une fortune de 24,3 milliards d’euros, soit 162.000 fois le patrimoine médian français. En dixième position, le fondateur de l’opérateur Free, Xavier Niel, entré dans le classement des 500 plus grandes fortunes de France en 2003 avec 80 millions d’euros et qui pèse actuellement plus de 70 fois plus (5,9 milliards). Et à l’autre bout de la chaine, la pauvreté progresse également. Ce qui n’a rien d’étonnant, si sur la table vous avez un gros gâteau et que des « goinfres » en prennent les trois quarts, il en restera très peu pour les autres.

Ce qui est étonnant c’est que « les autres » plutôt que de se rebeller et reprendre la partie du gâteau aux « goinfres » qui de toutes façons n’arrivent pas à tout manger, préfèrent se disputer entre eux pour se partager les miettes !

L’industrie du luxe est en plein essor, rien d’étonnant à cela, vu que les riches voient leur fortune augmenter exponentiellement, et que leur coffre et leurs comptes dans les paradis fiscaux débordent, il faut bien dépenser un peu. Alors, ils créent des marques et des gadgets hors de prix pour le commun des mortels et n’hésitent pas à payer des sommes folles (pour le citoyen lambda) afin d’acquérir une montre, une robe, une voiture ou un appartement… on passe le temps et son argent comme on peut.

Et ceux qui disent que le luxe crée des emplois, il faudrait faire le ratio pour savoir combien de licenciements, de fermetures d’usines, de délocalisations il a fallu pour que l’industrie du luxe connaisse un tel essor ! Encore une façon de concentrer la richesse entre les mains de gens de « bonne famille », de vivre « bling-bling » et de faire la une de la presse people…qui d’ailleurs leur appartient aussi, et ils vous remercient de l’acheter !

Remarquons au passage que l’idée d’améliorer le sort de leurs semblables ne leur effleure même pas l’esprit, alors que près de trois millions d’enfants vivent dans des familles pauvres, que le nombre de SDF explose jour après jour, que nombreux sont ceux qui ne mangent pas à leur faim et n’arrivent pas à se soigner. C’est vrai que pour eux, les pauvres ne sont pas parti de leur monde, et après on voudrait que l’on soit tous unis derrière un même drapeau et vibrer pour la « patrie », mais nous n’avons pas les mêmes intérêts, encore une chimère pour nous maintenir dans l’illusion de notre devise « liberté-égalité-fraternité ».

Pendant ce temps des millions de jeunes de moins de 25 ans, diplômés ou pas, cherchent désespérément un emploi. Des millions de familles n’arrivent pas à joindre les deux bouts, les suicides et le stress deviennent monnaie courante et le harcèlement un mode de management ! Et après on s’étonne de la montée de la délinquance, de la désespérance, de la violence, des commerces parallèles, du marché noir, du travail au black, etc. … Le système capitaliste, présenté comme indépassable par nos dirigeants est en train de sacrifier des sociétés entières sur l’autel des profits. Cependant, pendant que l’on demande des sacrifices à la majorité, une minorité de petits malins (ceux qui tirent les manettes et tentent de nous faire avaler des couleuvres) s’enrichissent honteusement, et sans pudeur.

À cela, une explication, plus vous êtes en haut de la pyramide, moins votre richesse provient de vos revenus. Les 3500 méga riches doivent leur position à leur patrimoine, pour les deux tiers : or, en France, les revenus du capital (revenus de capitaux mobiliers et fonciers, plus-values…) ont non seulement augmenté plus vite que les revenus du travail, mais ils sont moins imposés ! C’est cela le libéralisme !

Alors qu’en 1985, les restos du cœur distribuaient 8,5 millions de repas, aujourd’hui ils en distribuent 130 millions, c’est un marché en pleine explosion, nul doute qu’un jour ou l’autre nos supers riches vont s’y intéresser de prés. Les restos du cœur seront « privatisés » et l’État versera de royales subventions à ses généreux propriétaires. Et la matière première est inépuisable, vu que les pauvres, ils en fabriquent à tour de bras. On vit une époque formidable !

« Si tu veux gagner ta vie travaille, si tu veux devenir riche, arrêtes de travailler, et fait autre chose »…PAPILLOTE

3 pensées sur “HEUREUSEMENT QU’IL Y A DES RICHES POUR…

  • avatar
    13 octobre 2019 à 5 05 43 104310
    Permalink

    Oui, les gilets jaunes se trompent de cibles, ils ne savent pas que c’est de ces  »riches » que viennent leurs problème.

    Répondre
  • avatar
    13 octobre 2019 à 20 08 22 102210
    Permalink

    Sur ce sujet de la richesse personnelle, Je crois que si le marxisme s’est opposé aux classes sociales, à l’accumulation du capital, à l’exploitation massive des travailleurs par des élites capitalistes, à l’abolition de la propriété privée, il l’a fait dans une perspective humaine, sociale, radicale, scientifique, se voulant rationaliste et un peu idéaliste aussi, et ce fut historiquement la toute première fois et philosophiquement parlant qu’on a décortiqué l’histoire à travers les classes sociales et les moyens de production, sous la forme d’un projet révolutionnaire prolétarien, qui a constitué beaucoup plus une salve critique et cinglante de la part de Marx et Engels à l’encontre de la société capitaliste et industrielle cauchemardesque de l’époque, et au libéralisme en général, que ce projet communiste ne fut en réalité une solution complète, réaliste, avec la vision a long terme pour autant, et un projet détaillé autant que fut la critique du modèle capitaliste en général, car à mon humble avis, la notion de  »dictature du prolétariat » par exemple et ce postulat pour ce parti communiste, et de manière assez surprenante, n’ont pas été assez élaborés, travaillés, adaptés ou projetée dans la réalité…. d’ou la porte ouverte aux interprétations de type radical et aux dérives aussi durant le siècle dernier, et leurs conséquences à travers ce modèle de  »l’économie planifiée » ou soviétique qui ne fut au final rien d’autre qu’une autre forme de dictature capitaliste, bureaucratique, militaire, industrielle concentrée aux mains de l’état et d’un appareil qui a tout centralisé et remis aux mains des apparatchiks, et ne manifesta pas moins de cruauté envers les masses que le modèle capitaliste auquel il s’oppose !

    Les communistes pourront donc me lyncher en  »osant », dire cela, me qualifier d’ignare qui n’a rien compris s’ils veulent, et me crucifier sur l’autel si ça leur chante…mais je leur répond que le Marx que moi j’ai admiré, aurait été le premier à retourner sa veste, et vous botter le cul pour avoir transformé son rêve en cauchemar… ! d’ailleurs, il aurait fallu que Marx et Engels vivent au moins un siècle et demi pour voir de leurs propres yeux ce que leur postulat est devenu, et j’aurais souhaité qu’ils vivent autant en effet, afin qu’ils se penchent eux même sur ces difficultés et puissent apporter les ajustements autant sur le plan philosophique, que scientifique que théorique du fonctionnement d’une société communiste qui soit juste et réaliste ! et ne pas stagner comme on fait encore sur le concept de révolution prolétaire radicale pour ne rien savoir de ce qu’on en fera après !

    Donc c’est sans vouloir m’opposer à l’esprit critique et excellent de Karl Marx ou d’Engels que je dirais qu’on aurait pu trouver d’autres moyens ou solutions pour mieux rémunérer la valeur travail, pour redéfinir les classes sociales et les transformer de classes radicales comme aujourd’hui (richesse mirobolante vs misère désolante) et pourquoi pas les maintenir même dans un milieu qui soit rationnel et réaliste… pour la simple raison qu’on ne pourra jamais éradiquer ou prétendre à bannir des notions aussi basiques que le mérite individuel, le talent, l’effort et l’intégrité versus la paresse, l’improductivité, la tricherie et l’escroquerie de certains ou de beaucoup, et le devoir de rémunérer ou récompenser les plus méritants, et sans forcément imaginer que sous prétexte qu’on doive le faire pour le bien commun, on abolirait totalement les avantages que les plus méritants auraient droit !

    Si le commerce, les arts et métiers et les disciplines scientifiques dans leur rapport au mérite et à l’intégrité sont aussi incontournables qu’inévitables dans la société humaine et le seront à jamais, l’accumulation de richesse ou de capital qu’ils procurent à leurs auteurs, ne sont pas condamnables à partir du moment que ces capitaux et richesses ne servent pas à exploiter et se servir des autres ou à déboucher nécessairement sur une classe bourgeoise trop distincte de la base ouvrière ! car si on érigeait une loi par exemple d’accorder 10% du capital au détenteur du capital ou celui du savoir faire, et partager équitablement le reste 90% des parts entre ouvriers et travailleurs selon leurs rôles dans l’entreprise, on finirait pas avec des classes sociales si disparates qu’on a aujourd’hui ! et de même à l’échelle industrielle, si on érigeait une lois similaire qui accorde 10% maximum des parts d’un projet industriel immense aux détenteurs de l’idée, ou les experts qui permettraient à cette industrie de fleurir, on pourrait partager le reste du capital entre ouvriers et allouer une bonne part à l’état qu’on voudrait lui équitable et bien contrôlé par le biais d’autres lois ! et donc, un communisme graduel, humain, social, scientifique, équitable et intelligent ne sera pas inaccessible autant que l’est le communisme mal défini encore de révolution prolétarienne dont on a pas la moindre idée ce qu,on en fera une fois le stade de révolution accompli !

    Les riches sont là pour durer aussi longtemps que durera l’humanité pour toutes sortes de considérations élitistes aussi bien intègres que non, aussi bien justes et justifiées que non, etc, alors pourquoi ne pas utiliser ce capital marxiste justement pour redéfinir ce qu’un communisme réaliste et humain peut concrètement apporter à l’humanité, au lieu de stagner dans la radicalité du discours d’un communisme rigide et caricatural, alors qu’on peut très bien parler d’économie planifiée et la bâtir concrètement sur un modèle plus humain, plus naturel et plus responsable et plus intègre !

    En excluant les riches fortunés que produit le libéralisme sauvage, des riches qui le soient devenu grâce à leur labeur et sans exploiter personne ça existe aussi ! le marchand orthodoxe ou l’artisan talentueux ou le médecin intègre ou le cadre hyper responsable et consciencieux ou l’ingénieur engagé et bosseur ou l’agriculteur se tuant à la tâche qui soient totalement dévoués à leur travail, leur métier, toute leur vie, sont debout à 5 heures du mat, font de longues heures, ne s’accordent que très peu de vacances, ne courent pas après la richesse ou le surclassement social, mais veulent nourir leur famille et inculquer des valeurs de travail et de mérite à leurs enfants, se retrouvent le plus souvent à la fin de leur vie avec un capital ou un patrimoine significatif qu’ils n’ont pas volé à personne ! contrairement à leurs homologues dans tous ces métiers là qui pratiquent l’escroquerie et s’enrichissent impunément et illégalement grâce à leur savoir faire ! et donc, serait-il si impossible d’imaginer un système communiste qui soit ainsi, et qui ne trahit en rien les idéaux de marx, et débouche au final sur une société sans classes sociales aussi disparates que celles qu’on voit autour de nous ? je crois bien que non, ce système est totalement possible !

    et d’ailleurs les critiques les plus virulents mais intègres du communisme ne sont en désaccord avec ce dernier que sur ces notions de rétribution du mérite, ou celles de la gestion et l’administration d’un système qui soit plus juste, et la définition de ses concepts, et ce ne sont pas forcément des adorateurs du libéralisme ou du capitalisme ou prisonniers du dogme et de l’idéologie pour autant !

    et si vous prenez tous ces mouvements communistes et révolutionnaires partout sur la planète et les confrontez à la réalité de comment justement rendre le communisme humain et opérationnel sans tomber dans la dictature tout comme le capitalisme le fait, ils se rueraient tous sur vous pour vous donner des leçons théoriques sur le communisme du model soviétique, sur des concepts aussi abstraits que  »dictature du prolétariat », et sur tous ces concepts développés par le marxisme léninisme, qui nous condamnent à tourner en rond !

    d’accord, il y a baisse tendancielle de profit, crise majeure, risque de guerre totale, faillite du capitalisme…et on devrait faire la révolution et on la fera….etc Mais ensuite on fait quoi ?! on reprend des modèles soviétiques ou chinois et on les reproduit sous la dictature !? on encore, on determine que le futur de l’humanité c’est de faire une guerre perpétuelle et sans fin, éternelle au capitalisme par les appels révolutionnaires et les discours et on tourne en rond pour encore des siècles jusqu’à l’émergence d’un autre Marx qui nous corrige historiquement et nous ajuste en fonction des données de son environnement dans ce futur lointain ?!

    Bref, on est pas sorti de l’auberge ! et avec l’explosion démographique qu’on vit et qui s’annonce encore pire, nous avons lamentablement failli en tant que société humaine à définir notre future et le rendre plus serein… et ce ne sont pas les guerres ou batailles idéologiques éternelles qui vont nous permettre de régler quoi que ce soit ! d’autant que Marx s’il vivait à notre époque, je crois qu’il se serait retiré dans une île déserte, aurait démissionné, et aurait écrit un gros volume sur tous ces idiots qui soit continuent de perpétrer le capitalisme libéralisme sauvage, soit se réclament de lui ou de sa pensée ou philosophie ! :)))

    Répondre
  • avatar
    13 octobre 2019 à 22 10 26 102610
    Permalink

    d’ailleurs, si Marx et Engels étaient mes voisins aujourd’hui, ou si je les rencontrais dans une ruelle de Montréal la nuit, je les aurait invité à prendre un bon verre, un cognac ou un bon scotch, et je leur ai raconté tout ce qui s’est passé depuis, et dans quelle merde on se retrouve aujourd’hui ! je leur aurait dit combien j’admirait leur personnes, leur idées et l’excellence de la critique qu’ils ont fait du capitalisme, mais je les aurait invité à repenser concrètement et de manière réaliste une alternative communiste qui tienne compte des réalités et spécificités des sociétés humaines, surtout à l’ère moderne, de l’explosion démographique et des guerres et autres plaies qui affectent notre monde !

    et je crois bien que ce vieux barbu de Marx lèverait son verre à mon idée, me donnerait une tape sur l’épaule et m’aurait dit :  »t’as raison mon cher… je ne me doutais pas une seconde qu’on en soit arrivé là, et je vais me remettre au boulot tout de suite ! et à la tienne » :))) pendant qu’Engels, aurait probablement tapé si fort sur la table, aurait demandé toute la bouteille au barman, et en avalant une tablette d’aspirine pour calmer ses maux de tête ! :)))

     » habibi Marx, on va pas permettre qu’on dilapide ton héritage, ou travestir tes objectifs, et continuer de tourner en rond comme on fait encore ! ni qu’on va continuer d’armer de pauvres enfants et des combattants tiers mondistes en ton nom, pour résister au capitalisme, pendant que la gauche, les socialistes de tout poils et autres communistes bourgeois se la coulent douce et font des discours à la con ! Yallah habibi, c’est le moment de leur répondre à tous ces enfoirés et faux cul, qu’ils soient de gauche ou de droite, communistes ou capitalistes, et on ne peut pas se permettre d’attendre encore longtemps, il y a urgence d’agir, et cette fois pour de bon! » :))

    et je porterai bien un toast à nos amis en leur absence…. ! même avec mon thé vert maintenant yallah ! :)))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *