Heureusement qu’il y a des riches pour…

Recherche menée par Robert Gil

richeL’industrie du luxe est en plein essor, rien d’étonnant à cela, vu que les riches voient leur fortune augmenter exponentiellement, et que leur coffre et leurs comptes dans les paradis fiscaux débordent, il faut bien dépenser un peu. Pendant ce temps des millions de jeunes de moins de 25 ans, diplômés ou pas, cherchent désespérément un emploi. Des millions de familles n’arrivent pas à joindre les deux bouts…

Cet été le magazine Challenges a publié un scoop : « Les riches sont de plus en plus riches, la fortune totale des 500 Français les plus riches a progressé de presque 25 % en un an. » En 2013, les 500 plus grosses fortunes françaises cumulent un patrimoine de 330 milliards d’euros. Le « Number One » est Bernard Arnault, patron de LVMH, avec une fortune de 24,3 milliards d’euros, soit 162.000 fois le patrimoine médian français. En dixième position, le fondateur de l’opérateur Free, Xavier Niel, entré dans le classement des 500 plus grandes fortunes de France en 2003 avec 80 millions d’euros et qui pèse actuellement plus de 70 fois plus (5,9 milliards). Et à l’autre bout de la chaine, la pauvreté progresse également. Ce qui n’a rien d’étonnant, si sur la table vous avez un gros gâteau et que des « goinfres » en prennent les trois quarts, il en restera très peu pour les autres.

Ce qui est étonnant c’est que « les autres » plutôt que de se rebeller et reprendre la partie du gâteau aux « goinfres » qui de toutes façons n’arrivent pas à tout manger, préfèrent se disputer entre eux pour se partager les miettes !

L’industrie du luxe est en plein essor, rien d’étonnant à cela, vu que les riches voient leur fortune augmenter exponentiellement, et que leur coffre et leurs comptes dans les paradis fiscaux débordent, il faut bien dépenser un peu. Alors, ils créent des marques et des gadgets hors de prix pour le commun des mortels et n’hésitent pas à payer des sommes folles (pour le citoyen lambda) afin d’acquérir une montre, une robe, une voiture ou un appartement… on passe le temps et son argent comme on peut.

Et ceux qui disent que le luxe crée des emplois, il faudrait faire le ratio pour savoir combien de licenciements, de fermetures d’usines, de délocalisations il a fallu pour que l’industrie du luxe connaisse un tel essor ! Encore une façon de concentrer la richesse entre les mains de gens de « bonne famille », de vivre « bling-bling » et de faire la une de la presse people…qui d’ailleurs leur appartient aussi, et ils vous remercient de l’acheter !

Remarquons au passage que l’idée d’améliorer le sort de leurs semblables ne leur effleure même pas l’esprit, alors que près de trois millions d’enfants vivent dans des familles pauvres, que le nombre de SDF explose jour après jour, que nombreux sont ceux qui ne mangent pas à leur faim et n’arrivent pas à se soigner. C’est vrai que pour eux, les pauvres ne sont pas parti de leur monde, et après on voudrait que l’on soit tous unis derrière un même drapeau et vibrer pour la « patrie », mais nous n’avons pas les mêmes intérêts, encore une chimère pour nous maintenir dans l’illusion de notre devise « liberté-égalité-fraternité ».

Pendant ce temps des millions de jeunes de moins de 25 ans, diplômés ou pas, cherchent désespérément un emploi. Des millions de familles n’arrivent pas à joindre les deux bouts, les suicides et le stress deviennent monnaie courante et le harcèlement un mode de management ! Et après on s’étonne de la montée de la délinquance, de la désespérance, de la violence, des commerces parallèles, du marché noir, du travail au black, etc. … Le système capitaliste, présenté comme indépassable par nos dirigeants est en train de sacrifier des sociétés entières sur l’autel des profits. Cependant, pendant que l’on demande des sacrifices à la majorité, une minorité de petits malins (ceux qui tirent les manettes et tentent de nous faire avaler des couleuvres) s’enrichissent honteusement, et sans pudeur.

À cela, une explication, plus vous êtes en haut de la pyramide, moins votre richesse provient de vos revenus. Les 3500 méga riches doivent leur position à leur patrimoine, pour les deux tiers : or, en France, les revenus du capital (revenus de capitaux mobiliers et fonciers, plus-values…) ont non seulement augmenté plus vite que les revenus du travail, mais ils sont moins imposés ! C’est cela le libéralisme !

Alors qu’en 1985, les restos du cœur distribuaient 8,5 millions de repas, aujourd’hui ils en distribuent 130 millions, c’est un marché en pleine explosion, nul doute qu’un jour ou l’autre nos supers riches vont s’y intéresser de prés. Les restos du cœur seront « privatisés » et l’État versera de royales subventions à ses généreux propriétaires. Et la matière première est inépuisable, vu que les pauvres, ils en fabriquent à tour de bras. On vit une époque formidable !

« Si tu veux gagner ta vie travaille, si tu veux devenir riche, arrêtes de travailler, et fait autre chose »…PAPILLOTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *