LA CHASSE AUX PAUVRES PAR LES RICHES DE FRANCE

Cliquez pour écouter.

 

La chasse aux pauvres

Coup de gueule: «Bonne année mes très chers riches» par Pierre Lemaître (Écrivain et scénariste)Lisez «La pauvreté en France» : http://amzn.to/2gAw7J5Crédit vidéo : France InterLa vraie démocratie┋Partageons l'info citoyenne !

Posted by La vraie démocratie on Tuesday, January 2, 2018

 

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétaire depuis 40 années.

3 pensées sur “LA CHASSE AUX PAUVRES PAR LES RICHES DE FRANCE

  • avatar
    4 février 2018 à 13 01 49 02492
    Permalink

    @ tous

    Un simple commentaire

    Warren Buffet a fait erreur La classe des riches n’est pas en train de gagner la guerre des classes au contraire malgré les apparences et l’explosion de la bourse les choses vont mal pour les riches

    lisez les textes que nous publions sur l’effondrement du bateau amiral capitaliste

    robert bibeau

    Répondre
  • avatar
    5 février 2018 à 4 04 44 02442
    Permalink

    C.est nous les cons à rester honnêtes ,de vraies vaches à traire .Si j avais 20ans et que je pensais comme aujourd’hui hui ,je deviendrai voleur,escroc,dealer ,plus rien à foutre .

    Répondre
    • avatar
      5 février 2018 à 10 10 37 02372
      Permalink

      @ William

      En effet nombre de jeunes américains pensent et agissent exactement comme tu le suggères et c’est une partie de ce qui expliquera l’insurrection populaire qui se déchainera dans ce pays à un moment que nul ne peut prédire – ce sera spontané – totalement hors contrôle et la go-gauche n’aura rien à vois la-dedans. CEPENDANT, la petite criminalité, briser et mettre le feu peu soulager l’aliéné mais ne mène à rien qu’au renouvèlement du système d’oppression une fois la rage passée.

      C’est ici que le prolétaire révolutionnaire interviendra en structurant cette anarchie révoltée, en lui assignant une mission et en poursuivant un but – construire un nouveau mode de production dont la finalité sera DE CHACUN SELON SES CPACITÉS À CHACUN SELON SES BESOINS

      C’est l’unique phrase de Marx que je retiens à propos de la société communiste prolétarienne. Le reste Marx ne pouvait imaginer en 1860 ce que serait la société du XXI et XXIIe siècle.

      La libération sociale ne peut être qu’un combat collectif-social et partant de là devenir individuel jamais l’inverse.

      robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *