La France des dividendes

Titre original :  La France plus gros distributeur de dividendes en Europe, loin devant l’Allemagne !

Source : Agoravox.   par taktak   Vendredi 16.09.2016    URL  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-plus-gros-distributeur-184695

 

(Notre analyse du texte ci-dessous : Que faut-il comprendre de cette information à l’effet que la France, une économie moins importante que l’économie Allemande, verse plus de dividendes que sa concurrente ? Les pseudos communistes, pauvres larrons du capitalisme national chauvin français s’offusquent et  se présentent comme de bons patriotes qui voudraient que l’État français deviennent plus indépendant  de Bruxelles et de l’Union Européenne. Le MEDEF, les multinationales françaises, le gouvernement français, la bourgeoisie française et européenne tout cela ne fait qu’un et même ennemi  tous unis contre le prolétariat.  Il faudra  renverser et détruire l’État français  comme celui de Bruxelles (UE)  si ces pseudos communistes souhaitent renverser la vapeur, la crise économique et les dividendes.  Un exemple, la Loi Travail ne fait pas voler en éclat le code du travail – qui a toujours été un code pour harnacher la force de travail de France au service du capital de France…la Loi travail réaménage ce code pour le rendre davantage au service du capital de France et du monde. Hors de l’euro-UE ou à l’intérieur de l’euro-UE  ce sera la même chose. L’économie française – une économie parasitaire dans une large partie, vivant de la TONTE DES COUPONS disait  Lénine,  vivant de la rente – des investissements internationaux  des investissements en Allemagne entre autre – versera toujours plus de dividendes tant que les spéculateurs boursiers et les banquiers du capital financiers mèneront le bal économique mondial et exigeront leurs livres de sangs des prolétaires allemands et français.  C’est cette aliénation à laquelle il faut mettre fin, plutôt que de pleurer sur le « coût du capital » – Quel concept utopiste et anti-scientifique – bourgeois et antimarxiste – que ce concept de « coût du capital » comme si le capital avait une valeur en dehors de la force de travail qui le fait fructifier du labeur des ouvriers du monde entier.  Bonne lecture Robert Bibeau. http://www.les7duquebec.com).

 

**********

 

Les médiacrates n’en finissent pas de tirer à boulet rouge sur la France. Voyez donc ce pays impossible à réformer, dont les travailleurs descendent dans la rue quand le gouvernement en application des ordres de l’UE repousse l’age de départ à la retraite et sabre dans les pensions, et font massivement grève quand le gouvernement toujours sur ordre de l’Union Européenne fait avec la Loi Travail voler en éclat le code du travail.

Et ils répètent en cœur qu’il faut que les travailleurs se serrent la ceinture, qu’il faut augmenter la « compétitivité », qu’il faudrait « flexibiliser » et faire « baisser le coût du travail ». En clair baisser les salaires. Notons que c’est là exactement les ordres données par la Commission Européenne aux gouvernements français, des ordres qui sont l’écho exact des revendications du MEDEF, du grand patronat et des multinationales.

Le problème ce n’est pas les salaires, mais le coût du Capital

chomage hollande UETrop couteux les salaires des travailleurs français ? c’est oublier un peu vite qu’un travailleur à pleins temps au smic ne gagne que 1150€ net par mois. C’est oublier que les travailleurs français sont largement en tête des classement de la productivité horaire en Europe – en raison d’un durcissement des conditions de travail conduisant à une nette aggravation de l’exploitation capitaliste. En réalité, ce ne sont pas les salaires qui « coutent cher ». Mais bien le coût du Capital. Et notamment les milliards de dividendes versés aux actionnaires. Les dividendes versés au second trimestre 2016 en France représentent l’équivalent de 2.9 millions de SMIC net annuel.

Là dessus, les « experts » des plateaux des chaines de télé, les éditorialistes et économistes du Monde, de Libération, du Figaro et Cie – tous ces portes flingues d’un appareil médiatique dont le nombre de titres et de chaines ne cachent pas qu’il est contrôlé par une dizaines d’oligarques – font un silence total.

La France plus gros distributeur de dividendes en Europe, loin devant l’Allemagne !

www.initiative-communiste a pu consulter un rapport – public – du cabinet spécialisé Henderson consulting – publiant les résultats de l’évolution de son Global Dividend Index, statistique de l’évolution des dividendes versés par les entreprises de chaque pays à leurs actionnaires.

 

 

Malgré la crise mondiale, les dividendes ont continué de progresser de plus de 2,3% au second trimestre 2016, et ce malgré une forte baisse dans les pays émergents. Notamment au Brésil (-83%). Le cabinet estime à 1 160 milliards de dollars le montant des dividendes qui seront versés en 2016 dans le monde.

 

En 2015, en Europe c’est 209 milliards de dollars de dividendes qui ont été versés. Au second trimestre 2016, la France se place une nouvelle fois largement en tête pour le versement de dividendes en Europe. Jugez plutôt

  • France : 40 milliards de dollars, en hausse de 13,9% ! Les banques ont augmenté leurs distribution de 50 à 70% sous formes de dividendes et de rachat d’action !
  • Royaume Uni : 33,7 milliards de dollars
  • Allemagne : 31,6 milliards de dollars
  • Italie : 10,3 milliards de dollars
  • Pays Bas : 7,6 milliards de dollars

 

Parmi les 10 premiers plus gros verseurs de dividendes au niveau mondiale, on retrouve Sanofi et BNP Paribas. On ne manquera pas de remarquer que le géant pharmaceutique SANOFI n’a cessé de mener plan de licenciement sur plan de licenciement en France ces dernières années.

Rappelons que 40 milliards c’est le montant des cadeaux fiscaux fait par le gouvernement Hollande au grand patronat avec le pacte de compétitivité. C’est 4 fois le déficit de la Sécu, ou la moitié du déficit budgétaire.

On ne manquera pas non plus de constater que le capitalisme français est le plus vorace d’Europe, se versant un tiers de plus de dividendes que le capital allemand alors que le PIB de l’Allemagne est près de 40% plus élevé ! Entendrez vous le MEDEF, et ses hommes de mains du PS, LR ou FN, ses portes paroles prétendus experts économistes dans les médias, appeler à prendre exemple sur l’Allemagne en divisant par 2 les dividendes versés par les entreprises françaises à leurs actionnaires ? A moins que prenant modèle sur les USA – loin d’être un pays bolchévique on en conviendra – de les diviser par … 3. Ou mieux les diviser 161 fois pour s’aligner sur la Chine qui de se point de vue n’apparait pas vraiment comme le pays ultra capitaliste décrit en France. Ne rêvons pas, au contraire, ils vont continuer à glapir en cœur contre le « coût du travail » pour faire diminuer votre salaire.

 

A moins qu’une riposte populaire s’organise, tous ensemble et en même temps dans la rue et dans les entreprises. A commencer par faire échec à l’euro Loi Travail. En répondant massivement présent le 15 septembre à l’appel unitaire de l’intersyndicale

 

JBC pour www.initiative-communiste

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétaire depuis 40 années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *