La police

Préliminaire : Sur mon site, cet article est illustré par une vidéo avec Fernandel, assez courte pour être vue rapidement, mais néanmoins trop grosse pour pouvoir être mise sur ce site. Voici le lien:

http://mai68.org/spip/spip.php?article10796

Salut à toutes et à tous,

Ce n’est pas un certain nombre de policiers qui sont mauvais au sein d’une police bonne en soi ; mais la police elle-même, en tant qu’institution, qui est mauvaise.

Dénoncer qu’un certain nombre de policiers sont mauvais, c’est sous-entendre que la police est bonne ; et que les mauvais flics sont des cas particuliers que la police elle-même finira par éliminer ; alors que c’est la police qu’il faut éliminer, la police en tant qu’institution.

De la même façon, ce n’est pas la police qui est mauvaise au sein d’une société qui est bonne ; c’est la société qui est mauvaise. C’est cette société, cette forme sociale, qu’il faut éliminer, et pas la police au sein d’une société considérée comme bonne. La police n’est qu’un symptôme de ce qu’est cette société.

La société actuelle ne peut se passer de police pour se maintenir telle qu’elle est. Sans la police, cela fait bien longtemps que les manifestants et leur bras armé, les « casseurs », auraient fait la révolution qui supprime la division de la société en classes (*). On ne peut éliminer la police qu’en éliminant cette société ; c’est-à-dire en faisant la révolution.

C’est la police qui est mauvaise ; et, même si de braves gens, trompés par la propagande policière que l’on voit sans arrêt à la télévision, rentrent dans la police, cette institution les pousse à devenir méchants. Un certain nombre parviennent à résister, mais pas tous.

La propagande policière que l’on voit sans arrêt à la télé, c’est quoi ? Ce sont ces très nombreux films et séries policières. Où l’on voit la police éliminer les voleurs, les violeurs et les assassins. Où l’on voit aussi la police éliminer les mauvais flics, « prouvant » ainsi que la police est bonne en soi.

L’élimination des voleurs, des violeurs et des assassins par la police est l’excuse à l’existence de la police ; alors que son vrai but est d’empêcher la révolution.

Si le vrai but de la police était vraiment d’empêcher les vols, les viols et les assassinats ; alors, on pourrait dire qu’elle échoue lamentablement et qu’elle est d’une inefficacité absolue. Par contre, si l’on prend conscience que son vrai but est d’empêcher la révolution, alors on voit bien qu’elle est d’une efficacité redoutable, puisqu’elle y réussit parfaitement depuis fort longtemps.

D’où l’importance du slogan principal de la manif du premier mai à Paris : « Tout le monde déteste la police », et l’importance non négligeable aussi de son slogan secondaire : « On est tous des casseurs ».

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip

Note (*) : La société est divisée en classes : une classe d’exploiteurs, la bourgeoisie, constituée d’une infime minorité ; et une classe d’exploités, qui constitue l’immense majorité. Cette immense majorité d’exploités contient beaucoup de personnes qui se considèrent pourtant comme des privilégiées (*), c’est pourquoi Guy Debord et les situationnistes disaient que « les prolétaires sont ceux qui n’ont aucun contrôle sur l’emploi de leur vie et qui le savent » ; les deux conditions devant être réunies.

Note à la note (*) : Comme disait un ancien des FTP : « Il y a des gens qui gagnent seulement trois ou quatre fois plus d’argent que moi, et qui votent à droite parce qu’ils se croient riches ! »

TOUT LE MONDE DÉTESTE LA POLICE (vidéo 6’15) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article10753

Spécialement pour celles et ceux qui prennent la défense de la police (vidéos) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8605

mai 68 – Témoignages sur les violences policières (vidéo d’époque 20’) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1829

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *