Le Black Bloc ne déborde pas le mouvement, il EST le mouvement !

http://mai68.org/spip2/spip.php?article1629

 

La violence des pavés répond à la violence sociale

C’est la seule manière de se faire entendre ! Faut que ça leur coûte plus cher quand ils nous font chier que quand ils nous font pas chier. C’est le seul langage qu’ils comprennent !

Ça c’est le Black Bloc défensif…

Il est à noter que le 1er mai 2018, il y avait à Paris selon la police 1200 membres des Black Bloc sur 20 000 manifestants. Soit plus de 1 sur 20 ! La prochaine fois, y aura-t-il 20 000 émeutiers ?

Bien entendu les syndicats ont collaboré avec la police pour changer l’itinéraire de la manif afin que les simples manifestants soient séparés des émeutiers et ne soient pas tentés de les rejoindre.

C’est seulement après avoir réussi cette opération de séparation, avec la collaboration des syndicats, que les flics ont chargé le Black Bloc, car sinon une grosse partie de la manif l’aurait rejoint par solidarité !

Quand il saura éviter une telle séparation, quand toute la manif deviendra Black Bloc, celui-ci pourra passer à l’Offensive…

Bien à vous,
do
3 mai 2018
http://mai68.org/spip2

Voici divers témoignages et diverses définitions du Black Bloc :

Témoignage de l’intérieur du Black Bloc de Gênes :

http://mai68.org/ag/278.htm

L’analyse des événements de Gênes par Maloka :

http://mai68.org/ag/272.htm

Par Les Chroniques de Cybérie :

http://mai68.org/ag/273.htm

La carte postale :

http://mai68.org/ag/276.htm

Qu’est ce que le Black Bloc ? :

http://mai68.org/ag/84.htm

Communiqué d’un Black Bloc majoritairement composé de femmes :

http://mai68.org/ag/281.htm

Réflexions de do sur Gênes :

http://mai68.org/spip/spip.php?article6804

2 pensées sur “Le Black Bloc ne déborde pas le mouvement, il EST le mouvement !

  • avatar
    9 mai 2018 à 12 12 48 05485
    Permalink

    @ do

    TU AS RAISON DE SOULIGNER QUE LA VIOLENCE SOCIALE EST vraiment une réponse spontanée – à la violence systémique et systématique du système – à l’ordre établit terroriste.
    Et j’insiste camarade l’ordre établit – les États bourgeois terrorisent leur population nationale de toute sorte de façon. Et plus un système est sur son déclin et plus cette terreur du système s’abat sur la populace

    Mais la question n’est pas là. La question pour nous prolétaire révolutionnaire est de déterminer si cette violence spontanée en partie encouragée par l’État bourgeois qui sans le dire y voit une belle occasion de raffermir son étau tout autour de la population – et du prolétariat – de le terroriser encore davantage – devons-nous soutenir – encourager et applaudir à cette violence futile – inutile (pour nous) – inutile puisqu’elle ne contribue en rien à l’insurrection populaire et encore moins à la révolution prolétaire – au contraire.

    Bref, ce n’est pas la forme de la lutte (violence – versus non-violence car personnellement je crois que la violence on n’y échappera pas malheureusement) c’est l’objectif – la finalité de cette casse et de ces quelques incendies – en MAI-68 les étudiants l’ont fait et le tout s’est conclu à Grenelle par des réformettes et chacun est retourné chez lui et les bureaucrates syndicaux ont eu 50 ans de paix capitaliste.

    Et tout est à reprendre aujourd’hui

    Merci pour ton rticle DO

    Répondre
  • avatar
    9 mai 2018 à 13 01 49 05495
    Permalink

    Salut Robert,

    J’aimerais savoir ce que tu appelles « l’insurrection populaire ». Car franchement si le Black Bloc n’est pas une insurrection populaire, je me demande bien ce que c’est !

    Bien à toi,
    do
    http://mai68.org/spip2

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *