Le Blaireau de Base, toujours aussi grandiose!

Recherche menée par Robert Gil

Le BdB, notre fameux Blaireau de Base, n’aime pas les fonctionnaires, les pauvres et son voisin. Les plus riches l’ont persuadé qu’il vit dans  un enfer fiscal et bureaucratique,  alors, pour combattre ses fantasmes, il propose d’écrire de longues lettres à l’administration pour demander des tas de formulaires, être très procédurier pour réclamer tel ou tel imprimé, de demander des confirmations, écrire, envoyer des e-mails, contester afin de créer des dizaines, des centaines de milliers de dossiers à traiter pour emmerder les fonctionnaires ! Car  dans sa petite tête, ces gens là ne glandent rien, il n’y a que lui qui travaille le BdB,…, ça pour travailler, il travaille, mais du chapeau !

Le BdB aime profiter des autres, mais ne veut surtout rien donner. Les fruits de son travail sont à lui. Les fruits du nôtre doivent également lui revenir. Il utilise nos infrastructures, notre système de soins, notre système de formation et d’éducation, notre système agricole, etc. Mais il ne veut pas payer. Comme tout bon libéral, il est adepte du renard libre dans un poulailler libre. Notre BdB, vous l’avez compris, soutient le libéralisme, seulement lui, souvent, il est …smicard !

Le BdB, un peu facho sur les bords, adule en principe des gens comme Chouard ou Soral, mais si vous leur prouvez les incohérences des propos et des actes de ces personnages, il est capable de vous répondre : « Si les faits sont réels, c’est votre l’analyse qui est complètement absurde. C’est une analyse digne du « fascisme » et en plus vous partagez ce genre d’ennemis avec le système capitaliste que vous prétendez combattre,  vous êtes pétris d’incohérence qui permet d’en conclure au final que vous êtes des agents collaborationnistes. »…Voila, oui, c’est compliqué, mais rassurez-vous-même lui même n’a pas compris ce qu’il a dit !

Le BdB met toute sa connerie au service de son idéologie ; dans une conversation ou un article sur la deuxième guerre mondiale par exemple, il va passer la majeure partie de son temps à faire de l’anti communisme, et pas un mot sur le nazisme. Et si un autre sujet est le colonialisme, il est capable de ne parler que de la Chine ! Edifiant, il a ses priorité notre BdB, peu importe le sujet, lui il parle de la Chine ou d’anticommunisme !

Le BdB, tu peux essayer autant que tu voudras de lui expliquer, il n’est pas capable de comprendre… C’est le propre du BdB, il est stupide… Du coup, le stupide intègre les stupidités rabâchées par ceux qui ne veulent surtout pas qu’il ne soit plus stupide, parce que le BdB n’est que le jouet de sa propre instrumentalisation. Le BdB attend le grand soir qu’on lui promet et le jour de la chasse au communiste, au fonctionnaire ou à l’étranger ! Le jour ou il sera instruit, qu’est-ce qu’il va se trouver stupide…

Le BdB n’admettra jamais qu’il est manipulé et alors, comment lui demander d’appréhender des concepts et de réfléchir à autre chose que la propagande de TF1 et des médias associés, alors que durant toute sa vie, on l’a conditionné à  « réagir ». Après avoir fait en sorte qu’il ne soit pas instruit, c’est comme imaginer qu’il puisse un jour réaliser qu’il n’avait même pas le choix, c’est impossible… Parce que ce n’est pas de sa faute, il est seulement déficient émotionnellement et intellectuellement…

Le BdB gouverné par ses frustration ne comprend pas qu’un non fonctionnaire peut défendre les services publics, qu’une personne qui n’est pas SDF défende le droit au logement ou qu’une personne ayant un bon salaire trouve que le SMIC est trop faible…etc.,  pourtant, le BdB ne défend pas que ses intérêt il défend aussi ceux des castes supérieures, mais le BdB est un aigri congénital.

Le BdB, a trouvé un slogan vis-à-vis de ceux qui veulent défendre leurs droits sociaux ou défendre leurs acquis : « vous avez peur du changement ! » ou alors « vous rester sur des principes anciens »…marrant, non, pour des gens qui veulent nous réexpédier au XIX siècle en ce qui concerne nos conditions de vie. Parfois il ne me fait pas rire le BdB !

Voir également : HUMOUR ET DÉRISION

6 pensées sur “Le Blaireau de Base, toujours aussi grandiose!

  • avatar
    5 août 2018 à 1 01 36 08368
    Permalink

    Tout est très juste et bien observé toutefois on pourrait rajouter que la défense du fonctionnariat est un points très faibles car réaliser que pour changer réellement le » Monde actuel » il faudra, malgré tout REGAGNER en efficacité GLOBALE du pays , tout au moins dans les premières années de ce changement vital souhaité et indispensable… Ceci est du au décalage initial qui existerait entre le pays initiateur et les autres qui ne suivraient qu’en cas de succès.
    Une critique à faire à tous les partis de la VRAI GAUCHE actuelle est qu’ils sont réfractaires aux changements, quel qu’ils soient, et que ils n’arrivent pas à comprendre qu’il sera impossible de tout changer FAVORABLEMENT , pour la majorité des humains,si l’on n’accepte pas de perdre des mini-avantages sectoriels même largement compensés par le nouveau système proposé.
    Un système SIMPLE devient indispensable et défendre une complexité surannée est mortel et contribue à la division des humains.
    Mais il y à encore selon nous beaucoup d’autres changements positifs à inclure et je suis déjà trop long ici.

    Répondre
  • Ping :Le Blaireau de Base, toujours aussi grandiose! | Raimanet

  • avatar
    5 août 2018 à 5 05 48 08488
    Permalink

    Le syndrome du larbin ne prolifère pas seulement chez les plus démunis intellectuellement comme on pourrait le penser, il affecte une large fourchette de la population sans corrélation apparente avec le niveau d’étude (20% de la population pense faire parti des 1% les plus riches). Aidez-nous à maintenir et à diffuser ce document pour lutter efficacement contre ce fléau des temps modernes… Car au fond, le larbin n’est-il pas un vulgaire BdB?

    Je vois que vous continuez vos travaux de recherche sur le BdB, commencés en novembre 2015 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/29/le-syndrome-du-larbin/

    Répondre
  • avatar
    5 août 2018 à 12 12 56 08568
    Permalink

    Le problème c’est que dans les blaireaux de base , nombreux sont ceux qui sont eux-mêmes fonctionnaires et si défendre ces droits et acquis ça se défend , faut pas non plus pousser même dans les orties comme c’est le cas en France , car du coup ce sont eux-mêmes qui vont finir par se foutre en l’air et c’est déjà le cas par ailleurs ou tout est prétexte à faire gréve , là ou dans 90% des pays on parlemente et après on fait gréve si cela s’avère nécessaire , en France on fait gréve d’abord et on blablate le tout avec le soutien de syndicat qui très souvent n’on pas vraiment les mêmes inspirations que ceux qu’ils prétendent défendre , ouais c’est bien gentil , mais ils se passent eux-mêmes la corde autour du coup . Le service public est non seulement utile mais il est aussi indispensable , mais il ne faut pas non plus qu’il devienne un frein , un poids , je suis peut-être un blaireau (sur) , mais je suis aussi et surtout un dangereux con …

    Répondre
  • avatar
    6 août 2018 à 7 07 27 08278
    Permalink

    @ Robert Gil

    Il est triste de lire semblable littérature qui m’horripile au plus haut point.

    Ce type de mépris contre les démunis (Blaireau de Base) les décrivant complices de leur propre aliénation – participe justement de leur aliénation – renforce la pression petite-bourgeoise sur ces victimes plus vulnérables du système d’exploitation ou effectivement le régime parvient (avec la complicité des petits-bourg comme dans ce texte) à convaincre les lumpen-prolétaires que les riches les protège (via l’État totalitaire) et que les prolétaires les oppriment (via le mouvement ouvrier révolutionnaire).

    Comme toute propagande démagogique le petits-bourg s’appui sur des exemples de réelles bouffonneries qu’il aura lui-même mis en scène (comme la bataille farouche (sic) pour le droit des transgenres à obtenir des papiers d’identités formattés transgenres pour les enfants adoptés par on ne sait plus qui de Claudette ou de Claude-situation réelle vécu cette fin de semaine à Montréal) ou autre guerre de genre-de sexe-des droits des drogués leurs clients en train d’être décimés – pendant que la moitié de la planète est à feux et à sang … Vraiment le BdB a bien raison de se méfier de ces petits bourgs qui lui font la leçon « d’amour ».

    Mais cette méfiance du BdB face à son « protecteur »-accusateur est justement l’effet escompté. Soyez assuré qu’après avoir lu ce plaidoyer méprisant (texte ci-haut) le BdB sera poussé à répondre par le mépris au mépris de la petite-bourgeoisie go-gauche amie de toutes les maladies du capitalisme social.

    Rassurez-vous je ne fais pas partie de cette fratrie – je ne suis pas go-gauche – socialiste – communiste – marxiste-léniniste – trotskyste – maoïstes – anarchiste et rien de « ISTE » pas même marxiste même si sur Les7duquebec.com sans sectarisme ni dogmatisme nous ouvrons nos pages à tous ces « istes » et affidés.

    C’est pourquoi j’apprécierais que l’on cesse de me demander d’assumer ce qu’ont écrit et ce qu’écriront les multiples sectes en « istes » actifs sur cette planète… ou sur une autre…

    Je n’assume que ce que j’écris tel cet ex-voto – ci-git sur le parvis de notre chapelle ouverte à tout vent (:-)) Robert Bibeau Éditeur http://www.les7duquebec.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *