Le coeur du « métier » de flic

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3548

Bonjour à toutes et à tous,

À France-Info, le samedi 27 avril 2019, vers 13h30, j’ai entendu Castaner dire à peu près ceci : « Je regrette que les manifs de Gilets Jaunes continuent ; car, ainsi, les commerçants continueront à ne pas faire de bénéfices, et la police et la gendarmerie ne pourront pas retrouver le coeur de leur métier ».

« Le coeur de leur métier », Castaner voudrait nous faire croire que c’est de nous « protéger », de sauver la veuve et l’orphelin, d’empêcher les vols et les viols. Mais si c’était çà, « le coeur de leur métier » ; alors, il nous faudrait bien le constater, les flics le font bien mal leur métier. Car il y a de plus en plus de veuves et d’orphelins, il y a de plus en plus de vols et de viols.

Étant entendu, bien entendu, que les plus grands voleurs, les vrais voleurs, ceux à cause de qui nous sommes parfois obligés de voler pour simplement nous nourrir, et nourrir nos enfants, ce sont les capitalistes. Justement, nous aimerions faire une révolution et supprimer l’exploitation de l’homme par l’homme.

Mais les flics de tout genre, appartenant à la police et à la gendarmerie officielle ou à une police politique non officielle comme tous les Benalla, nous en empêchent. Et là, vous remarquerez que les flics sont très efficace ; puisque, justement, ils ont toujours réussi à empêcher la révolution.

Nous sommes donc bien obligés d’en conclure que le coeur du métier de Flic est d’empêcher les révolutions.

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

Le coeur du « métier » de capitaliste en BD de une page tirable en tract :

http://www.les7duquebec.com/wp-content/uploads/2019/05/patrons.bmp

(Les patrons sont-ils indispensable ?)

Les marchands Moustaki :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article3549

Les soit-disant « voleurs » :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1756

(Il n’y a pas de prisonniers de droit commun, il n’y a que des prisonniers politiques !)

Le Black Bloc d’après France-Info Junior du 30 avril 2019 :

Télécharger en cliquant ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *