Le FN défenseur des classes populaires

Recherche menée par Robert Gil

cheveuxQuand dans la même émission, Marine Le Pen, fustige les travailleurs immigrés et que l’instant d’après elle demande la présence de l’armée pour protéger nos multinationales qui exploitent et pillent  les richesses d’autres pays, on comprend que son seul objectif est la défense du capitalisme ! C’est souvent à cause de cette colonisation économique, que les populations spoliées n’ont d’autre choix que l’immigration.

Faire croire à la protection de la classe ouvrière, alors que le FN n’a aucune proposition qui remette en cause les intérêts des plus riches est une véritable escroquerie. Taxer les profits, renationaliser les entreprises ou interdire les licenciements, tout cela est un sujet tabou dans le parti. Ses propositions économiques n’ont rien à envier aux régressions sociales de Sarkozy : fin des 35 h, casse du code du travail ou destruction des protections sociales. Le programme du FN est dans la droite ligne de l’UMP : non remplacement des départs à la retraite dans la fonction publique, destruction de l’hôpital public et privatisation de l’éducation. Il propose même de « travailler plus pour gagner plus »… comme Sarkozy ! Sa seule réponse à la mondialisation est un protectionnisme qui ne remet jamais en cause l’exploitation capitaliste, et  ne s’attaque pas au pillage de l’Etat par une minorité de privilégiés. Faire vibrer la fibre nationale et patriotique pour endormir les électeurs et détourner leur attention.

Ses propositions fiscales de suppression des impôts les plus justes (impôt sur le revenu, ISF, cotisations patronales) profiteraient aux riches et empêcheraient le financement de services publics utiles à la population (santé, éducation, transports, assurance chômage…) En revanche pour ce qui est de l’impôt le plus injuste, la TVA, il ne souhaite évidemment pas le remettre en cause. Tuer les impôts comme le veut le FN, c’est tuer toute politique de solidarité et de redistribution des richesses en faveur des plus démunis. Cette politique inégalitaire a besoin d’un bouc-émissaire. Ce n’est pas aux riches et aux spéculateurs qu’il veut faire payer la crise mais aux immigrés, et en filigrane à tous les salariés ! Le FN cherche à diviser français et étrangers, ce qui lui évite de s’attaquer aux vrais responsables. Son programme au service des plus riches n’a rien d’anticapitaliste et aggrave les inégalités. Le capital et la bourgeoisie n’ont rien à craindre du Front National.

Le FN, parti ouvrier ? Faux ! Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites ? Non ! Car il est hostile à toute organisation du mouvement ouvrier, il dénonce systématiquement les activités des syndicats. Il souhaite d’ailleurs les remplacer par des corporations bien inoffensives où les travailleurs et les patrons auraient soi-disant les mêmes intérêts. Il est vrai que le FN ne semble pas connaître la réalité de la souffrance au travail ou les accidents du travail puisqu’il n’en parle jamais. Ne nous trompons pas de colère ! Le Front National doit être combattu par une vraie politique d’alternative au capitalisme.

Comme Nicolas Sarkozy a brouillé les pistes en citant Jaurès, en promettant tout et son contraire, en fustigeant le capitalisme ou en félicitant les fonctionnaires, Marine Le Pen continue la déstructuration du discours politique par rapport aux réalités sociales. Par temps de crise, islam et immigration font toujours le bonheur du populisme d’extrême droite.

Une pensée sur “Le FN défenseur des classes populaires

  • avatar
    4 février 2018 à 1 01 47 02472
    Permalink

    J.ai vu récemment un vieux reportage sur une réunion Fn du temps du patriarche ,difficile de ne pas’ remarquer que l’on était à 1000lieues du monde des « sans dents ».L’heritiere voudrait donner des leçons de morale ,elle qui dansait le soir de sa défaite ,dommage pour ceux qui ont cru en elle ,bien que certains m’écœurent par leur racisme.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *