Le PCF aux abois – voudrait garder ses députés.

 

Reuters : Le Parti communiste français a appelé mardi 25 avril 2017 le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon à une discussion commune sur les élections législatives des 11 et 18 juin 2017, mettant en garde contre une concurrence qui pourrait s’avérer « mortelle » (sic).

 

Bonjour à toutes et à tous,

Regardez Pierre Laurent, avec son écharpe bleu-blanc-rouge, accepter les ordres de Mélenchon, qui interdit les drapeaux rouges et l’Internationale dans ses meetings et autres rassemblements.   En coupant le son dans la vidéo de Mélenchon à Marseille, on voit avant tout une forêt de drapeaux bleu-blanc-rouge ! On se croirait à un meeting de Le Pen ! et quand on rallume le son vers la fin, on en a la confirmation : c’est la Marseillaise qui est entonnée en coeur !

 

D’ailleurs tous deux, Mélenchon comme la le Pen, parlent de « peuple » ! alors que Karl Marx disait : « Quand j’entends parler de peuple, je me demande ce qui se trame contre le prolétariat ! ». Le slogan d’Hitler était : « Ein volk, ein Reich, ein Führer » ! (Un seul peuple, un seul royaume, un seul guide !)

 

Les gens à Mélenchon prétendaient, pendant la campagne, que le but de Mélenchon était la destruction du P »S » afin de préparer 2022 et, cette fois, de gagner. Je leur répondais que ce trotskiste, et donc antistalinien primaire alors que pourtant le PCF n’a plus rien de stalinien, allait aussi et peut-être surtout détruire le PCF.  Les militants du PCF, principaux colleurs d’affiches dans leur soutien stupide à Mélenchon, n’ont eu droit ni à leur drapeau rouge ni à leur Internationale ; mais, maintenant, ils vont avoir droit à un représentant de Mélenchon dans chacune des circonscriptions où ils vont présenter un candidat. Mélenchon leur a mis dans le cul ! Et en 2022, c’est pas Mélenchon, mais la le Pen qui risque fort de régner sur le royaume de France !

 

Bien à vous,     do    http://mai68.org/spip2

 

Mélenchon trahit les communistes aux législatives

 

Tensions avec les communistes chez qui la volonté de la France insoumise de présenter des candidats dans les 577 circonscriptions et de faire signer une « charte » à tous les candidats passe mal. « Face à des députés communistes sortants qui appellent à voter Jean-Luc Mélenchon, on ne voit pas pourquoi il y aurait un candidat de la France insoumise », s’agaçait en janvier le secrétaire général du PCF, Pierre Laurent, sur Mediapart.

 

Adresse à Mélenchon – Qu’est-ce que le populisme :

 

Le peuple c’est la nation entière, l’union sacrée entre les bourgeois et les prolétaires d’un même pays, la collaboration de classe.  Le prolétariat, lui, est international et pratique la lutte de classe.  De là se déduit facilement le sens du mot « populisme ». C’est tout simplement une idéologie prônant la collaboration de classe.

 

Article complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article1926

 

Mélenchon parle de paix mais a voté pour la guerre de Libye

 

Mélenchon  a-t-il vraiment cru, qu’il pouvait nous faire croire, que le Sarkonazi bombardait la Libye pour soutenir une quelconque révolution ?   On n’est pas ce qu’on dit, on est ce qu’on fait :  http://mai68.org/spip2/spip.php?article52

 

En 1992, lors du référendum de maastricht, Mélenchon a voté et fait voter pour l’Euro,

et maintenant il ose nous dire que tout le mal vient de l’Europe. Là encore, il nous dit une chose, mais a fait son contraire. Là encore, on n’est pas ce qu’on dit, on est ce qu’on fait !

 

Grâce à l’opération Mélenchon, en 2012, le PCF a perdu 6 députés :

 

http://mai68.org/spip/spip.php?article4289

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *