Les résistants de 44 (vidéos)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2242

La police de Vichy

Enregistré sur France 3 le 19 septembre 2018 vers 21h10

Cliquer sur ici pour voir cette vidéo de 94’01’’

On appelle « résistants de 44 » les personnes qui ont collaboré avec les nazis tout au long de la guerre, et qui, au dernier moment, en 1944, sentant le vent de la défaite, ont fait semblant de changer de camp, ou d’être résistants, afin de ne pas être fusillés à la Libération.

Ainsi, les flics de Paris, alors qu’ils avait raflé les juifs avec soin, etc., ont reçu l’ordre en juin 1944 de participer à la résistance et à la libération de Paris ; afin de redorer le blason de la police.

Car, il était nécessaire à la bourgeoisie, qui dans sa grande majorité avait été collaborationniste, qu’aucun changement majeur n’intervienne dans la police après la Libération, afin de pouvoir continuer à réprimer les révoltes ouvrières.

D’ailleurs, plus tard, de Gaulle nomma le collabo Papon préfet à Paris, ce qui lui donna l’occasion, après avoir livré les Juifs de Bordeaux, de massacrer entre 200 et 400 algériens le 17 septembre 1961.

____________

Spécialement pour celles et ceux qui prennent la défense de la police

Souvenez-vous bien qu’en France tous les préfets de police sauf un avaient prêté serment à Pétain. J’ai bien dit tous les préfets de police sauf un. Celui-ci s’appelait Jean Moulin, figure bien connue de la résistance !

Certes, l’ancienne Garde Nationale, la police de Paris créée par la révolution Française, était vraiment très bien. D’ailleurs, pendant la commune de Paris, en 1871, elle a servi de bras armé à la révolution. Puis, après le massacre des communards par Thiers — cent mille morts d’après Louise Michel —, cette police révolutionnaire, la Garde Nationale, a été dissoute et remplacée par une police totalement aux ordres.

La police d’aujourd’hui descend en droite ligne de celle qui a massacré les communards. Pas étonnant que les policiers soient massivement entrés dans la milice pendant la deuxième guerre mondiale, et pas étonnant qu’après avoir livré les Juifs aux nazis, ils aient livré les « Arabes » au Sarkonazi et viré les Roms de leurs campements. Pas étonnant qu’ils matraquent les ouvriers en grève et les manifestants.

Quant au prétendu rôle de la police qui serait de prendre la défense de la veuve et de l’orphelin, seuls les naïfs peuvent encore y croire : ce n’est qu’un spectacle destiné à justifier l’existence des bandes armées du pouvoir !

D’ailleurs, si la police était là pour empêcher les vols, les viols et les assassinats, alors on pourrait dire qu’elle a une efficacité quasi-nulle. Par contre, pour empêcher la révolution, son efficacité est totale. C’est bel et bien là son véritable but : prendre la défense des exploiteurs contre les exploités, empêcher la révolution !

Article complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article8605

________________________

Le massacre d’au moins 200 Algériens à Paris le 17 octobre 1961

http://mai68.org/spip/spip.php?article4561

________________________

mai 68 – Témoignages sur les violences policières (vidéo d’époque 20’)

http://mai68.org/spip/spip.php?article1829

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *